En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Atlético-Málaga (4-2)

L’Atlético relance la machine

Modififié

Atlético de Madrid 4-2 Málaga CF

Buts : Carrasco (7e, 86e) et Gameiro (24e, 44e) pour l’Atlético // Sandro (31e) et Camacho (64e) pour Málaga

Bleu, blanc, rouge. L’Atlético de Madrid porte haut les couleurs de la France en ce début d’exercice, comme en atteste sa partition face à Málaga (4-2).

Antoine Griezmann et Kevin Gameiro, les deux GG français des Colchoneros, assurent ainsi la relance de l’Atléti, défait pour la première fois de la saison au Sánchez-Pizjuán une semaine plus tôt. Un hommage tricolore auquel l’ancien Monégasque Carrasco, intenable depuis plusieurs semaines et la signature de sa prolongation longue durée, participe, lui qui ouvre le score quelques instants après le coup d’envoi et qui clôt la marque en toute fin de match. Dans son style caractéristique, chaloupé et tout en technicité, il se gausse d’abord de Koné, l’ex-Lyonnais, avant de punir Kameni.

Le feu d’artifice offensif peut commencer, d’autant plus que le Cholo aligne un onze assurément offensif, composé, en plus des trois francophones, par Saúl et Gaitán – vite remplacé, car blessé, par Correa. De fait, les vagues se succèdent sur les cages du portier camerounais, une nouvelle fois battu par Gameiro, assisté par son compatriote, à la 24e. Déboussolés, les poulains de Juande Ramos perdent tous leurs duels et enchaînent les fautes.

Malgré un sursaut d’orgueil, ou plutôt une exhibition du talent de Sandro, buteur sur un coup franc excentré, la physionomie de la rencontre ne varie pas d’un iota. Trop conquérants, trop irrésistibles, les Colchoneros ne lâchent pas la pédale d’accélérateur et font tourner les têtes andalouses. Juste avant la pause, Gameiro y va ainsi de son doublé, lui qui profite d’une déviation somptueuse et aérienne de Griezmann. Les dés sont jetés, pense-t-on, dans les arcanes du Vicente-Calderón.

C’est sans compter sur le deuxième carton jaune stupide de Savić qui, à l’heure de jeu, délaisse ses coéquipiers en infériorité numérique. Entre le bal des changements défensifs de Simeone et les entrées offensives de Ramos, Málaga trouve même le moyen de réduire le score par l’intermédiaire du crâne de Camacho, à la retombée d’un corner. La température monte alors d’un cran, les coups commencent à pleuvoir et les fautes hachent le jeu.

Finalement, l’Atlético respire lorsque Carrasco, au terme d’un rush en costaud, refait le break et assure une sixième victoire de la saison en Liga aux siens, synonyme de retour à trois longueurs du leader merengue que le Calderón accueillera d’ici deux journées.




  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Robin Delorme
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern 1 Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
    il y a 2 heures Lamine Sané signe à Orlando 3
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    il y a 9 heures Ronaldinho se lance dans la musique 11 Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1 Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 18 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 11