1. //
  2. // 33e journée
  3. // Getafe/Atlético Madrid (0-2)

L’Atlético se fait la malle

Moins frais, moins tranchant, tout simplement moins bien, l’Atlético de Madrid a trouvé les ressources mentales pour s’imposer dans ce petit derby de la capitale. Vainqueurs de Getafe (2-0), les Colchoneros prennent le large en tête de la Liga. Seul et gros point noir, la sortie sur blessure de Diego Costa.

Modififié
0 20
Getafe – Atlético de Madrid : 0-2
Buts : Godín (40e) et Diego Costa (84e) pour l’Atlético.


Deux clubs, deux publics, deux objectifs différents. Entre Getafe et l’Atlético de Madrid, seuls les kilomètres sont proches. Dans un Coliseum Alfonso Pérez transformé en caisse de résonance d’un Frente Atlético qui y a fait le court déplacement, les Colchoneros ont décroché un importantissime succès qui les rapproche encore un peu plus du titre de champion. Solides sans être brillants, les hommes de Diego Simeone ont su enfiler le bleu de chauffe après leur quart retour magique face à Barcelone. Un retour gagnant aux affaires domestiques qui rappelle, s’il le fallait encore, que le grand objectif de cet Atlético est la quête du championnat. Histoire de ne pas se rater, Diego Simeone a donc aligné son équipe type. Avec neuf des onze titulaires du milieu de semaine, et un Diego Costa de nouveau titulaire et remis de son pépin physique, cet Atlético n’a laissé aucune chance à un Getafe qui file tout droit en Liga Adelante. Surtout, les Matelassiers comptent désormais trois points d’avance sur le Real Madrid (quatre même, avec la différence de but particulière), et quatre sur les Blaugrana. La journée aurait pu tourner à la perfection sans la sortie sur blessure de Diego Costa…

Godín, les coups et la tête

Toujours titulaire, David Villa a eu plus qu’un rayon de soleil en guise d’éclaircie. De retour de blessure, son comparse Diego Costa, accessoirement Pichichi matelassier, retrouve le onze du Cholo. Et il ne faut que cinq minutes pour que cette connexion reprenne ses automatismes. Sur un débordement côté gauche du Guaje, le Pitbull, trop court, manque de reprendre l’offrande. L’une des rares actions construites de ce premier acte. Plus guerre de tranchées qu’ode au football champagne, la rencontre est hachée menue par les coups de sifflet du señor Fernandez Borbalan. En neuf minutes, l’arbitre de ce petit derby madrilène dégaine trois biscottes pendant que les 22 acteurs ne cessent de se chauffer. Hasard ou non, Diego Costa se trouve souvent au milieu de ce tumulte. Bien physiquement, seule la finition n’est pas au rendez-vous sur son rush personnel tout en crochets (33e). Fermé et tendu, ce match va se débloquer grâce au coup de casque de Godín. Déjà très près d’ouvrir le score sur un coup franc de Koke (27e), l’Uruguayen aux trois buts en Liga cette saison devance une sortie catastrophique de Codina pour mettre les siens devant. Un avantage qui ne va pas empêcher Alexis et Villa de se brouiller, le central banlieusard se la jouant même acteur sur un supposé coup de boule de l’Asturien.

Diego Costa, bête en cage et pitbull sur civière

Google Glass sur le nez, le Mono Burgos reprend sa place sous la guérite avec ses centaines de statistiques dans la rétine – une première mondiale, paraît-il. Ses ouailles, eux, y voient moins clair. Jambes lourdes et idées en vrac, l’Atlético est en dedans. Comme à l’accoutumée, dans ces moments de flottement, Thibaut Courtois sort LA parade. Sur un corner bien repris par Juan Rodriguez, le goéland belge repousse sur sa ligne et maintient les siens devants. Une énième sortie salvatrice cette saison qui met fin au moins bien des Matelassiers. D’autant plus que dix minutes plus tard, sur une prise de judo de Lafita sur Miranda, l’arbitre indique le point de penalty et sort le rouge pour l’ex de Saragosse. Une occasion de prendre le large manquée par l’Atlético et un Diego Costa qui envoie sa frappe sur Codina. Ce troisième raté de la saison va par là même sortir de son match le néo-international espagnol. Nerveux et bougon, il échappe au rouge après une caresse un peu appuyée sur le torse de Juan Rodriguez. Toujours au centre des débats, il va finalement trouver le chemin des filets. Décalé sur la droite de la surface, Adrian trouve son buteur au second poteau. Lancé à pleine balle, Costa marque et s’éclate sur le poteau de Getafe. Ultra-violent, le choc l’oblige à sortir sur civière et gâche cette victoire si importante pour l’Atlético.

