Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FC Séville-Atlético de Madrid (2-5)

L'Atlético de Griezmann corrige Séville

Modififié

FC Séville 2-5 Atlético de Madrid

Buts : Pablo Sarabia (85e) et Nolito (89e) pour le FC Séville // Diego Costa (29e), Griezmann (42e et 51e sp, et 81e) et Koke (65e) pour l'Atlético

Jouer une équipe de Mourinho et une équipe de Simeone dans la même semaine, le tout avec des attaquants maladroits : voilà de quoi couper les ailes de Vincenzo « Aeroplanino » Montella.

Muriel ne met d'ailleurs que trois minutes à désespérer son entraîneur en ratant un face-à-face avec Oblak. « Libérez Ben Yedder » , murmure-t-on sans doute dans le 95 et les travées du Sánchez Pizjuán. Diego Costa, lui, est d'une autre race de neuf. Et il le prouve en arrachant un ballon anodin dans les pieds de Banega pour crucifier Rico (0-1). Meilleure défense du championnat, l'Atlético se retrouve alors dans sa zone de confort. Celle où il a tout le loisir de poignarder un adversaire qui pensait avoir le match en main : ce que réalise Griezmann d'une superbe frappe du droit en pleine lucarne (0-2). En seconde période, pas de miracle : Diego Costa provoque un penalty d'entrée, Grizou le transforme (0-3). Match plié et Séville humilié sur une talonnade du Français pour Koke (0-4), puis un nouveau but de la bombe platine (0-5). Avant que Sarabia et Nolito ne sauvent « l'honneur » des Sévillans (2-5).

Les hommes de Simeone restent à sept points du leader catalan, alors que se profile un délicieux Barça-Atlético dans une semaine, qui pourrait sceller le sort de la Liga. Ou la relancer ?


Séville (4-2-3-1) : Rico – Navas (Layún, 18e), Mercado, Lenglet, Escudero - N'Zonzi, Banega - Sarabia, Vázquez (Nolito, 71e), J. Correa (Ben Yedder, 60e) - Muriel. Entraîneur : Vincenzo Montella


Atlético (4-4-2) : Oblak - Vrsaljko, Giménez, Godín, Filipe Luís - Saúl, Thomas (A. Correa, 64e), Gabi, Koke - Griezmann, Diego Costa (Gameiro, 76e). Entraîneur : Diego Simeone


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga CD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 9 heures 470€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde 2018
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses