1. // Mondial 2018
  2. // Éliminatoires AmSud
  3. // Chili/Argentine (1-2)

L’Argentine tient sa petite vengeance

Dans une rencontre qu’elle n’a jamais dominé, l’Albiceleste repart de Santiago avec les trois points. Une victoire (1-2) qu’elle doit à la faiblesse de la défense chilienne, à deux blessures rapides et au génie de Di María.

Modififié
320 25

Chili 1-2 Argentine

Buts : Buts : Felipe Gutiérrez (11e) pour le Chili // Di María (20e) et Mercado (25e) pour l’Argentine

À Paris, il est celui qui doit faire franchir le cap pour un club en mal de défis. À River Plate, on le nomme « l’homme des buts importants » . À eux deux, Ángel Di María et Gabriel Mercado ont sorti l’Argentine d’une affaire très mal embarquée. Rapidement menés par le Chili, les hommes de Tata Martino ont finalement remporté ce match (2-1). Grâce à la faiblesse de la défense chilienne et la malchance de Pizzi pour sa première à Santiago. Rapidement privé de Matías Fernández et de Marcelo Díaz, le sélectionneur chilien n’a pas su apporter l’équilibre avec ses changements. L’Argentine se replace dans la course au Mondial 2018 en Russie. Pour le spectacle et la cohérence collective du coté de l’Albiceleste, on repassera.

Les blessures chiliennes aident l’Argentine


Après l’hymne chilien repris a cappella, l’hommage à Bravo pour ses cent sélections, et une minute de silence réalisée, cette affiche tant attendue peut démarrer. « Ce match n’a rien à voir avec la finale de la Copa América » répétait Tata Martino en préambule. Bon, quelques taquets sont distribués dès les premières minutes. Rojo échappe miraculeusement au carton après un énorme tacle et Funes Mori titille Sánchez avec son coude. La troisième minute est déjà fatale au Chili, puisque Matías Fernández, touché aux adducteurs, laisse sa place à Silva. Déjà privé de Vidal, Valdivia ou encore Vargas, le Chili perd rapidement son chef d’orchestre. Mais c’est bien la Roja qui va animer ce début de match. Alexis se balade dans la défense argentine et Silva envoie un missile qui rase le montant de Romero. La première mèche de l’Albiceleste est allumée par Messi. Le numéro dix argentin fait tout le terrain et sert Di María, qui rate sa frappe. En difficulté, la défense argentine va vite payer ses errements. Sur un corner d’Orellana, Felipe Gutiérrez profite du marquage catastrophique de Biglia et trompe Romero de la tête. 1-0, logique et mérité pour les hommes entraînés par Pizzi.


Comme souvent, c’est sur les cotés que l’Argentine flanche. L’héritage Sampaoli est mis en évidence : Isla et Mena montent énormément et Alexis porte la nation sur ses épaules. Mais le Chili subit un nouveau coup dur, puisque Marcelo Díaz se claque. L’Argentine en profite rapidement pendant les Chiliens sont à 10. Servi par Banega, Di María marque d’une superbe frappe enroulée du pied droit. Le Parisien se permet même de chauffer le public de l’Estadio Nacional après ce golazo.


Après cette égalisation et la sortie du métronome du Celta Vigo, le Chili prend l’eau. Un cafouillage va même coûter un but à la Roja. Après une erreur d’Isla au marquage de Messi, Gabriel Mercado place un ciseau à bout portant et offre l’avantage à l’Argentine. 2-1, avec le premier but en sélection du latéral de River Plate.


Sans se forcer, l’Argentine a réussi à rattraper une entame désastreuse. D’ailleurs, le reste de la première mi-temps ne ressemble pas à grand-chose. Les quelques chants des supporters chiliens et une mine de Gutiérrez au-dessus des cages n’y changeront rien. Mi-temps, 2-1, et l’Argentine peut se réjouir des blessures de deux joueurs majeurs chiliens, que sont Fernández et Díaz.