Par Robin Delorme, en Espagne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

KillerCroc Niveau : CFA
PUTAIN!
COEUR AVEC LA BITE!

on va le gagner ce championnat y'a pas moyen.
ToxikCheese Niveau : Loisir
Hardcore la blessure de Costa !!! On en sait plus sur la gravité ??


Par chance, juste une (grosse) coupure.
Realsymphony Niveau : CFA
Le club viens de rassurer les supporters , c est juste une blessure sous le genou et un bleu qui fait mal .
sinon en tant que madridista j en veux pas de cette liga, aucune confrontation directe avec les principaux concurrents emportée , j espere que l atleti l aura pour leur saison de cochon .
nononoway Niveau : CFA
"Goeland" ?
Un putain d’albatros ouais !
Jeu direct Niveau : CFA
Ça me rappelle Zidane qui s'était éclaté la tronche sur le poteau en marquant de la tête dans un Classico. C'est quand même con comme blessure.
4 victoires consécutives et pasillo au Camp Nou... Me gusta
Bon bah s'ils gagnent la Liga il n'y aura plus qu'à les féliciter pour leur saison exceptionnelle, ça faisait longtemps qu'on avait pas de vrais derbys à Madrid et on a été incapable de les battre en Liga, il ne serais que juste vainqueur même si j'espère qu'ils lâcheront quelques points !

à noter que l'atlético s'est procuré les lunettes de Vegeta: "plus de 100 000 pts de combat!!!"... nostalgie...

http://img02.mundodeportivo.com/2014/04 … 00_396.jpg

Clemuntinho Niveau : CFA
Note : 1
Vas-y, on a le droit aux mecs qui supportent l'Atlético depuis 35 ans et des maillots à rayures rouges et blancs dans les rues maintenant... Mais cassez-vous ! Sérieusement.

D'accord ils sont impressionnants mais c'est bon, pas la peine de retournez vos vestes merde.
KillerCroc Niveau : CFA
Note : 1
@Clem
Aussi bizarre que ça puisse paraître y'a des gens qui supportent d'autres clubs que les Real, Barça et autre Bayern... je t'assure. Je sais pas si tu est au courant mais la Liga est un championnat constitué de 20 clubs, pas deux. Et l'Atletico a une histoire jalonnée de titres et grands joueurs même!

Aupa Atleti!
Benito-Bx Niveau : CFA
Note : 5
Message posté par KillerCroc
@Clem
Aussi bizarre que ça puisse paraître y'a des gens qui supportent d'autres clubs que les Real, Barça et autre Bayern... je t'assure. Je sais pas si tu est au courant mais la Liga est un championnat constitué de 20 clubs, pas deux. Et l'Atletico a une histoire jalonnée de titres et grands joueurs même!

Aupa Atleti!



Je suis tout à fait d'accord puis les gens oublient qu'il faut bien commencer à supporter un club à un moment...

Je n'aime pas non plus les gens qui changent de club comme de chemise et qui criaient pour le Brésil en 2002, pour l'Italie en 2006 et pour l'Espagne en 2010...

Mais bon la plupart des gens ont commencé à avoir un club de coeur parce qu'il était fort quand il était jeune et que peut-être un joueur ou même le maillot leur plaisait...faut arrêter de déconner sinon y aurait plein de supporter de Fulham et de Newcastle sur ce forum...

Pourtant non les gens sont pour Man U, Liverpool, Manchester City, Chelsea, Bayern Dortmund,Inter, Juve, Milan, Barça, Real,...comme c'est étonnant...

Bref personnellement je suis belge...et j'ai commencé à suivre l'Athletico pour Courtois et je me suis pris à kiffer ce club. Je ne me qualifierais pas de supporter de ce club mais vu leur belle saison je trouverais ça chouette et mérité qu'ils accrochent un titre: la liga ou la champions, peut-être les deux. Je n'ai pas l'impression d'être un footix pour autant...

Je n'aime pas les gens qui aiment juste gagner mais on peut aussi avoir différentes sensibilités et être séduit par un club, son jeu ou un de ses joueurs...
Mec heureusement que tu te considères pas supporter. Qu'est-ce que ça me gave les gens qui écrivent Atlético avec un H !

Message posté par Benito-Bx



Je suis tout à fait d'accord puis les gens oublient qu'il faut bien commencer à supporter un club à un moment...

Je n'aime pas non plus les gens qui changent de club comme de chemise et qui criaient pour le Brésil en 2002, pour l'Italie en 2006 et pour l'Espagne en 2010...

Mais bon la plupart des gens ont commencé à avoir un club de coeur parce qu'il était fort quand il était jeune et que peut-être un joueur ou même le maillot leur plaisait...faut arrêter de déconner sinon y aurait plein de supporter de Fulham et de Newcastle sur ce forum...

