L'Atalanta garde sa pénalité

Modififié
0 1
Le "calcioscommese" a fait trembler l'Italie cet été. Une sombre histoire de paris truqués qui a vu quelques clubs et vieilles gloires se faire taper sur les doigts. Parmi eux, il y a Cristiano Doni et son club de l'Atalanta. Le milieu de terrain a participé au trucage de deux rencontres de Serie B la saison passée, un Ascoli-Atalanta et un Atalanta-Plaisance.

De quoi être condamné à trois ans de suspension. A 38 ans, ça veut dire retraite. Quant à son club, il a pris six points de pénalité avant le début de sa saison en Serie A. Sacrée sanction pour un promu.

Une décision de la Cour de Justice Fédérale que les dirigeants nerazzurri avaient contesté. Mais leur appel a été rejeté par le Tribunal du CONI (Comité Olympique Italien, ndlr), qui a confirmé la sentence dans la journée.

Heureusement que le petit promu réalise une excellente saison, étant tout proche de célébrer son maintien avec 37 points et une étonnante 9ème place. Oui mais 37+6= 43. Et 43 points, ça fait 7ème, une place synonyme d'Europe, devant l'Inter et Catane, à un point de la Roma. C'est con. AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La 7ème place n'est absolument pas synonyme d'Europe...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1