En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bilbao-Atlético de Madrid (1-2)

L’Atlético crucifie Bilbao

Modififié

Athletic Club 1-2 Atlético de Madrid

Buts : Gabi csc (90e) pour Bilbao // Correa (56e) et Ferreira Carrasco (73e) pour l’Atlético

Après une première réussie dans son nouveau stade du Wanda Metropolitano, l’Atlético de Madrid avait à cœur de poursuivre sa bonne dynamique en déplacement à Bilbao.

Sans son capitaine Gabi Fernández sur le banc des remplaçants, Diego Simeone opte pour un milieu plus joueur avec la paire Koke-Saúl. Invaincu sur ses vingt dernières rencontres à San Mamés, l’Athletic Club mène la vie dure aux Colchoneros, avec une succession de féroces duels. Après une demi-heure de jeu sans occasion, Nicolás Gaítan est le premier à solliciter Kepa Arrizabalaga, auteur d’une magnifique parade pour détourner la balle sur son poteau (35e). Dans la foulée, Antoine Griezmann bénéficie d’une situation favorable face au but, mais la puissance ne suffit pas à tromper la vigilance de Kepa (37e).

Bilbao rate un penalty


Dominateurs, les Madrilènes voient pourtant un penalty très injuste sifflé à leur encontre pour une faute inexistante de Filipe Luís sur Raúl García. Aritz Aduriz s’avance pour transformer l’offrande, mais la justice est rendue par Jan Oblak, qui repousse la tentative d’El Zorro.


Score nul et vierge à la pause donc, mais l’Atlético est loin d’avoir dit son dernier mot. Si la nouvelle frappe de Griezmann est bien bloquée par Kepa, le gardien international espagnol est impuissant devant la combinaison à trois proposée par Griezmann, Koke et Angél Correa. À ce petit jeu-là, le dernier cité se fait un plaisir de pousser le ballon dans le but vide (56e). Bête noire de Bilbao avec six victoires et deux nuls obtenus sur les huit dernières rencontres de Liga, l’Atlético gère la rencontre sans connaître de réels moments d’inquiétude. Ce sont même les Rojiblancos qui doublent la mise, grâce à un but de Yannick Ferreira Carrasco, bien servi par Griezmann (73e). Côté basque, une alerte d'Iker Muniain est détournée par Oblak et sonne la révolte tardive des Leones dans La Catedral. Malheureux à la suite de son entrée sur la pelouse, Gabi Fernández trompera son propre gardien dans les arrêts de jeu (90e), histoire de prolonger le suspense jusqu'au bout. Vainqueur de son déplacement au Pays basque, l'Atlético recolle à quatre points du Barça.

  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga AD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
    Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17