Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Atlético-Celta Vigo (3-2)

L'Atlético renverse le Celta

Au terme d'un match fantastique, en intensité, en buts et en retournements de situation, l'Atlético de Madrid s'impose sur le fil face au Celta Vigo, qui n'a pas à rougir de sa performance.

Modififié

Atlético 3-2 Celta Vigo

Buts : Torres (10e), Carrasco (87e) et Griezmann (88e) pour l'Atlético // Cabral (5e) et Guidetti (77e) pour Vigo

Le plus dur après une élimination en coupe, c’est de se relever. Défaits tout deux dans la semaine en demi-finale de Coupe du Roi – respectivement contre le Barça et Alavés –, l’Atlético de Madrid et le Celta Vigo se retrouvaient à Vicente-Calderón pour tenter de soigner la blessure de la défaite. Et s’il y a bien une équipe qui a un mental d’acier, c’est évidemment l’Atlético et son entraîneur Diego Simeone. Alors, oui, l'Atlético a raté un troisième penalty en une semaine après les échecs de Griezmann et Gameiro. Oui, l'Atlético s'est fait bouger par le Celta Vigo. Mais dans le caractère affiché, l'Atlético reste imbattable.

La main molle de Moyá, et le pied en velours de Torres


Cinquième de Liga au coup d’envoi, l’Atlético de Madrid était dans l’obligation de gagner pour récupérer sa quatrième place squattée par la Real Sociedad. Pour cela, Diego Simeone dégaine alors son équipe type, sans Diego Godín, blessé et remplacé par Lucas Hernandez. Pourtant, les Colchoneros se font très vite surprendre par un Celta Vigo entreprenant qui va ouvrir la marque à la suite d'une grossière erreur de Moyá. Le portier espagnol rate totalement sa sortie aérienne et remet le cuir sur la tête de Gustavo Cabral qui ne se fait pas prier pour inscrire son premier but de la saison en Liga (5e). Bousculés, les coéquipiers d’Antoine Griezmann s’en remettent alors au talent de Fernando Torres, auteur d’un doublé le week-end dernier. Trouvé dans la surface de réparation, l’attaquant espagnol, dos au but, déclenche un retourné sublime et envoie le ballon dans la lucarne gauche de Sergio Álvarez.


En confiance, Fernando Torres prend ses responsabilités pour tirer le penalty accordé très gentiment par l’arbitre, mais sa lourde frappe s’écrase sur la barre transversale (28e). De leurs côtés, les Célticos réalisent un premier acte presque parfait. Grâce à leur pressing tout terrain, et leurs contres destructeurs, les protégés d’Eduardo Berizzo sont tout près de doubler la marque. À ceci près que la frappe de Jozabed Sánchez trouve le poteau d’un Miguel Ángel Moyá largement battu (27e).

La révolte madrilène


En seconde période, les hommes de Diego Simeone sont revenus avec un plan de jeu légèrement différent. Incapables de produire du jeu et d’enchaîner trois passes en première période, ils laissent le contrôle du ballon aux visiteurs pour mieux les contrer. Une tactique qui n’empêche par les Célticos de se montrer dangereux, à l’image de John Guidetti, qui voit sa frappe passer au-dessus des cages de Moyá alors qu’il était seul au second poteau (76e). Mais, une minute plus tard, l’attaquant suédois a de la ressource et ne tremble pas pour transformer l’offrande de Daniel Wass (77e). Un but qui, étonnement, libère les Colchoneros, qui se ruent vers l’attaque. Meilleur joueur sur la pelouse côté Atlético, Yannick Ferreira Carrasco remet les siens dans le match avec une demi-volée fantastique à l’entrée de la surface de réparation (86e). Encore abasourdis par ce coup de tonnerre, le Celta recule et encaisse un second but dans la foulée. Trouvé dans la surface de réparation par Correa, Kevin Gameiro remet parfaitement le ballon pour Antoine Griezmann qui pousse le cuir au fond des filets. Discret durant toute la rencontre, l’attaquant français surgit au meilleur des moments et permet à l'Atlético de remonter sur sa quatrième place.

  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
    Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5