1. //
  2. // 1e journée
  3. // Atlético Madrid/Las Palmas (1-0)

L'Atlético réussit sa première

Convaincants à défaut d'être brillants, les joueurs de l'Atlético ont assuré le strict minimum face à Las Palmas (1-0). Une victoire qui doit beaucoup au talent d'Antoine Griezmann. Toujours est-il que les Colchoneros semblent être repartis pour casser les pieds aux deux gros du championnat.

Modififié
282 16

Atlético Madrid 1-0 Las Palmas

But : Griezmann (16e) pour l'Atlético

« Olé, olé olé olé, Cholo, Cholo…  » Les quelque 50 000 socios présents au Vicente-Calderón ne s'y trompent pas. Au moment de célébrer la victoire des Colchoneros face au promu Las Palmas, leurs pensées et leurs chants vont à l'unisson pour « El Cholo » Simeone, vêtu de son habituelle chemise noire toujours aussi bien cintrée. Car cela est devenu commun depuis plusieurs saisons maintenant : il faudra compter sur sa bande de morts de faim pour le titre de Liga. Porté par un Antoine Griezmann étincelant et un Filipe Luiz retrouvé, l'Atlético peut désormais suivre sereinement les résultats du Barça et du Real, ses grands rivaux pour le titre.

Un Torres peut en cacher un autre


C'est avec une sacrée gueule sur le papier et beaucoup d'impact que les Colchoneros entament les premières minutes de leur saison en Liga version 2015-2016. Jeu court, transversales, dédoublements, les hommes de Simeone étalent leur palette technique en ce début de partie. Le tout dicté par un Óliver Torres fraîchement rapatrié de son fructueux prêt à Porto. Paradoxalement, c'est sur coup de pied arrêté que les locaux débloquent la situation. Aux vingt mètres, Antoine Griezmann frappe le cuir, qui ricoche sur le mur avant de terminer son improbable vol dans les buts de Las Palmas, bien aidé par un gardien aux mains flasques. C'est moche, mais Grizou s'en fiche et le Calderón exulte. Déjà.

Dès lors, les joueurs des îles Canaries peinent encore plus à se montrer. Quant aux incursions dans la surface d'Oblak, il s'agit presque d'une mission impossible pour eux. Il faut dire que la paire axiale 100% uruguayenne (Godín-Giménez) ne laisse aucun espace dans son dos. En phase de gestion plus qu'autre chose, l'Atlético attend la mi-temps au rythme des chants émanant des tribunes, toujours en faisant courir les visiteurs derrière le ballon. Malgré une ultime tentative de l'attaquant tricolore, le score n'évoluera pas et l'arbitre envoie les 22 joueurs aux vestiaires. Place à la causerie et au cooling break.

Las Palmas se tape une grosse barre


Si les Jaunes de Las Palmas s'affairent à presser plus haut et à se montrer davantage tranchants dans leurs interventions dès la reprise, le rythme imposé par les Madrilènes demeure néanmoins trop élevé pour être tenu. Pourtant, à l'image de la première période, c'est sur coup franc que le danger se montre. Côté visiteur, cette fois-ci, mais la barre transversale sauve l'Atlético d'une égalisation. Mis en confiance par cette première grosse opportunité, les coéquipiers de l'éternel Juan Carlos Valerón (40 piges, putain !) s'enfoncent peu à peu dans le camp adverse. À tel point qu'Oblak est obligé de se coucher pour préserver sa cage inviolée sur un corner.

Le match s'anime enfin des deux côtés. Chose assez rare pour être signalé : la défense des Matelassiers souffre le martyr sur chaque corner botté par Las Palmas. La palme d'or, elle, revient à Fernando Torres, qui s'écroule beaucoup trop facilement dans la surface, espérant un penalty, mais n'obtiendra finalement qu'un carton jaune pour simulation. Le dernier frisson du match est apporté par Koke, qui voit son coup franc brossé échouer sur le montant gauche du portier canari. Sans être exceptionnels, les protégés de Calderón assurent l'essentiel. Pour la manière, il faudra peut-être attendre le déplacement à Séville lors de la prochaine journée.

Par Eddy Serres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Sérieusement Torres c'est plus possible... Quand on sait quel joueur il a été, ça fait de la peine. Là c'est une catastrophe, il est lent, il passe son temps à simuler pour avoir un penalty ou à prendre des cartons pour contestation. Heureusement qu'il n'est pas titulaire.
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par Ravage
Sérieusement Torres c'est plus possible... Quand on sait quel joueur il a été, ça fait de la peine. Là c'est une catastrophe, il est lent, il passe son temps à simuler pour avoir un penalty ou à prendre des cartons pour contestation. Heureusement qu'il n'est pas titulaire.