Une deuxième mi-temps sans saveur


Au retour (en retard coté argentin) des vestiaires, les Argentins énervent l’arbitre de la rencontre. Romero prend un jaune pour avoir trop pris son temps sur un six-mètres et Funes Mori est aussi averti pour une semelle. Le défenseur d’Everton sera suspendu pour la prochaine journée face à la Bolivie. Les coéquipiers de Messi laissent la balle aux Chiliens et procèdent désormais en contre. La première occasion de la seconde période est pour Alexis Sánchez. Le joueur d’Arsenal rate son lob à l’entrée de la surface. L’heure de jeu, et la clique de Pizzi ne trouve toujours pas la faille dans la défense des vices champions du monde. Une frappe d’Orellana détournée par Romero est l’unique frisson de cette deuxième mi-temps soporifique. L’Argentine et son jeu minimaliste face à un Chili sans aucune solution pour renverser le match. Très discret, Agüero va enfin se montrer avec un slalom et une frappe qui passe très près du but de Bravo. L’attaquant de City est remplacé par Higuaín après cette mauvaise performance. Le chili se réveille avec l’entrée de Pinilla. L’attaquant tatoué de partout manque l’égalisation sur son premier ballon en frappant dans le petit filet. Si Otamendi dort encore, le stade de la capitale chilienne se met à gueuler pour sa patrie. La frappe de Fransisco Silva à un quart d’heure du terme passe tout près du but de Romero. Pour amener un peu de folie à ce match, Martino fait entrer l’exilé chinois, Pocho Lavezzi (oui, on rêve tous d’une olive à Jara pour venger Cavani). La fin de match ressemble à du bas de tableau de Championship. Du kick and rush, et une qualité technique plus qu’approximative. Après une première période animée et une autre horrible, l’Argentine a arraché trois points, et c’est tout. Pas sur que Tata Martino ne dorme tranquillement ces prochaines heures.

Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Match très plaisant à regarder avec beaucoup d'intensité. C'est toujours un plaisir de regarder les matchs d'Amérique du Sud, à une heure tardive, qui plus est.
Le Chili n'a pas été aidé par les 2 blessures au bout de moins de 20 minutes de jeu. Mais contrairement à ce que dit l'article ("dans une recontre qu'elle n'a jamais dominé") je trouve que l'Argentine a dominé la totalité de la 1ère MT, avec deux buts en 5 minutes notamment. Et le Chili a très peu mis en danger l'Argentine.
Très gros match de Di Maria, avec un but magnifique. Et du pied droit !
Et Otamendi, sur ce match c'est une muraille. Rien à voir avec le mec qu'on voit tous les week ends en PL.
J'ai d'ailleurs remarqué, que la plupart des joueurs sud américains se "transforment" une fois en séléction (Rojo, Otamendi, Isla, Jara par exemple). Le maillot qu'ils portent a une vraie signfication pour eux et ils sont prêt à mourir sur le terrain. D'où l'intensité et le plaisir de regarder les matchs d'Amérique du Sud. Dommage qu'on ne voit pas ça en Europe (l'amour du maillot en séléction).
Sur ce, bonne nuit. Et hâte le Brésil-Uruguay de demain !
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
 //  03:01  //  Aficionado del Uruguay
Note : 1
Match totalement insipide et insignifiant, mais sa me fait plaisir de voir le Chili se faire tarter, ils commencent a me gaver avec leur boulard immense depuis cet étè, les défaite de ce soir et celle de Montevideo en novembre vont les remettres un peu à leur place (c'est à dire celle d'un pays qui n'a qu'une seule Copa de plus que le Vénezuela...)

Le vrai match de la soirée, c'était Huracan-Aldosivi, c'est dinguissime ce que réalise El Globo en ce moment !!!

Sinon les gars, vous avez entendu parler des rumeurs Marlon Moreno et Lo Celso à Paris ?
Je sais pas quoi en penser, je savais meme pas que Paris avait un réseau de scouting en Amérique du Sud, sa me parait trés bizzare cet histoire...
100% d'accord avec vous Ruben. Cette Argentine fait peine a voir. Rojo, Funes Mori, Biglia, Kranevitter et meme Banega et Aguero ont été nul.

Quand Mascherano n'est pas la, ça se voit ! Trop de joueur faible dans cette equipe.

Quant au match, il n'y a eu que la première mi temps d’agréable. La seconde, ça a ete déchets technique, anarchie et n'importe quoi des deux cotés. Putain du kick and rush en Argentine, incroyable !

Bref, pas un super match
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
 //  03:10  //  Aficionado del Uruguay
Message posté par Peñarol mi Amor
Match totalement insipide et insignifiant, mais sa me fait plaisir de voir le Chili se faire tarter, ils commencent a me gaver avec leur boulard immense depuis cet étè, les défaite de ce soir et celle de Montevideo en novembre vont les remettres un peu à leur place (c'est à dire celle d'un pays qui n'a qu'une seule Copa de plus que le Vénezuela...)

