1. //
  2. // 8e finale retour
  3. // Monaco/Arsenal

L'ascension du petit Saint-Bernardo

benfiquista, formé et révélé par Benfica, Bernardo Silva a mis du temps avant de briller au plus haut niveau. La faute à un petit gabarit et un refus du duel qui l'ont longtemps handicapé. Retour sur un magnifique joueur que le championnat portugais a laissé filer au profit de notre Ligue 1. Merci Jorge Jesus.

Modififié
14 21
Au Portugal, il y a deux catégories de grands joueurs. Ceux qui, comme Cristiano Ronaldo et Luís Figo, sont les meilleurs depuis leur enfance, et les autres, qui, comme Rui Costa, ont explosé au crépuscule de l'adolescence sans que personne ne s'y attende vraiment. Bernardo Silva fait partie du deuxième groupe. « Quand nous étions plus jeunes, il n'était pas indiscutable à Benfica » , raconte Guilherme Matos, aujourd'hui à Beira-Mar, et responsable avec un certain Rony Lopes de la rétrogradation au statut de remplaçant de l'actuel monégasque à l'époque où ces trois-là squattaient le centre de formation du Seixal. « Il était déjà très bon, mais le problème, c'était sa taille. Il était tout petit et avait peur du contact » , ajoute Matos. Avant d'affronter ses peurs et d'apprendre à résister aux taquets de poids lourds - il y a deux semaines, on l'a étonnamment vu encaisser une grosse charge de Jonathan Mensah, 18 kilos de plus que lui -, le jeune Bernardo se sauve grâce sa tête. « Ses carences physiques lui ont appris à réfléchir plus vite que les autres pour éviter le contact » , analyse Helena Costa, sa première entraîneuse, dans les colonnes de Mais Futebol. Fuir le duel relève alors plus de l'instinct de survie que du manque de courage pour l'ex-Benfiquista, qui est amené à jouer « contre des gamins qui faisaient presque deux fois sa taille » , comme l'explique l'éphémère coach de Clermont. On comprend mieux pourquoi le défi physique de la Ligue 1 pose aussi peu de problèmes au Lusitanien et son mètre 73.

Dribbles et jeu de tête


S'il met du temps à s'imposer chez les jeunes de Benfica, c'est que l'adolescent Bernardo Silva n'attache pas autant d'importance à la prise de masse que son ex-coéquipier Rony Lopes. Le natif de Lisbonne préfère de loin passer ses après-midi à se shooter au footvolley avec ses potes plutôt qu'à bosser son physique. Résultat, il perfectionne une technique déjà très au-dessus de la moyenne ( « il était trop rapide et bon dribbleur pour que les défenseurs puissent le suivre » , se souvient un ancien coéquipier qui a tenu à garder l'anonymat) et développe... un jeu de tête hors du commun. « Bernardo contrôle mieux de la tête que beaucoup de joueurs avec leurs pieds. Mais après, c'était toujours la même histoire. Quand il fallait disputer un duel aérien, il n'y allait pas » , en rit encore Guilherme Matos, qui souligne le gros travail effectué par son pote pour effacer ses lacunes dans ce domaine et survivre au milieu des gros gabarits, qui disparaîtraient au fil des catégories. Le jeu pratiqué chez juniors et seniors correspond au contraire parfaitement au profil de Silva : plus d'espaces, plus de technique et moins de baston. Les heures passées à tripoter le ballon avec ses amis se révèlent enfin utiles, au point que le petit remplaçant des catégories inférieures explose et se mue en pièce maîtresse de l'équipe B des seniors de Benfica. Une consécration pour un gamin benfiquista au point de « fêter les buts de ses coéquipiers comme si c'était les siens, et de pleurer en cas d'erreurs et défaites, même quand il n'y était pour rien » à en croire Helena Costa. L'amour du maillot, le vrai.

« Je savais que s'il voulait s'affirmer, il devait quitter Benfica »