Pourtant non les gens sont pour Man U, Liverpool, Manchester City, Chelsea, Bayern Dortmund,Inter, Juve, Milan, Barça, Real,...comme c'est étonnant...

Bref personnellement je suis belge...et j'ai commencé à suivre l'Athletico pour Courtois et je me suis pris à kiffer ce club. Je ne me qualifierais pas de supporter de ce club mais vu leur belle saison je trouverais ça chouette et mérité qu'ils accrochent un titre: la liga ou la champions, peut-être les deux. Je n'ai pas l'impression d'être un footix pour autant...

Je n'aime pas les gens qui aiment juste gagner mais on peut aussi avoir différentes sensibilités et être séduit par un club, son jeu ou un de ses joueurs...


Dire que je serai au Calderon le 11 mai pour Atlético-Malaga. Si on est champion ce jour là, je pense que ce sera le plus beau jour de ma vie.
Sont gentils ceux-là, je les aime bien. Qu'ils soient champions à notre place je dirait pas non si ça évite de voir l'autre équipe de branque remporter la Liga, mais ils leur reste des déplacements à Levante et Valence... Tout ça entre les matchs face à Chelsea...
Message posté par Le FC K
Sont gentils ceux-là, je les aime bien. Qu'ils soient champions à notre place je dirait pas non si ça évite de voir l'autre équipe de branque remporter la Liga, mais ils leur reste des déplacements à Levante et Valence... Tout ça entre les matchs face à Chelsea...


Boff ils ont marché sur le Real à Bernabeu, sur l'Athléti à Bilbao, alors Valence ce sera easy je pense et d'autant plus quand on voit leur état d'euphorie et d'excitation qui balaie tout idée de baisser le pied ou tout coup de pompe.

Ce sont des requins les gars, plus l'odeur du sang est forte et plus ils sont excités. Tout l'inverse des blaugrana qui ont la tête déjà ailleurs...
Y a des gens qui comprennent le principe de supporter ? Si on a mettons 25 balais, et qu'on aime une équipe depuis gamin, mais qu'on nous a pas acheté de maillot quand on était gamin. Et bien figurez-vous qu'avec le prix actuel des maillots, t'as pas forcément la possibilité d'en acheter avant cette saison.
C'est pas pour autant qu'on vient d'aimer le club y a deux mois.
De plus, même si c'est plus partagé sur so foot, faut quand même voir que la troisième armoire à trophée espagnole est extrêmement dénigrée et totalement oubliée dans les médias, sauf cette année car ils sont en position favorable en Liga et en demie de LdC.
Y a des gens qui comprennent le principe de supporter ? Si on a mettons 25 balais, et qu'on aime une équipe depuis gamin, mais qu'on nous a pas acheté de maillot quand on était gamin. Et bien figurez-vous qu'avec le prix actuel des maillots, t'as pas forcément la possibilité d'en acheter avant cette saison.
C'est pas pour autant qu'on vient d'aimer le club y a deux mois.
De plus, même si c'est plus partagé sur so foot, faut quand même voir que la troisième armoire à trophée espagnole est extrêmement dénigrée et totalement oubliée dans les médias, sauf cette année car ils sont en position favorable en Liga et en demie de LdC. Donc on n'a pas forcément l'occasion de parler de son club.
Et j'ajouterais : est-ce que tout le monde se souvient des messages postés par certains y a quatre ans ? Peut-être que déjà certains supportaient tel ou tel club sans que tout le monde s'en souvienne.
Perso, je suis la Liga depuis plus de 30 ans (je suis vieux, je sais). Ça fait longtemps que je ne suis plus supporter de tel ou tel club. Au départ, j'étais pour le Barça (époque Neeskens, Krankl, post-Crujff).

Désormais, je ne fais que prendre acte de l'échelle des valeurs.

Et c'est pareil pour tous les championnats.

J'ai mes clubs de coeur mais au fond, je m'en fous. Que le meilleur gagne!

Alors, ceux qui s'offusquent parce que certains s'enflamment sur tel ou tel club (Dortmund, hier, l'Atletico, aujourd'hui) je leur dirais qu'avec les années, la passion s'émousse, que la fan-attitude s'estompe et laisse place à une sorte d'objectivité.

Je leur dirai donc : Footez la paix aux autres. Si les gens tombent soudain amoureux de l'Atletico c'est parce que ce club est en train de créer l'exploit, parce que cette équipe joue bien et gagne. Et alors? Pour quelles raisons eux-mêmes se sont-ils mis à aimer tel ou tel club?
roccomoncoco Niveau : Loisir
L'atletico va faire une leverkusen de 2002
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ba rassure encore Chelsea
0 20