1. // Matchs internationaux
  2. // France/Arménie
  3. // Disparition

L'Arménie en deuil de sa légende

Alors que l'Arménie s'apprête à défier la France, ce jeudi à Nice, des centaines de nostalgiques pleurent la disparition d'Hovhannes Zanazanian, capitaine de la mythique équipe de l'Ararat Yerevan de 1973 et légende du football arménien.

Modififié
Dimanche 4 octobre 2015. Après des mois d'un combat acharné contre la maladie, Hovhannes Zanazanian s'éteint, à l'âge de 68 ans. Si ce nom demeure inconnu en France, il est, de l'autre côté de la Mer noire, le symbole d'une des plus grandes épopées que le football arménien ait jamais connu. Joueur, d'abord, et capitaine de l'Ararat Yerevan, il avait également honoré plusieurs sélections avec l'équipe soviétique. Avant de se concentrer sur son combat contre la maladie, il avait également entraîné plusieurs équipes et s'était même payé le luxe de coacher les U19 arméniens, entre 1994 et 1995. Si son décès endeuille le football arménien, il rappelle aussi à tout le monde quelle fabuleuse équipe l'Ararat Yerevan possédait dans les seventies. Plus de 40 ans plus tard, cette équipe est encore gravée dans les mémoires comme le symbole de l'Arménie qui gagne. Une Arménie fière et unie derrière l'épopée incroyable d'une équipe de football qui devait à l'époque batailler contre les plus grosses écuries soviétiques.

L'historique Ararat 73


Fondé en 1935 par le Spartak, une société omnisport qui reliait les différents pays de l'Union soviétique, le Football Club Ararat Yerevan décroche très vite ses premiers succès. Effectivement, dès 1940, Yerevan déflore son palmarès avec une Coupe d'Arménie. Un titre qui en appelle d'autres, même si le club ne dispute aucun match pendant 4 ans, de 1940 à 1944, en raison de la Seconde Guerre mondiale. À la reprise de la compétition, le Yerevan reprend toutefois immédiatement sa marche en avant. Le club arménien finit ainsi second de la seconde division de la région transcaucasienne, un petit point derrière le FC Tbilissi. Puis dispute pour la première fois la première division soviétique en 1949. Les lettres d'or du club sont cependant gravées une bonne vingtaine d'années plus tard. Porté par son trio Zanazanian-Andreasyan-Bondarenko, le Yerevan illumine en effet les seventies. Deuxième du championnat soviétique en 1971, le club arménien réalise un formidable doublé coupe-championnat en 1973. Qui plus est, en prenant sa revanche en finale de Coupe sur le Dynamo Kiev (2-1), vainqueur en 1954 sur le même score. Aharon Boyadjian, fils du premier arbitre international arménien de l'histoire, Khatchadour Boyadjian, et fervent supporter du Yerevan, abonde : « Je crois bien que le Yerevan 73 est la plus grande équipe arménienne de football de tous les temps. »

Présent au stade Lénine lors de la finale de Coupe remportée face au Dynamo Kiev, Aharon Boyadjian, radiologue de profession, accroche le négatif de l'époque au tableau : « Sur les 65 000 à 70 000 spectateurs, il y avait 30 000 Arméniens, 10 000 Ukrainiens et le reste, c'étaient des Russes. Bien sûr, les Russes étaient pour les Ukrainiens. On a vu des Arméniens de France, des Arméniens de Yougoslavie, etc. C'était un symbole d'unité nationale. Dans le monde entier, les Arméniens ne parlaient que de l'Ararat. Ce doublé, c'était l'un des plus grands moments de l'histoire du sport arménien. » Sans toutefois oublier la confrontation face au Bayern Munich, en mars 1975 en quarts de finale de Coupe des clubs champions 1975. Défait 2-0 à l'aller à Munich, le Yerevan manque effectivement de peu de créer l'immense surprise au retour face à l'ogre bavarois de Sepp Maier, Franz Beckenbauer ou encore Gerd Müller, futur vainqueur de la compétition (1-0). Aharon Boyadjian étaye : « C'était un sacré moment. Moi, je m'attendais même à ce qu'ils se qualifient lors du match retour. Je ne sais plus qui a été blessé, mais ils ont perdu dix minutes sur le terrain. Moi, j'écoutais à la radio, et j'entendais que Zanazanian parlait à l'arbitre. Quelques mois plus tard, quand je l'ai vu, je lui ai demandé ce qu'il avait dit à l'arbitre. Il lui avait en fait demandé de vite sortir le blessé parce que les joueurs de l'Ararat étaient en train de se refroidir. » Le genre de détails historiques perdus dans le recoin de la mémoire des plus fidèles supporters. À la différence de la légende Zanazanian.

Jeu long et je humble


Pour entrer dans les mémoires collectives comme la meilleure équipe arménienne de tous les temps, l'Ararat Yerevan pouvait avant tout compter sur « son capitaine, son milieu de terrain emblématique » , Hovhannes Zanazanian. Sur le terrain, le milieu de terrain était la pierre angulaire de ce que Aharon Boyadjian qualifie aujourd'hui de « trio magique » . « Au sein du 4-3-3, les trois milieux, Zanazanian, Andreasyan et Bondarenko, permutaient tout le temps. Ils existaient tous les uns grâce aux autres. Ils pratiquaient un football de rêve. Ils ne s'arrêtaient jamais sur le terrain, jamais » , se souvient le radiologue, un brin de nostalgie dans la voix. Au sein de cette superbe association, Hovhannes était le chef d'orchestre. Sa principale qualité ? Son jeu long. « Il aimait distribuer des longues passes à ses deux ailiers et frapper de loin. Il marquait souvent des buts depuis 30 mètres, 40 mètres » , se remémore le docteur Boyadjian.

Une qualité reconnue dans son club, bien entendu, mais également au sein même de la sélection soviétique. Même Oleg Blokhine, le Ballon d'or, admirait son talent. « Il avait carrément l'habitude de dire qu'il aimait être mis en orbite par Zanazanian » , se souvient son ami de longue date. « La première fois qu'on a rencontré M. Zanazanian, c'était en 1969, lorsque l'équipe olympique d'URSS était venue au Liban. On a fait connaissance et on a gardé contact » , confie en effet Aharon Boyadjian. Bien au-delà des terrains de football, Hovhannes Zanazanian était le représentant charismatique de l'Ararat 73. « C'était quelqu'un d'extrêmement communicatif. Il souriait beaucoup, avait beaucoup de charisme. C'est pour ça qu'il représente si bien cette équipe de l'Ararat 73. C'était le symbole de cette équipe. Il personnifiait cette équipe à merveille » , assure aujourd'hui M. Boyadjian. Un symbole qui méritait bien un hommage.

Par Eric Marinelli et Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Pas lu l'article, Kim K. nous a quitté ?


Ben c'est bête parce que tu as loupé un super article sur un joueur totalement inconnu pour ma part!


j'adore ces histoires de clubs pré-bosman, il y a un peu d'envie quand je vois la variété des clubs qui pouvaient créer l'exploit à l'époque.
A quand un article sur le Dynamo Tbilissi?
bufford tannen Niveau : DHR
Message posté par tranceup
Pas lu l'article, Kim K. nous a quitté ?


Non! De niro.
Message posté par Tatayoyo


Ben c'est bête parce que tu as loupé un super article sur un joueur totalement inconnu pour ma part!


j'adore ces histoires de clubs pré-bosman, il y a un peu d'envie quand je vois la variété des clubs qui pouvaient créer l'exploit à l'époque.
A quand un article sur le Dynamo Tbilissi?


Pareil ! J'ai connu que le foot après Bosman, mais voir que des clubs improbables comme Tbilissi, Iena ou Erevan pouvaient aller aussi loin, c'est toujours rafraichissant et j'adore découvrir leur histoire
Bien dit.
Que voulez-vous, il y a des gens qui ne voient pas plus loin que leur nez.
Il n'y a pas que le foot en France, Cher Ami, même si je suis un inconditionnel de l'Equipe de France et que je n'ai pas dormi pendant plusieurs jours suite à la défaite en finale de la France contre le Portugal.
Si Kanté avait joué la finale à la place de Pokba, la France aurait battu le Portugal par 3 à 0, peut-être même plus largement.
Mais Deschamps n'a pas eu le courage de laisser Pokba sur le banc. Il voulait assurer le match...
1 réponse à ce commentaire.
Je connaissais Andreasyan, de nom..mais ZanaZanian..? Merci donc.

L'Ararat Erevan, sinon, est tenu par certains pour le plus paranoïaque et victimaire des clubs de l'ex-URSS, club réputé adepte des théories dite du complot..lesquels complots n'ont à leur décharge jamais manqué, et vu que l'URSS n'était pas triste en la matière d'ailleurs..On peut leur prêter foi, je pense.
Mais, qu'est-ce que vous êtes en train de dire là ?
C'est la 1ère fois que j'entends quelqu'un parler comme ça.
Vous savez au moins ce que vous êtes en train de dire ?
Moi, je n'ai rien compris. A quoi faites-vous allusion ?
Tous les jours et les dirigeants de l'Ararat étaient des personnes charmantes.
Tous les joueurs (je dis bien tous) avaient une instruction universitaire. La plupart maîtres en Education-Physique et Sports, mais aussi des ingénieurs, des économistes (comme Zanazanian). Même les commentateurs de la radio et de la télévision arménienne étaient instruits. Souren Baghdassarian, qui commente toujours aujourd'hui et a fondé le plus grand hebdomadaire de football d'Arménie (l'équivalent de notre France-Football), est diplômé de génie civile. Il est ingénieur. Son prédécesseur , Lévon Danielian, était chirurgien général.
Souren Baghdassarian est champion de Jeu d'Echecs des journalistes, ainsi que des vétérans. Les 2 dernières pages (sur 16) de son hebdomadaire sont consacrées aux Echecs.
Il est d'autre part le juré d'Arménie pour le Ballon d'Or de France-Football depuis que je l'ai présenté moi-même à France-Football début des années 90 !
Je pourrais surtout parler pendant des heures de l'Ararat d'Erévan que toute l'Arménie et les Arméniens dans le monde adoraient.

Mais quel non-sens, quelle ineptie, je tombe des nues.
Ne parlez pas tant que vous ne savez pas ce que vous dites !
1 réponse à ce commentaire.
il y a 5 heures Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 3 il y a 6 heures Neymar claque un doublé contre la Juve 21 Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 24
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 7 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 9 Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 13
vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15