Malheureusement pour le petit bonhomme, les sentiments ne sont pas réciproques malgré quelques minutes passées chez les A de Jorge Jesus, connu au Portugal pour vouer un culte aux joueurs sud-américains. Et quand la possibilité d'évoluer en Ligue 1 sous les couleurs de Monaco se présente, Bernardo Silva n'hésite pas longtemps. « J'ai toujours dit que s'il voulait s'affirmer, il devait quitter Benfica. Là-bas, les Portugais sont victimes du favoritisme accordé aux étrangers. Ivan Cavaleiro, Hélder Costa et lui... Ils ont tous le talent pour jouer dans l'équipe première, et pourtant... » , regrette Guilherme Matos qui avait quitté le navire plus tôt que ses amis pour rejoindre l'União Leiria afin d'y terminer sa formation, dégoûté par un système qu'il espère voir changer avec la crise que traverse le football portugais. « Espérons qu'elle oblige les clubs à miser sur la formation, comme on le voit au Sporting » . En attendant, et malgré les promesses du président Vieira, le désamour du SLB pour sa jeunesse a fait une nouvelle victime lors du dernier mercato hivernal. Bernardo Silva, probable futur international portugais, s'est envolé pour 15 millions d'euros vers Monaco, en provenance d'un club qu'il chérit, mais ne le regrette même pas. Pire, il se frotte les mains d'avoir encaissé une grosse somme sur le dos de l'un de ses plus beaux espoirs. Sans doute le plus grand drame de la vie du nouveau Monégasque, qui nourrit sans doute l'espoir de pouvoir retourner à la Luz, quitte à montrer un chèque en blanc au président comme a pu le faire Rui Costa. Encore faudra-t-il réaliser la même carrière.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Benjamin Gout Niveau : District
Je suis fier de porter la même moustache que lui.
Je t'aime Nanardo' <3
Très beau joueur, effectivement. Tout en toucher de balle et en intelligence de jeu, avec un supplément de percussion que Moutinho n'a pas. D'ailleurs, c'était un régal de voir le deux Portuguais de poche régner sur un match de Ligue 1, contre Bastia. Une démonstration d'élégance et de subtilité dans les choix.

Soit dit en passant, l'intelligence est pour moi le maître mot du Monaco actuel. De Carvalho à Berbatov, en passant par Toulalan et donc la doublette portuguaise, le cerveau se substitue totalement au muscle. S'il y en a qui ne voient toujours pas ce qui différencie l'équipe de Jardim à ce que peuvent faire tous les Girard de la L1, je leur conseille de se pencher là-dessus.
vous êtes bien mignon mais le Sporting mise sur la formation non pas pour le talent de son academia mais plutot par dépit. si le SCP avaient autant de moyens financiers que Benfica et Porto ils miseraient eux aussi sur les joueurs étrangers talentueux. D'ailleurs ils n'y a qu'a voir les derniers lauréats ces dernieres saisons. le Sporting a même fini a la 7ème place avec sa "super formation"... Si les jeunes portugais ne percent pas à Benfica c'est parce que tout simplement ils n'ont pas le niveau. a la place de qui aurait jouer Bernardo Silva cette saison ??? meme sur le banc il n'aurait pas sa place. alors, oui 15 millions pour un mec qui n'a jouer qu'avec Benfica B oui c'est une bonne affaire pour le SLB un peu comme Porto l'avait fait avec Cissokho (acheté 300.000 euros à Sétubal et vendu 15 millions 6 mois plus tard à Lyon)
Message posté par TheFifthBeatle
Très beau joueur, effectivement. Tout en toucher de balle et en intelligence de jeu, avec un supplément de percussion que Moutinho n'a pas. D'ailleurs, c'était un régal de voir le deux Portuguais de poche régner sur un match de Ligue 1, contre Bastia. Une démonstration d'élégance et de subtilité dans les choix.

Soit dit en passant, l'intelligence est pour moi le maître mot du Monaco actuel. De Carvalho à Berbatov, en passant par Toulalan et donc la doublette portuguaise, le cerveau se substitue totalement au muscle. S'il y en a qui ne voient toujours pas ce qui différencie l'équipe de Jardim à ce que peuvent faire tous les Girard de la L1, je leur conseille de se pencher là-dessus.



Le Montpellier champion de Girard était quand même pas mal...
TheFifthBeattle si j'étais sur ordi je ferais 1267 faux comptes pour te mettre un + 1 avec chacun d'eux
Heu Vitor, le centre de formation du sporting c'est tout sauf un choix par dépit, on parle pour moi d'un des top 5 en terme de qualité. C'est pas parceque ces dernières années quelques incompétents ont essayer d'imiter porto et Benfica qu'il faille en faire une généralité.
Gomes, titulaire à Valence, 4ème du championnat espagnol et qui talonne l'Atletico, n'avait pas sa place non plus au Benfica!?????

On a l'impression de parler du Real ou du Barca et pourtant on ne parle que d'un club qui a fini dernier de sa modeste poule de LdC!!!!

Vous êtes sur le point de faire la même chose avec le latéral droit Cancelo, également à Valence, je n'ai pourtant pas l'impression que vous soyez fournis à ce poste!!