Le vrai match de la soirée, c'était Huracan-Aldosivi, c'est dinguissime ce que réalise El Globo en ce moment !!!

Sinon les gars, vous avez entendu parler des rumeurs Marlon Moreno et Lo Celso à Paris ?
Je sais pas quoi en penser, je savais meme pas que Paris avait un réseau de scouting en Amérique du Sud, sa me parait trés bizzare cet histoire...


Marlos Moreno pardon*
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
 //  03:15  //  Aficionado del Uruguay
Message posté par Shin Beth
100% d'accord avec vous Ruben. Cette Argentine fait peine a voir. Rojo, Funes Mori, Biglia, Kranevitter et meme Banega et Aguero ont été nul.

Quand Mascherano n'est pas la, ça se voit ! Trop de joueur faible dans cette equipe.

Quant au match, il n'y a eu que la première mi temps d’agréable. La seconde, ça a ete déchets technique, anarchie et n'importe quoi des deux cotés. Putain du kick and rush en Argentine, incroyable !

Bref, pas un super match


Ta trouver Kranevitter nul toi ?
Sa a ete le seul a surnager dans cette équipe !

L'Argentine tient enfin un putain de doble cinco depuis la Brujita Veron !

Masche peut enfin retourner en défense si Tata prend ses couilles et ne lui laisse pas imposer ses choix !
Je sens une certaine aigreur du côté de Peñarol. J'avais toujours cru que les douzaines de trophées rendaient sage et magnanime, mais depuis l'an passé on dirait que j'avais tout faux.

Sur le match, que faire quand tu as trois titulaires du milieu blessés/suspendus au début du match et que deux de plus se pètent en moins de vingt minutes, dont celui qui est probablement le joueur le plus important de l'équipe. Le tout début, avant la sortie de Díaz, était plutôt encourageant, on gardera ça, ainsi que le match correct de Silva et de Gutiérrez, qui a montré plus de caractère que sur tous ses matchs précédents réunis. Il y avait du coeur, mais plus grand chose d'autre.
Message posté par Peñarol mi Amor
Match totalement insipide et insignifiant, mais sa me fait plaisir de voir le Chili se faire tarter, ils commencent a me gaver avec leur boulard immense depuis cet étè, les défaite de ce soir et celle de Montevideo en novembre vont les remettres un peu à leur place (c'est à dire celle d'un pays qui n'a qu'une seule Copa de plus que le Vénezuela...)

Le vrai match de la soirée, c'était Huracan-Aldosivi, c'est dinguissime ce que réalise El Globo en ce moment !!!

Sinon les gars, vous avez entendu parler des rumeurs Marlon Moreno et Lo Celso à Paris ?
Je sais pas quoi en penser, je savais meme pas que Paris avait un réseau de scouting en Amérique du Sud, sa me parait trés bizzare cet histoire...


Yep, j'ai vu la rumeur Lo Celso. Un milieu off, mais pour quoi faire, j'ai un peu de mal à comprendre. Un avis quelqu'un ?
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
 //  03:32  //  Aficionado del Uruguay
Haha non t'inquiéte, c'est juste une petite pique pour mes potes chiliens du forum (Kim Jung Kill et Colo-Colo), un peu de chambrage rien de plus...
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
 //  03:35  //  Aficionado del Uruguay
Message posté par simmer
Yep, j'ai vu la rumeur Lo Celso. Un milieu off, mais pour quoi faire, j'ai un peu de mal à comprendre. Un avis quelqu'un ?


C'est pas vraimment un milieu off Lo Celso, c'est plutot un relayeur, mais ta raison je partage tes interrogation, ce serait a mon avis une immense connerie qu'il quitte si tot le continent...

Peut-être que Paris le prendra mais le pretera ensuite à Central un ans ou deux, qui sait ?
En tout cas il y a bien eu une réunion entre le PSG et Rosario. Cette histoire m'intrigue.
Frenchies Niveau : CFA
Note : 1
Pour moi DiMaria,
c'est le KEY player de ces dernières années ... club/sélection confondus
(bon aller, ptet après Messi et Muller -_-)

y a qu'à voir l'importance qu'il a eu dans la decima
ainsi que dans les 5 premiers matchs de l'argentine au mondial !

le Real a été complétement stupide de s'en séparer ...
c'est vraiment abusé qu'à United il ne se soit pas épanoui
car là clairement Paris tient le type capable de t'amener au bout (visons la finale pour rêver plus grand).