C'est ce que j'allais dire.
Finalement, son retour sera juste un bon coup de comme, et son faible niveau n'a absolument pas changé. À part son premier match en coupe contre Madrid, voire juste sa première minute (littéralement), ou il avait fait allusion; mais sinon c'est toujours terrifiant quoi. Il fait juste de la peine, il rate tout, surtout, il rate des gestes tellement facile...
Les actions de Madrid sont généralement assez bien construite, donc c'est encore plus visible, il fait toujours le mauvais choix au bout qui gâche de l'action...
entre matuidi hier et griezmann aujourd'hui, la malédiction sofoot est pas revenu de congés ?
MezmorizedX Niveau : DHR
Si seulement Griezmann pouvait avoir le même niveau en sélection...
Syr_Odanus Niveau : CFA
Message posté par Ravage
Sérieusement Torres c'est plus possible... Quand on sait quel joueur il a été, ça fait de la peine. Là c'est une catastrophe, il est lent, il passe son temps à simuler pour avoir un penalty ou à prendre des cartons pour contestation. Heureusement qu'il n'est pas titulaire.


Et quand tu penses que Carasco, recruté pour 15 barres, était en tribunes et sans aucune raison d'ordre médicale...
ManodesMontagnes Niveau : CFA2
Torres a une légitimité à l'Atletico que 80 millions dans une tribune n'auraient pas le droit de contester...

Il réunit assez de facteurs à l'Atletico que pour pouvoir retrouver un minimum de niveau, ce gars a jamais supporté la pression, la concurrence et le manque de considération. S'en suit la défaillance d'un physique qui peine à retrouver un peu de fougue et d'un jeu sa lucidité... Le genre de truc qu'un Simeone peut façonner.

Sérieusement, en regardant d'où il revient, il est clairement pas revenu pour être considéré titulaire, ni même Joker décisif... Y a l'avantage pour Simeone de faire tourner un peu le groupe (une recette qui fonctionne, le nombre de grosses blessures ayant frappé l'Atleti ces dernières saisons se comptant sur les doigts d'une main) avec un gars d'expérience, et celui pour le joueur de regagner de la confiance à son rythme, étant le king du Calderon... A quoi bon s'acharner ?
Griezmann revient avec le même genre de coupe de ch'veux et la même envie qui l'a vu planter 22 buts la saison passée en Liga. Le jeune a le mord. Gomis et lui sont chaud en ce début de saison quand Lacazette balbutie son football.
Torres a été détruit par les blessures. Point.
Je vois pas d'autre explication parce que quand tu regardes ses matchs à Liverpool c'était juste de la trempe des Van Basten, Van Nistelrooy...
Hey DD, s'il continue ainsi, Blaise Matuidi pourra postuler à un poste d'attaquant en Bleu.
Torres est peut être cramé depuis déjà quelques saisons. Il a flambé jeune, puis les blessures sont venus perturber son ascension. Et qui sait si ce n'est pas la PL et son jeu athlétique et rugueux qui l'ont mis dedans. Souvenez-vous Andreï Chevtchenko, lui n'a jamais pu briller là-bas, contrairement à Fernando à Liverpool. Après avoir quitter les Reds, les Scousers, il aurait mieux fait de filer en Italie ou retourner en Espagne.
harry plotteur Niveau : DHR
Message posté par Syr_Odanus


Et quand tu penses que Carasco, recruté pour 15 barres, était en tribunes et sans aucune raison d'ordre médicale...


Carrasco qui sort d'une grosse saison en l1 est en tribune et Bakkali qui a plus joué depuis des mois et sur le banc avec Valence.. La différence? Bakkali a Mendes comme agent
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par ManodesMontagnes
Torres a une légitimité à l'Atletico que 80 millions dans une tribune n'auraient pas le droit de contester...

Il réunit assez de facteurs à l'Atletico que pour pouvoir retrouver un minimum de niveau


Et si on se relisait avant de cliquer sur envoyer ?
Parce que là c'est juste pas compréhensible.
ManodesMontagnes Niveau : CFA2
Tu peux aussi juste relire un coup... Voire comprendre à l'occasion...

