1. // Coupe du monde 2014
  2. // 1/2 finale
  3. // Pays-Bas/Argentine (0-0, 2-4 tab)

L'Argentine en finale sans flamber

Messi peut exulter : après 120 minutes d'ennui, d'une demi-finale hachée et jouée sur un faux rythme, les Argentins ont finalement décroché leur billet pour affronter l'Allemagne dimanche en finale, leur première depuis 1990. Une autre mauvaise soirée pour le peuple brésilien.

Modififié
0 172

Argentine - Pays-Bas
(-1--1)


Quelle bataille ! Ou plutôt, quel ennui... Lors de cette demi-finale baignée d'une pluie froide, une longue partie d'échec s'est disputée entre deux ensembles frileux, trop conscients de ce qu'ils ont à perdre pour faire vraiment le nécessaire pour l'emporter. Argentine comme Pays-Bas ont refusé de se précipiter, ont attendu patiemment leur heure, au point de transformer ce match en un interminable prélude, où il est rapidement devenu évident que tout se déciderait sur un détail, sur une inspiration peut-être, de Messi ou de Robben. Ou sur une entrée de Tim Krul pour la séance de tirs au but. Mais Van Gaal avait cette fois fait ses trois changements. Le dernier à la 96e minute, quand Huntelaar a pris le relais d'un Van Persie à nouveau fantomatique. C'est donc une séance de tirs au but classique qui a décidé du nom du deuxième finaliste : avec un Romero en mode Goycochea 90, l'Argentine s'est qualifiée. Le gardien remplaçant de Monaco a arrêté le premier pénalty (mal) tiré par Vlaar, puis le troisième exécuté par Sneijder. Les Argentins, eux, n'ont rien manqué. Les voilà en finale de la Coupe du monde pour la première fois depuis 1990.

S'il s'agissait de boxe, les Argentins auraient été désignés vainqueurs aux points, mais il s'agit de football, et ils ont donc dû attendre plus de 120 minutes pour lever les bras. En première période, les Pays-Bas n'accrochent pas une seule fois le cadre. Les Argentins, eux, s'approchent davantage de la terre promise, notamment sur une tête plongeante frappée à bout portant par Garay qui s'envole au-dessus de la transversale (24e), ou sur ce centre de Lavezzi pour Higuaín qui s'apprête à descendre Cillessen, avant que ne s'interpose l'excellent Vlaar (36e), pas loin d'être le meilleur défenseur central de la compétition avec Hummels. Il y a aussi ce coup franc plein axe aux vingt mètres, tiré par Messi, mais sur lequel Cillessen n'a besoin que de se coucher gentiment (15e). La deuxième période est assez semblable dans son scénario au premier acte, même si Robben dispose d'une balle de match à la 89e. Mascherano accourt alors en pompier pour éteindre le feu. Relais de Sabella sur le terrain, El Jefecito s'était vu affecter la mission de prêter main forte à Rojo pour museler la fusée du Bayern. La clé, ou plutôt le verrou de ce match, se trouve là, dans la trop grande dépendance de chacune des sélections au talent d'un homme. Messi est, lui aussi, bien tenu. Quand il s'échappe du marquage de De Jong, garde du corps appliqué, mais sorti dès l'heure de jeu (remplacé par Clasie), Vlaar vient couper le Blaugrana dans son élan. Pour la défense des deux équipes, ce soir, elles étaient clairement émoussées physiquement.

La partie d'échec longue de 120 minutes oppose le 3-5-2 de Van Gaal, qui apporte davantage de garanties défensives qu'il ne multiplie les options offensives dans les couloirs, au 4-4-2 sans surprise de Sabella, où Enzo Pérez, élu meilleur joueur du championnat portugais, prend la place de Di María. Désigné responsable du plus grand fiasco de l'histoire du football néerlandais quand les Oranje ne s'étaient pas qualifiés pour le Mondial 2002, le Pélican a depuis amendé certaines de ses convictions, pour que le résultat qui l'avait condamné il y a plus d'une décennie le couronne cette fois. Le résultat et rien d'autre. Mais au terme d'une production qui a dû donner un ulcère à Johan Cruyff, le Pélican se retrouve le bec dans l'eau. S'il ne fascine pas le monde comme Van Gaal, Sabella gagne finalement la bataille face au mastermind hollandais, même s'il peut aussi remercier Romero, le héros inattendu de l'Argentine. Pendant ce match fermé, les dizaines de milliers de supporters argentins s'occupent notamment en chambrant les Brésiliens, en lançant des « siete, siete » (sept) et autres déclinaisons. Une fois les 90 minutes écoulées, la prolongation tourne au thriller, où chaque approche un tant soit peu convaincante de l'une des deux sélections fait frémir ses partisans. Palacio s'est bien trouvé en position d'abattre les Bataves, mais il était dit qu'aucun but ne serait marqué. Après le tir au but vainqueur de Maxi Rodríguez, entré en jeu à la place d'un percutant Lavezzi, les Argentins font résonner dans l'Arena Corinthians leur fameux hit : « Dis-moi que ressens-tu Brésil que Papa joue à la maison ? » Le 9 juillet, l'Argentine fête son indépendance. Cette nuit, elle célèbre aussi une délivrance.

