Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 28 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 33e journée

L’Atlético à égalité avec le Barça, le Real a un point

La Liga est définitivement relancée. Défait à domicile face à Valence, le Barça a perdu toute son avance sur les deux clubs madrilènes. Cette fin de championnat pourrait être folle.

Modififié

L’équipe du week-end : Levante


La lutte pour le maintien est âpre en Espagne. Cinq équipes se tiennent en cinq points. Dans ce combat pour ne pas voir la Liga Adelante, Levante a fait un petit pas. Les coéquipiers de Pepito Rossi, buteur contre l’Espanyol (victoire 2-1 du club valencien) ont enfin quitté la dernière place du classement. C’est Carl Medjani qui a offert le but de la victoire à Levante, qui ne compte plus que deux points de retard sur Grenade, le premier non-relégable.

Vidéo

Le joueur du week-end : James Rodríguez


Des bouts de match. C’est ce dont doit se contenter James, depuis l’arrivée de Zizou sur le banc du Real Madrid. Pointé du doigt par la presse espagnole pour une attitude jugée « déplacée » lors de la défaite des Merengues à Wolsburg, le Colombien a encore répondu à sa manière. Sur le terrain, sans un mot de travers. Après la qualification en demi-finales de la Ligue des champions, Zidane a fait tourner, et offert du temps de jeu à Isco et James contre Getafe. Si les deux meneurs ont parfaitement répondu aux attentes du double Z, c’est l’ancien Monégasque qui a brillé. Un caviar pour l’ouverture du score de Benzema d’abord.


Puis un but du droit, en toute lucidité.


Oui, ce joueur est sur la liste des transferts…

Vous avez raté le derby basque entre Eibar et la Real Sociedad et vous n’auriez pas dû


Ce n’est pas le plus sexy des derbys basques, c’est une affiche de milieu de tableau et vous aviez certainement autre chose à faire de votre samedi, mais l’opposition entre Eibar et la Real Sociedad valait le coup. Après neuf journées sans victoire, les hommes entraînés par José Luis Mendilibar ont battu la Real (2-1) dans une superbe ambiance. Zurutuza avait ouvert le score pour la Sociedad d’une superbe frappe, avant qu’Enrich et Escalante (bien aidé par le gardien de la Real Sociedad) n’offrent la victoire à Eibar. Les coéquipiers de Vela, qui restaient sur une belle victoire face au Barça, sont toujours dixièmes.

Vidéo

La polémique de la machine à café con leche : Luis Enrique, t’attends quoi ?


Au Camp Nou, Valence a enfoncé un Barça sans idées. L’équipe de Luis Enrique poursuit sa chute, après la défaite face à l’éternel rival, contre la Real Sociedad, et l’élimination de la C1 face à l’Atlético. Dans tous ses matchs, une constante : l’absence de solutions tactiques. Si le Barça répète une partition presque parfaite depuis le début de saison, les adversaires se présentent désormais sans complexe au Camp Nou. En face, Luis Enrique aligne toujours la même équipe, aborde à chaque fois le match de la même manière. Contre les Chés, le coach espagnol n’a fait aucun changement, alors que Rakitić (auteur d’un but contre son camp) et Sergi Roberto étaient en grande difficulté. Si les alternatives ne sont pas légion sur le banc, Luis Enrique n’offre aucune variante tactique quand son équipe en a besoin. « Je n´ai pas fait de changements aujourd´hui, car ça aurait été injuste pour mes joueurs qui ont été superbes » , s’est-il justifié en conférence de presse après la défaite. Bizarre.

Le golazo du week-end


Ainsi parlait Zurutuza.

Vidéo

L’analyse définitive : Il va falloir suivre cette fin de championnat


Si le calendrier semble favorable au Barça (Deportivo, Sporting, Betis, Espanyol et Grenade), les deux équipes madrilènes sont définitivement revenues dans la course au titre. Toujours en course en Ligue des champions, l’Atlético et le Real y laisseront certainement des plumes. Alors qu’on parlait d’un nouveau triplé pour le Barça, les Catalans pourraient tout perdre après cette crise. C’est simple, le Barça n’a plus le droit à l’erreur.

Les déclas du week-end


- « Je suis très satisfait du travail de Zidane. » Raúl, heureux de voir son ancien coéquipier sur le banc des Madrilènes. L’ancien attaquant croit au doublé Liga-Ligue des champions : « S’il le dit, j’y crois aussi. »

- « La rivalité entre le Real et le Barça existera toujours, mais avec du respect. Gerard et Arbeloa devrait arrêter ce petit jeu. » Puyol n’aime pas trop le clash 2.0 de ses anciens partenaires de sélection.

- « J’espère que l’Atlético ira en finale, comme ça nous la gagnerons. » Lorenzo Sanz, ancien président du Real et apparemment très confiant pour la Ligue des champions.

- « La souffrance, c’est fini. Maintenant, il faut profiter. » José Luis Mendilibar, heureux de la victoire d’Eibar contre la Real Sociedad.

- « Je ne veux pas enlever le mérite à Valence, mais le football n’a pas été juste avec le Barça. On a très bien joué. » Robert, secrétaire technique du Barça.

- « On n'a pas eu de chance, on a eu énormément d’occasions. Tous ensemble, on va s’en sortir. » Rakitić a de l’espoir.

Et sinon, que pasa ?


- Guti, ingérable après la défaite du Barça.


- Godín va garder une jolie marque de son duel avec son pote Suárez.


- Une sanction après sa vidéo débile ? Contre Valence, Luis Enrique a laissé Dani Alves sur le banc.


- Sur le terrain, le Celta et le Betis se sont quittés sur un nul, 1-1. Mais en dehors, les ultras des deux clubs ont décidé d’en découdre.


- Encore un but pour Fernando Torres, lors de la victoire de l’Atlético contre Grenade. La sélection, c’est trop demander ?

- Un grand pas vers le maintien pour le Rayo. Les hommes de Paco Jémez ont battu Villarreal (2-1) et s’éloignent de Grenade, premier non-relégable.

- Une statue pour Koke.


- Séville enchaîne un quatrième match sans succès, après le nul contre la Corogne (1-1).

- Rupture du tendon d’Achille pour Claudio Beauvue. Aïe.

  • Résultats et classement de la Liga

    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 15:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! Hier à 18:07 Le but contre son camp lunaire d'un Russe en finale de futsal aux JOJ 19 Hier à 09:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
    Hier à 15:02 Un coin de pelouse du Mondial 1998 mis aux enchères 13
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    Hier à 11:25 Enzo Zidane rate un tir au but, son équipe éliminée 29