Je suis complétement fan de ce feu follet :)
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Message posté par Peñarol mi Amor
C'est pas vraimment un milieu off Lo Celso, c'est plutot un relayeur, mais ta raison je partage tes interrogation, ce serait a mon avis une immense connerie qu'il quitte si tot le continent...

Peut-être que Paris le prendra mais le pretera ensuite à Central un ans ou deux, qui sait ?


nasser en a parlé il y a quelques semaines, quand il est arrivé, le PSG avait genre 3 scouts, maintenant, ils en ont plus d'une vingtaine sur tous les continents + les réseaux via les académies PSG un peu partout dans le monde.

Lo Celso était ( selon les rumeurs qu'on pouvait lire à ce moment ) déjà évoqué l'été dernier.
Qu'est-ce qu'on ne peut pas lire...

Di Maria restera toujours un joueur sans cervelle. Incapable de poser le jeu, de jouer intelligemment. Beaucoup de passes ratées et de ballons perdus.
Effectivement, Di maria a vraiment été affecté par son match contre Monaco ... Bref !


Sinon, cette rumeur Lo Celso au PSG, j'y crois pas une seule seconde, notamment à cause de ces histoires de nombres de joueurs extracommunautaires (à moins qu'il ait un passeport italien). Paris possède déjà trop de joueurs extra pour prendre Lo Celso (surtout qu'ils ont déjà acheté récemment Gustavo Hebling qui prend une place extra s'il intègre le groupe pro). A moins que le PSG se lance dans une stratégie à la Chelsea en achetant pleins de jeunes et en les prêtant tous.
 //  10:53  //  Aficionado de la Thaïlande
Message posté par Elessar
Qu'est-ce qu'on ne peut pas lire...

Di Maria restera toujours un joueur sans cervelle. Incapable de poser le jeu, de jouer intelligemment. Beaucoup de passes ratées et de ballons perdus.


Chelsea PSG? Di Maria a joue de maniere libre en changeant de ligne, ce qui est un signe d intelligence tactique. Lui et Lucas qui a bien tenu ses ballons et a su jouer de maniere disciplinee ont fait du degat.

On ne parlera pas de la decima du Real.

Dingue de voir qu il y a toujours des mecs qui le prennent pour une quiche. Apres c est comme ca, t aimes pas un joueur, ben tu ne l aimes pas, peu importe ce qu il puisse faire sur le terrain.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Message posté par touchefresh
Effectivement, Di maria a vraiment été affecté par son match contre Monaco ... Bref !


Sinon, cette rumeur Lo Celso au PSG, j'y crois pas une seule seconde, notamment à cause de ces histoires de nombres de joueurs extracommunautaires (à moins qu'il ait un passeport italien). Paris possède déjà trop de joueurs extra pour prendre Lo Celso (surtout qu'ils ont déjà acheté récemment Gustavo Hebling qui prend une place extra s'il intègre le groupe pro). A moins que le PSG se lance dans une stratégie à la Chelsea en achetant pleins de jeunes et en les prêtant tous.


le psg n'a pas dépassé son quota de joueurs extra communautaire, ils n'ont que lucas, thiago silva, marquinhos ( les deux pourront demander passeport français la saison prochaine je crois ) et maxwell qui finit son contrat cet été.

David luiz, di maria, pastore ont tous des passeports européens
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
hebling est prêté pour deux ans à PEC Zwolle
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Message posté par groin
Chelsea PSG? Di Maria a joue de maniere libre en changeant de ligne, ce qui est un signe d intelligence tactique. Lui et Lucas qui a bien tenu ses ballons et a su jouer de maniere disciplinee ont fait du degat.

On ne parlera pas de la decima du Real.

Dingue de voir qu il y a toujours des mecs qui le prennent pour une quiche. Apres c est comme ca, t aimes pas un joueur, ben tu ne l aimes pas, peu importe ce qu il puisse faire sur le terrain.


sa photo d'avatar aurait du te mettre la puce à l'oreille ^^
4-4-2 à plat Niveau : Loisir
Haha Gaby est toujours là dans les grands matchs, Martino a fait le bon choix en le titularisant (ça m'écorche de dire du bien de Tata)!

Funes Mori et Kranevitter ont tenu la baraque.

Sans Tevez, tout de suite ça gagne. Coïncidence?


Avec ce match et le 4 - 0 contre l'Allemagne post coupe du monde, les argentins se font spécialistes des revanches qui ne servent à rien
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
68 ans de Cruyffismes
320 25