J'pense que si le style est lourd, c'est vrai ( Un petit "Sont réunis à l'Atletico assez de facteurs qui l'amèneraient à retrouver un minimum de niveau" aurait été plus sympa), il y a pas grand chose à remettre en question là dedans... J'ai déjà fait trop d'efforts pour le peu d'attention que t'as pu porter à deux maigres lignes.

Sinon, j'pense surtout que c'est l'environnement de Chelsea qui a foutu le bordel dans la carrière de Torres... Quand arriver à Liverpool a été synonyme pour lui d'apporter sa fraîcheur et ses qualités en donnant un nouvel élan à l'équipe, il a par contre du justifier un statut de transfert record chez les Blues en ne faisant que s'adapter à un jeu déjà bien installé et stéréotypé par le fantôme de Mourinho, alors parti depuis quelques mois...

Le gars se fait siffler par ses propres supporters dès son premier match à Stamford Bridge, vient pour concurrencer l'idole Drogba (voire prendre sa place, peut être ? A 60 millions le transfert, on pourrait croire que c'était possible), et surtout doit jeter son rôle de finisseur amoureux de ballon pour celui de pivot statique et limité à quelques touches de balle...

Par contre, derrière ca, tu le revois à un niveau correct sous Benitez et à l'Euro 2012, enfin managé par des gars misant au moins une pièce sur lui...

Il est pas éteint. Diminué, très certainement. Mais considéré et apprécié pour ses qualités, il peut faire plus que ce qu'on l'a vu faire ces dernières saisons.
hautstanding Niveau : Loisir
Message posté par Guyana973
Hey DD, s'il continue ainsi, Blaise Matuidi pourra postuler à un poste d'attaquant en Bleu.


tu t'es trompé d'article cousin
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par ManodesMontagnes
Tu peux aussi juste relire un coup... Voire comprendre à l'occasion...

J'pense que si le style est lourd, c'est vrai ( Un petit "Sont réunis à l'Atletico assez de facteurs qui l'amèneraient à retrouver un minimum de niveau" aurait été plus sympa), il y a pas grand chose à remettre en question là dedans... J'ai déjà fait trop d'efforts pour le peu d'attention que t'as pu porter à deux maigres lignes.

Sinon, j'pense surtout que c'est l'environnement de Chelsea qui a foutu le bordel dans la carrière de Torres... Quand arriver à Liverpool a été synonyme pour lui d'apporter sa fraîcheur et ses qualités en donnant un nouvel élan à l'équipe, il a par contre du justifier un statut de transfert record chez les Blues en ne faisant que s'adapter à un jeu déjà bien installé et stéréotypé par le fantôme de Mourinho, alors parti depuis quelques mois...

Le gars se fait siffler par ses propres supporters dès son premier match à Stamford Bridge, vient pour concurrencer l'idole Drogba (voire prendre sa place, peut être ? A 60 millions le transfert, on pourrait croire que c'était possible), et surtout doit jeter son rôle de finisseur amoureux de ballon pour celui de pivot statique et limité à quelques touches de balle...

Par contre, derrière ca, tu le revois à un niveau correct sous Benitez et à l'Euro 2012, enfin managé par des gars misant au moins une pièce sur lui...

Il est pas éteint. Diminué, très certainement. Mais considéré et apprécié pour ses qualités, il peut faire plus que ce qu'on l'a vu faire ces dernières saisons.


Moué, pour ta première phrase, si tu pouvais m'aider à comprendre, parce que sans ça je ne le pourrai. Ta seconde phrase j'avoue un peu de mauvaise foi.

Sinon pour ce que tu dis sur Torres, je dirai que t'as beau refaire son histoire en détails, il y a juste aucun excuse pour le niveau qu'a le mec aujourd'hui.
Certes il est pas venu comme le numéro 1 devant, mais quand même l'Atletico a investi sur lui. Il doit être loin du plus petit salaire aussi, mais même sans parler de ça, il est venu pour retrouver le niveau, là il a même pas progressé depuis qu'il est là...
crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
Message posté par harry plotteur


Carrasco qui sort d'une grosse saison en l1 est en tribune et Bakkali qui a plus joué depuis des mois et sur le banc avec Valence.. La différence? Bakkali a Mendes comme agent


-_-" la différence est que carasco joue à l'atletico ! on va arrêter la théorie du complot la dans l'oeuf, parce que penser qu'un entraineur comme Simeone fait ses compos d'équipe en fonction de l'agent du joueur, c'est à la fois débile et insultant pour lui.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
282 16