Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Levante-Atlético de Madrid (2-1)

L'Atlético enterre ses espoirs de titre chez le dernier

Alors qu'ils ont ouvert la marque dès la deuxième minute, les Colchoneros ont perdu contre Levante, la lanterne rouge. Fatigués, les hommes de Simeone ont été incapables de faire le jeu et disent adieu à la Liga.

Modififié

Levante 2-1 Atlético de Madrid

Buts : Casadesús (30e) et Rossi (90e) pour Levante // Torres (2e) pour l'Atlético de Madrid

Faire tomber le grand Barça en quarts de finale de la C1 ? Check. Rattraper une dizaine de points de retard sur le club catalan pour redevenir un postulant au titre national dans la dernière ligne droite ? Check. Se qualifier en finale de la LDC en éliminant le Bayern de Guardiola ? Check. Battre le dernier de Liga afin de continuer à croire à la première place ? Impossible. Voilà le paradoxe qu'est parvenu à installer l'Atlético de Madrid ce dimanche. En méga forme ces derniers temps et ultra favori chez un Levante déjà en deuxième division, la bande de Griezmann a été incapable de dominer son sujet... alors même qu'elle menait dès la deuxième minute. Elle a carrément goûté à la douloureuse saveur de la défaite en encaissant un pion en fin de match. Étant donné que le Real et Barcelone ont chopé les trois points, les Colchoneros sont désormais hors course pour le titre (trois points de retard sur le leader et différence de buts particulière défavorable).

Faire souffler Griezmann, mauvaise idée ?


Face à la lanterne rouge, Simeone a décidé de se passer des services de Griezmann et Godín, laissés sur le banc. Ce qu'observe des tribunes lors des première minutes l'entraîneur suspendu semble confirmer ce qu'il pensait : il n'a pas forcément besoin de ses deux poulains pour obtenir le résultat qu'il espère. Après 180 secondes, Torres lui offre un premier avantage en remportant son face-à-face devant Mariño. Déjà pas fans de la possession, les Matelassiers laissent alors la balle à leurs adversaires, qui la gardent jusqu'à 60% du temps. Pas une surprise quand il s'agit des Colchoneros. Mais Levante, déjà relégué, fait bonne impression avec un jeu agréable à regarder. Et c'est finalement en toute logique que Casadesús égalise d'une belle tête. Émoussés, les Madrilènes se montrent trop lents et commettent quelques erreurs défensives inhabituelles.

Le faire rentrer, pas plus efficace


Comme ses joueurs, El Cholo connaît pourtant parfaitement la règle : les trois points sont obligatoires pour rester dans la course au titre avec le Real et le Barça. Car dans le même temps, les deux concurrents font le taf chacun de leur côté. Pas con mais un peu fou, le coach argentin effectue donc deux changements à la pause avec les entrées simultanées de Griezmann et Carrasco. Des remplacements qui ont le mérite de bouger (un peu) les choses, mais qui tardent à se concrétiser au tableau d'affichage. Les centres s'enchaînent... sans pour autant s'avérer dangereux. On le savait déjà, mais cette partie le confirme une nouvelle fois : quand il s'agit de faire le jeu, l'Atlético tremble. Il perd même tous ces moyens, en témoigne ce pion encaissé à la 90e qui donne la victoire à Levante. Une équipe plus à l'aise contre les meilleures équipes du monde que contre la plus mauvaise d'Espagne ? Oui, c'est possible. La preuve avec ce Madrid-là, bien moins séduisant ce dimanche que lors des dernières semaines. Pour les Colchoneros, la Liga est perdue. Après une contre-performance face au dernier de la classe.


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 20 minutes À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 1
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
    Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 97 Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36