Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Éliminatoires – Mondial 2014 – Zone Amsud
  2. // Chili / Argentine (1-2)

L'Argentine et Messi intouchables

Ballottée en début de match par une équipe du Chili en verve, l’Argentine a su faire preuve d’efficacité pour s’imposer (2-1) à Santiago et faire un pas de plus vers la Coupe du monde.

Modififié
Argentine - Chili : 2-1
Buts pour l’Argentine : Messi (28e), Higuaín (31e). Pour le Chili : Gutiérrez (92e)


Entre une équipe venue faire une nouvelle démonstration de sa suprématie sur ces éliminatoires et une autre en perdition (douze points pris en huit matchs), il ne semble pas y avoir photo. Le Chili entame pourtant la rencontre pied au plancher, avec la volonté de prendre rapidement l’avantage. Alexis Sánchez et consorts échouent tour à tour sur un Sergio Romero à la fois alerte et chanceux. Les occasions pleuvent sur le but d’une Albiceleste qui fait pâle figure.

L’Argentine, monstre endormi

Mais les visiteurs laissent passer l’orage durant le premier quart d’heure et, sur son premier ballon dangereux, Lionel Messi, après une ouverture lumineuse de Fernando Gago, réalise un râteau digne d’un joueur de baby-foot, avant d’expédier le ballon au fond des filets (28e). Tel un monstre endormi, l’Argentine vient de sortir les griffes. Et la Pulga d’inscrire son quatorzième but en autant de sélections, ratifiant une révolution entamée avec l’arrivée d’Alejandro Sabella à la tête de la Selección. Le pire scénario pour une sélection chilienne groggy. Trois minutes à peine plus tard, sur une nouvelle longue ouverture, Ángel Di María trouve Gonzalo Higuaín, qui se charge de punir à nouveau le gardien de la Roja. Une belle récompense pour celui qui fait souvent le boulot ingrat de premier défenseur, joue les remiseurs de luxe et multiplie les appels, ouvrant des espaces pour le trio de champions olympiques 2008 (Messi, Agüero et Di María) qui l’entoure.

Les « Quatre Fantastiques »

Agüero est à deux doigts de corser l’addition avant de rentrer au vestiaire, sa frappe du gauche vient s’écraser sur la base du poteau gauche de Miguel Angel Pinto. Higuaín, puis Di María manquent à leur tour d’assommer les locaux. En seconde mi-temps, le Chili essaie tant bien que mal de renverser la tendance, Felipe Gutiérrez marquant un but inespéré dans le temps additionnel. Mais l’Argentine résiste et conserve sa place de leader de la zone Amsud, avec vingt points pris en neuf matchs. Chaque fois que Messi, Di María, Agüero et Higuaín ont été alignés tous les quatre d’entrée, ils ont marqué l’ensemble des buts de la sélection argentine. Hier soir, Messi et Higuaín se sont chargés de confirmer la statistique. Et le quatuor a définitivement gagné le surnom de « Quatre Fantastiques » .

Par Florent Torchut
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur