Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du Roi
  2. // Quarts
  3. // Eibar-Atlético (2-2)

L'Atlético en demi-finales

Modififié
Largement victorieux d'Eibar (3-0), jeudi dernier, en quarts de finale aller de la Coupe du Roi, les joueurs de l'Atlético de Madrid ont assuré la qualification, ce mercredi, lors du match retour.

Serein avec ses trois buts d'avance, Diego Simeone s'était même permis de laisser quelques cadres au repos ou sur le banc avant le coup d'envoi. Pourtant, les Madrilènes se sont fait peur en terres basques.

Si José Giménez a ouvert le score à la 49e minute de jeu, mettant ainsi fin aux maigres espoirs basques restant, les joueurs d'Eibar ont décidé de se battre jusqu'à la fin. Sergi Enrich, tout d'abord, s'est chargé de remettre les compteurs à égalité à un quart d'heure du coup de sifflet final, avant que Pedro Léon ne vienne donner l'avantage aux siens cinq minutes plus tard. Mais les locaux n'auront même pas eu l'honneur de la victoire, puisque Juanfran a offert l'égalisation à son club à cinq minutes du terme de la rencontre. Un résultat amplement suffisant, donc, pour que les Colchoneros valident leur ticket pour les demi-finales.


En même temps, vu leur parcours en championnat pour l'instant, les Matelassiers ont tout intérêt à se focaliser sur la coupe s'ils veulent soulever un trophée en fin de saison. GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17