1. //
  2. // 7e journée

L’Atlético Madrid rejoint le Barça en tête

En dominant de justesse Málaga dans l’autre choc espagnol du jour (2-1), l’Atlético s’installe tout en haut de la Liga, juste à côté du Barça. En bas, Bilbao se relance avec une victoire sur Osasuna (1-0), contrairement à Valence, battu à Levante dans le derby valencien (1-0).

Modififié
0 8
En dominant de justesse Málaga dans l’autre choc espagnol du jour (2-1), l’Atlético s’installe tout en haut de la Liga, juste à côté du Barça. En bas, Bilbao se relance avec une victoire sur Osasuna (1-0), contrairement à Valence, battu à Levante dans le derby valencien (1-0).
Le Barça est leader de la Liga et possède 8 points d’avance sur son rival, le Real Madrid. L’Atlético aussi. Le match nul entre les deux gros a profité à l’outsider de ce championnat, sorti vainqueur de l’autre choc du jour, contre Málaga (2-1). Le deuxième contre le troisième. Solides, les Andalous ont tenu tête aux Colchoneros, mais ont dû plier devant Falcao dans les derniers instants du match, concédant leur première défaite de la saison toute compétitions confondues. Le Colombien a ouvert le score d’entrée de jeu, Roque Santa Cruz s’est chargé de remettre les deux équipes à égalité, avant que le Tigre ne rugisse de nouveau au début du temps additionnel. Un duel avec Weligton qui termine en but, sans qu’on ne sache vraiment qui l’a foutu au fond. Un but qui fait chavirer le Calderón et qui fait de l’Atlético le nouveau co-leader de cette Liga. Un petit coup de neuf.

Bilbao à la relance, pas Valence

En bas de tableau, la réaction des deux Européens, Valence et Bilbao, était attendue. Chez eux, les Basques ont signé un succès aussi compliqué que précieux face à Osasuna (1-0), lui aussi relégable, grâce à un but d’Aduriz, toujours titulaire en pointe. Après son coup de sang à l’entraînement, Llorente est entré pour les 20 dernières minutes, sous les sifflets de San Mamés. Sa situation à Bilbao est chaque semaine un peu plus délicate. L’Athletic sort de la zone rouge et rejoint le FC Valence, battu par Levante à la Ciutat dans le seul derby valencien qu’il reste en Liga (1-0). Sans Feghouli, suspendu, les Chés ont confirmé leurs difficultés à enchaîner après la Ligue des champions en milieu de semaine. Leurs 71% de possession ne leur ont pas permis de trouver une seule fois le chemin des filets, contrairement aux Granotes qui semblent avoir trouvé en Martins le remplaçant idéal d’Arouna Koné. Déjà héros des siens lors du dernier match de Levante à domicile, le Nigerian a offert une deuxième victoire à ses supporters, et de l’air à son équipe au classement.

Enfin, Grenade a créé la petite surprise en allant décrocher la victoire à Majorque (2-1), révélation du début de saison. Son buteur, Hemed, en pleine bourre, a encore marqué en fin de rencontre, mais les Andalous avaient déjà fait le trou. Un match où se sont illustrés deux anciens de la Ligue 1, El Arabi en ouvrant le score sur pénalty (la faute était en dehors de la surface) et Brahimi en se faisant expulser dans la foulée. Avec ces trois points, les gardiens de l’Alhambra sortent de la zone de relégation, où se trouvent désormais l'Espanyol, Osasuna et le Deportivo La Corogne.


Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
Le bug dans la matrice.

Cet Atletico a l'air beaucoup moins looser que les saisons précédentes. Ils n'ont pas encore joué contre les deux gros mais s'affirment de plus en plus comme une alternative crédible. La Liga à deux c'est pas pour de suite. Ils ne jouent le Real que le 2 décembre et 15 jours plus tard le Barça. D'ici là, s'ils ne fléchissent pas, ils faudra compter sur eux.

J'espère juste que cette année ils se feront pas dessus au moment d'affronter le Real.
Ils en sont à 19 points quoi c'est qui est plus qu'honorable! Du coup ils ont eux aussi 8 points d'avance sur le Real ce qui leur laissera le temps de voir venir en cas d'accroc contre eux. Simeone pour l'instant fait quasiment un sans faute à la tête de cette équipe, je les vois pas trop trop faiblir d'ici ces deux gros rendez vous surtout que le Barça et le Réal peuvent perdre quelques points à droite à gauche.
c est un veritable plaisir de voir l Atletico en 2 em position..equipe tres bien construite par Simeone est chapeau a lui parce que je le voyais pas faire un si beau taf.est puis quand on a Falcao dans son equipe ca aide a prendre des points.
Actuellement l' Atletico est sur une série de

- 13 matchs sans défaite en Liga et
- 15 victoires consécutives en Coupe d' Europe (super coupe inclus)

C'est dire, l'état de forme de cette équipe; la dernière défaite c'était face au Real en Avril dernier.
Match au sommet éclipser médiatiquement du au clasico , mais qui avait son pesant d'or au classement !
Première défaite de la saison pour Malaga qui est une équipe sympa a voir depuis ce début de saison pareillement tout comme el Atleti , le Guarani Santa Cruz avait répondu a Falcao en égalisant , qui pour ce dernier était a nouveau le protagoniste impliqué dans quasi toutes les occasions Colchoneros .
A noter juste pour l'anecdote que Mancini l'entraineur de City était au Vicente - Calderon , sans doute pour superviser une graine de café déjà torréfié a point et qui est mure pour s'exporter partout a même au pays exotique du pudding gélatineux vert fluo transparent.
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Belle équipe.

Mais encore un peu juste pour concurrencer les 2 gros.

Au Real si Benzema se blesse il y a Higuain, par contre si Falcao se blesse...
Faut pas rêver, je suis un grand supporter de l'Atletico,

l'Atletico vise la 3eme place, donc prendre le maximum de point pour distancer ces principaux concurrents, Malaga, Séville et Valence.

Le reste c'est du bonus, comme dire que Falcao terminera Pichichi, c'est très difficile, face Cristionel Messinaldo.

Donc prendre le max de point dés maintenant.
Retourner en ligue des champions, c'est l'objectif, mais les 2 premières places semblent quand même hors de portée. Si en plus ils se font piller... M'enfin, les bons résultats du club d'ici Noël voire la fin de saison (soyons fous) retarderont/éviteront peut-être le départ de Falcao...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 8