En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Coupe du monde 2026

L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48

Modififié
Chacun son tour.

Après l'Europe et l'Afrique, c'est désormais la confédération asiatique de football (AFC) qui fait du lobbying en vue de la Coupe du monde 2026. À travers la voix de son président, le cheikh Salman bin Ibrahim Al Khalifa, l'AFC réclame une « augmentation significative » de son quota de places pour le Mondial à quarante-huit. Et la justification de cette demande est simplissime : « Le continent asiatique est le plus grand du monde, donc nous le méritons. »

Concrètement, le cheick réclame le doublement des places accordées en première instance par la FIFA, soient huit au lieu de quatre. De son côté, l'UEFA milite pour avoir seize places au lieu de treize. Quant à l'Afrique, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a d'ores et déjà promis qu'il ferait tout pour que la CAF ait les dix places qu'elle réclame.


Sinon, on peut faire encore plus simple : créer une Coupe du monde, mais littéralement. Avec tous les pays du monde. Un tournoi qui dure un an. Comme ça, plus personne ne râlera. JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 8 heures OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 14 heures Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs