En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2014
  2. // Éliminatoires
  3. // Zone AmSud

L’Argentine, un autre favori au Brésil

En écrasant le Paraguay (5-2), l’Argentine a assuré sa présence au Brésil l’été prochain. Dominée par l’Uruguay (2-0), la Colombie devra patienter un mois supplémentaire. Le Venezuela, contrairement au Pérou qu’il a battu (3-2), est toujours en course pour les barrages.

Modififié
Paraguay 2-5 Argentine
Buts : Nuñez (17e) et Santa Cruz (86e) pour le Paraguay ; Messi (12e sp, 53e sp), Agüero (32e), Di María (50e) et Maxi Rodríguez (90e) pour l’Argentine

Quitte à se qualifier, autant y mettre la manière. En déplacement à Asunción, où elle en chiait depuis des années, l’Argentine a confirmé qu’elle était l’une des nations sur lesquelles il faudra compter au Brésil. Sans Higuaín, sans Mascherano et sans Garay ni Fernandez derrière, l’Albiceleste a démonté les pauvres Paraguayens, démontrant toute sa puissance offensive, mais aussi ses faiblesses défensives. Romero, le néo-Monégasque, a par exemple offert l’égalisation provisoire à Nuñez. Mais hormis l’absence de véritable arrière gauche et les espaces laissés dans l’axe, Messi et ses copains ont réalisé une grande performance, Di María (et ses trois poumons), Gago (et ses ouvertures délicieuses) et Agüero (le mec toujours excellent) se distinguant particulièrement. Messi, lui, a fait son match, converti ses pénos et dépassé Crespo avec ses 37 pions. Tranquille. Avec un meilleur équilibre, cette équipe sera l’un des candidats au titre chez le voisin brésilien.

Uruguay 2-0 Colombie
Buts : Cavani 77e) et Stuani (80e)

José Pékerman l’a reconnu après coup, sa Colombie « était venue chercher le point de la qualification » . Mauvais calcul, puisqu’à ce jeu-là, c’est l’Uruguay qui a fait la bonne affaire, Cavani libérant un Centenario surchauffé à l’entame du dernier quart d’heure. Le Parisien avait d’abord trouvé la barre transversale d’Ospina, et Luis Suárez effleuré son poteau. Avec ces trois nouveaux points, la Celeste revient sur l’Équateur, qu’elle affrontera à Quito dans un mois. Jolie finale en perspective. Côté colombien, capitaine Yepes a souffert derrière, et Falcao et James Rodríguez ont disputé toute la rencontre et ont chacun eu leur opportunité, sans réussite. Jackson Martínez, lui, est entré bien trop tard pour changer quoi que ce soit. Bon, pas non plus de quoi s’inquiéter, les Cafeteros devraient fêter la qualif’ à la maison lors de la prochaine journée. En famille.

Bolivie 1-1 Équateur
Buts : Arrascaita (47e) pour la Bolivie ; Caicedo (58e, sp) pour l’Équateur

L’Équateur n’y est toujours pas. Une victoire à La Paz lui aurait assuré au moins le barrage, et permis de conserver son avance sur l’Uruguay - qui a fondu ces derniers temps - pour la qualification directe. Mais pour la quatrième fois consécutive, la Tricolor n’a pas su prendre les trois points, la faute entre autres à la belle frappe lointaine d’Arrascaita, qui malheureusement pour lui n’avait pas grand monde dans les tribunes avec qui fêter son exploit. Le 6e pion dans ces éliminatoires de Caicedo, sur pénalty, laisse quand même l’Équateur en position de force, puisque la bande à Reinaldo Rueda reste devant l’Uruguay à la différence de buts.

Venezuela 3-2 Pérou
Buts : Rondón (37e), Gonzalez (67e, sp) et Otero (77e) pour le Venezuela ; Hurtado (20e) et Zambrano (87e) pour le Pérou

Le gagnant de la soirée est donc le Venezuela, toujours en course pour la première Coupe du monde de son histoire, ou plus précisément pour le barrage face à la Jordanie. En dominant chez elle un triste Pérou, la Vinotinto s’est maintenue à trois petits points du duo Équateur-Uruguay, avec néanmoins un match en plus. Guidés par l’excellent Rondón, les hommes de César Farías ont remporté sans trop de soucis le match de la survie, et devront espérer que les deux lascars de devant ne fassent pas match nul le mois prochain. Côté Pérou, c’est encore raté. En cinq jours et deux défaites, l’équipe de Markarian - privée de Farfan et avec Guerrero sur le banc hier soir - est passée du rêve au cauchemar. Le léger coup de neuf (et de jeune) n’a pas fonctionné. Après le Paraguay et la Bolivie, voici la troisième sélection sud-américaine officiellement éliminée.

Par Léo Ruiz, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern 1 Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
il y a 5 heures Ronaldinho se lance dans la musique 11
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 18 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 10 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47
À lire ensuite
Lloris, capitaine casquette