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 4
Pour une fois que Robben ne plonge pas du match, les Pays-Bas perdent.
Ça va pas l'encourager le bougre
Match tout caca boudin. Heureusement que Robben était là sinon c'était pieutage à 22h...
Vraiment dommage pour le beau jeu ces matchs à 13h heure locale!
Match éc?urant !!
Robben peut oublier le ballon d'or
Messi qui ne marque pas en huitième ni en quart ni en demi ...
Donnez cette coupe du monde a l'Allemagne et le ballon dor au futur madrilène KROSS !!
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Cillessen est décidément plus fort en crochets qu'en arrêts...
L'Allemagne a mis fin au carnaval brésilien, l'Allemagne va mettre un terme a l escroquerie argentine dimanche !
Verre à tie Niveau : Loisir
Finale 100% nazie donc.
Note : 1
Bon gros match de merde !!
Deux demis-finale, l'une restera dans l'histoire, l'autre sera oubliée après-demain.
J'envie vraiment Maxi Rodriguez ! Ca doit être tellement bon de se sentir aimé comme ça pendant 1 minute. Surtout après son pénalty tiré façon kevin77
Içi ci Pourris Niveau : DHR
C'est l'heure du deuxième trou de balle pour Ruud, lachez vous ...

Sinon insupportable ce goal hollandais qui joue l'intox avec les tireurs argentins comme l'avait fait Krul....

En espérant que Di Maria soit remis pour la finale parce que là messi est transparent....
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
N'empêche je vais dire ce que tout le monde pense depuis 6 matchs: On s'emmeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde.
Message posté par Hils7
Match éc?urant !!
Robben peut oublier le ballon d'or
Messi qui ne marque pas en huitième ni en quart ni en demi ...
Donnez cette coupe du monde a l'Allemagne et le ballon dor au futur madrilène KROSS !!

Robben était le meilleur joueur sur la pelouse.
Message posté par Je_Vous_Aime
Cillessen est décidément plus fort en crochets qu'en arrêts...


Cillesseninho
Note : -2
Le complot pro-Brésil continue avec maintenant l'Argentine en Final ...
super-pistache Niveau : District
Superbe match ... de merde.Que de déchets et zéro prise de risque des deux côtés. Je comptais sur le vainqueur de ce match pour la faire à l'envers aux vieux allemands dimanche mais ça va pas le faire,malheureusement. Une pensée pour Ruud,la malédiction orange perdure ...
Allez bon débarras... Ils peuvent essayer encore 100 ans ils l'auront jamais la cdm ils vont arreter de nous gonfler ils retournent dans leur mediocrite habituelle et dans leur role prefere celui de looser
Ruud c'était bien la peine de nous casser les couilles depuis le début de l'année, si c'est pour faire ça au final...

Les Pays-Bas qui sont ramenés à la réalité, et espérons le ceux qui nous ont gonflé avec les "Robben ballon d'or" etc.
Toon Eastman Niveau : National
Note : 20
Quel match de merde...
Comment est ce qu'une équipe qui a Messi peut transformer tout ses matchs en des putains de purges ?! Sérieusement ils méritent quoi les argentins sur cette coupe du monde ? Même l'Iran et la Grèce ont essayé de jouer plus que l'Argentine.
Ça me désole. L'Argentine 2014 c'est l'anti football en puissance, ralentir et attendre un miracle ou les penaltys.

Les Suisses et les belges peuvent avoir d'énormes regrets parce qu'ils auraient pu être la tout autant que cette équipe.
Message posté par Verre à tie
Finale 100% nazie donc.


Point Godwin de qualité.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 172