Vitor, tu n'as rien compris à "l'amour des clubs portugais" pour les joueurs sud américains! Certes certains ne sont pas mauvais, mais bien souvent tu as l'équivalent en talent dans les centres de formation portugais. En fait, c'est juste une méthode pour engraisser les agents, les présidents.... D'ailleurs, je parie un gros billet que Jesus touche des sommes cachées pour faire jouer les latinos au détriment des portugais, c'est gros comme une maison.
PenoIndirect Niveau : Loisir
Donc Monaco a payé 15 millions d'euros ,un mec titulaire dans l'équipe B de Benfica ? Vadim blanchit ses dollars grâce aux transferts ...y'a que ça !
JulianRoss83 Niveau : Loisir
Message posté par vitor
vous êtes bien mignon mais le Sporting mise sur la formation non pas pour le talent de son academia mais plutot par dépit. si le SCP avaient autant de moyens financiers que Benfica et Porto ils miseraient eux aussi sur les joueurs étrangers talentueux. D'ailleurs ils n'y a qu'a voir les derniers lauréats ces dernieres saisons. le Sporting a même fini a la 7ème place avec sa "super formation"... Si les jeunes portugais ne percent pas à Benfica c'est parce que tout simplement ils n'ont pas le niveau. a la place de qui aurait jouer Bernardo Silva cette saison ??? meme sur le banc il n'aurait pas sa place. alors, oui 15 millions pour un mec qui n'a jouer qu'avec Benfica B oui c'est une bonne affaire pour le SLB un peu comme Porto l'avait fait avec Cissokho (acheté 300.000 euros à Sétubal et vendu 15 millions 6 mois plus tard à Lyon)


Vitor tu es complètement à côté de la plaque. La grosse erreur du foot portugais actuellement c'est de penser à faire que du business avec des joueurs étrangers (surtout Benfica qui laisse partir en fin de saison la moitié de son effectif alors qu'ils auraient pu en garder encore pendant 1 an ou 2 pour essayer de faire quelque chose en LDC mais non les dirigeants préfèrent vendre et empocher les sous pour racheter pas cher en Am. du Sud et les revendre par la suite encore plus cher et tout ça au détriment de la construction d'une équipe capable de rivaliser avec les plus grands en LDC). D'un côté vous me direz que pour les clubs portugais c'est tendu de rivaliser avec les "riches" européens que sont le Bayern, Barcelone, Real, ManU, ManCity, Chelsea, Arsenal mais avec des bons joueurs motivés et des bons recrutements c'est faisable (Porto l'a fait en 2003 et 2004). Le comble c'est qu'il y a des bons jeunes joueurs portugais mais les 3 grands (Porto, Benfica, Sporting) ne leur donnent que trop peu leur chance donc ils partent très vite et au final c'est la Seleçao qui fait les frais de cette politique bidon. Au Portugal il y a un mécanisme qui s'est mis en place entre les dirigeants et Jorge Mendes pour faire des sous (l'aspect sportif est secondaire: si on fait un bon parcours européen tant mieux sinon c'est pas grave on jouera de toute façon le titre national).
En ce qui concerne Bernardo Silva. C'est un très bon joueur qui aurait sa place dans l'effectif actuel de Benfica. C'est un crack potentiel (même si physiquement c'est chaud pour lui). Le problème c'est qu'aujourd'hui on ramène au Portugal beaucoup de sud américains qui ne sont pas meilleurs que les portugais déjà présents et c'est ça la différence avec le passé. Avant un joueur qui venait du Brésil ou Argentine au Portugal c'était vraiment un grand joueur déjà en Amérique du Sud donc une réelle valeur ajoutée au championnat portugais. Auhjourd'hui ce n'est plus le cas.
Ber
Ou alors c'est un joueur dont les qualités laissent penser qu'il est intéressant de miser dessus peut être Nan ?
showdebola-RJ Niveau : District
Message posté par vitor
vous êtes bien mignon mais le Sporting mise sur la formation non pas pour le talent de son academia mais plutot par dépit. si le SCP avaient autant de moyens financiers que Benfica et Porto ils miseraient eux aussi sur les joueurs étrangers talentueux. D'ailleurs ils n'y a qu'a voir les derniers lauréats ces dernieres saisons. le Sporting a même fini a la 7ème place avec sa "super formation"... Si les jeunes portugais ne percent pas à Benfica c'est parce que tout simplement ils n'ont pas le niveau. a la place de qui aurait jouer Bernardo Silva cette saison ??? meme sur le banc il n'aurait pas sa place. alors, oui 15 millions pour un mec qui n'a jouer qu'avec Benfica B oui c'est une bonne affaire pour le SLB un peu comme Porto l'avait fait avec Cissokho (acheté 300.000 euros à Sétubal et vendu 15 millions 6 mois plus tard à Lyon)


Pizzi, Ola John, Talisca, Lima (si on fait monter Jonas d'un cran)... Bref il aurait le même rôle qu'aujourd'hui à Monaco, celui d'un titulaire remplaçant.
Message posté par RuiFi17
Gomes, titulaire à Valence, 4ème du championnat espagnol et qui talonne l'Atletico, n'avait pas sa place non plus au Benfica!?????

On a l'impression de parler du Real ou du Barca et pourtant on ne parle que d'un club qui a fini dernier de sa modeste poule de LdC!!!!

Vous êtes sur le point de faire la même chose avec le latéral droit Cancelo, également à Valence, je n'ai pourtant pas l'impression que vous soyez fournis à ce poste!!




valence 3ieme
Message posté par RuiFi17
Gomes, titulaire à Valence, 4ème du championnat espagnol et qui talonne l'Atletico, n'avait pas sa place non plus au Benfica!?????

On a l'impression de parler du Real ou du Barca et pourtant on ne parle que d'un club qui a fini dernier de sa modeste poule de LdC!!!!

Vous êtes sur le point de faire la même chose avec le latéral droit Cancelo, également à Valence, je n'ai pourtant pas l'impression que vous soyez fournis à ce poste!!




valence 3ieme
Message posté par RuiFi17
Gomes, titulaire à Valence, 4ème du championnat espagnol et qui talonne l'Atletico, n'avait pas sa place non plus au Benfica!?????

On a l'impression de parler du Real ou du Barca et pourtant on ne parle que d'un club qui a fini dernier de sa modeste poule de LdC!!!!

Vous êtes sur le point de faire la même chose avec le latéral droit Cancelo, également à Valence, je n'ai pourtant pas l'impression que vous soyez fournis à ce poste!!




valence 3ieme
Message posté par RuiFi17
Gomes, titulaire à Valence, 4ème du championnat espagnol et qui talonne l'Atletico, n'avait pas sa place non plus au Benfica!?????

On a l'impression de parler du Real ou du Barca et pourtant on ne parle que d'un club qui a fini dernier de sa modeste poule de LdC!!!!

Vous êtes sur le point de faire la même chose avec le latéral droit Cancelo, également à Valence, je n'ai pourtant pas l'impression que vous soyez fournis à ce poste!!




valence 3ieme
Message posté par RuiFi17
Gomes, titulaire à Valence, 4ème du championnat espagnol et qui talonne l'Atletico, n'avait pas sa place non plus au Benfica!?????

On a l'impression de parler du Real ou du Barca et pourtant on ne parle que d'un club qui a fini dernier de sa modeste poule de LdC!!!!

Vous êtes sur le point de faire la même chose avec le latéral droit Cancelo, également à Valence, je n'ai pourtant pas l'impression que vous soyez fournis à ce poste!!




valence 3ieme
Message posté par RuiFi17
Gomes, titulaire à Valence, 4ème du championnat espagnol et qui talonne l'Atletico, n'avait pas sa place non plus au Benfica!?????

On a l'impression de parler du Real ou du Barca et pourtant on ne parle que d'un club qui a fini dernier de sa modeste poule de LdC!!!!

Vous êtes sur le point de faire la même chose avec le latéral droit Cancelo, également à Valence, je n'ai pourtant pas l'impression que vous soyez fournis à ce poste!!




valence 3ieme
Message posté par RuiFi17
Gomes, titulaire à Valence, 4ème du championnat espagnol et qui talonne l'Atletico, n'avait pas sa place non plus au Benfica!?????

On a l'impression de parler du Real ou du Barca et pourtant on ne parle que d'un club qui a fini dernier de sa modeste poule de LdC!!!!

Vous êtes sur le point de faire la même chose avec le latéral droit Cancelo, également à Valence, je n'ai pourtant pas l'impression que vous soyez fournis à ce poste!!



A droite, maxi pereira est la pour encore un bon moment et il y a aussi silvio qui donne autant de garanties. Andre gomes a fait une poignee de matchs, valence se pointe et paye la clause liberatoire de 15 millions.
Message posté par mastertex
Vitor, tu n'as rien compris à "l'amour des clubs portugais" pour les joueurs sud américains! Certes certains ne sont pas mauvais, mais bien souvent tu as l'équivalent en talent dans les centres de formation portugais. En fait, c'est juste une méthode pour engraisser les agents, les présidents.... D'ailleurs, je parie un gros billet que Jesus touche des sommes cachées pour faire jouer les latinos au détriment des portugais, c'est gros comme une maison.


Je suis pas si sur. Je pense que ya beaucoup de joueurs sur côtés et les medias portugais semballent vite. Sils seraient si fort ils simposeraient direct. Dailleurs nelson oliveira a eu sa chance a un moment il ne la pas saisi... et ou est il qujourdhui???
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
14 21