1. //
  2. // Copa América 2015
  3. // Gr. B
  4. //
  5. // Argentine/Paraguay (2-2)

L'Argentine éblouit puis déçoit

L'Albiceleste semblait partie pour ne faire qu'une bouchée d'un très pauvre Paraguay, avant que les Guaranis ne se rebellent et n'accrochent un surprenant match nul (2-2), au terme du meilleur match de ce début de Copa América.

Modififié
5 31

Argentine 2-2 Paraguay

Buts : Agüero (29e), Messi (36e sp) pour l'Argentine / Nelson Valdez (60e), Barrios (89e) pour le Paraguay

Attendue de pied ferme, la sélection désignée comme la grande favorite du tournoi sud-américain n'a pas déçu. Mieux, elle a séduit. Tout du moins, dans un premier temps. Organisée en 4-3-3, avec un trident Messi-Agüero-Di María aux avant-postes, et un Carlos Tévez sur le banc, la sélection désormais pilotée par Gerardo Martino a tout d'abord su patiemment chercher la faille face à des Paraguayens rapidement résignés à attendre dans leur moitié de terrain. À la mi-temps, l'Argentine avait déjà fait le break (2-0). Sans surprise, c'est Lionel Messi qui a fait trébucher les rudes Guaranis le premier, exactement une semaine après avoir remporté sa quatrième Ligue des champions, dont la célébration n'a semble-t-il pas entamé sa soif de ballons et de trophées. Obnubilés par l'insaisissable Barcelonais, les Paraguayens ont fini par commettre l'irréparable quand le latéral Miguel Samudio (América Mexico) perd tout son sang-froid dans son duel avec la Pulga et sert… Agüero dans la profondeur, qui élimine facilement le portier pour venir récompenser la grande emprise argentine (29e). Six minutes plus tard, Di María cherche et trouve le penalty en percutant ce pauvre Samudio, dédidément dans tous les mauvais coups. Messi transforme au ras du poteau droit d'Antony Silva (Independiente Medellin), le gardien qui remplace Justo Villar, héros de l'improbable parcours du Paraguay finaliste de la Copa América 2011, quand Gerardo Martino se trouvait à sa tête.

Pastore plus à l'aise en seconde période


L'éphémère entraîneur du FC Barcelone avait annoncé la couleur : son Argentine jouerait un football foncièrement offensif, et déroulé au sol. Il n'a pas vendu du vent et, très rapidement, cette Albiceleste s'est mise à ressembler à celle de José Pékerman. Celle du Mondial 2006, où Javier Mascherano était déjà titulaire. Pour accompagner le Jefecito dans l'entrejeu, Martino, privé d'un Lucas Biglia pas encore totalement remis de sa blessure, avait misé sur Éver Banega, excellent dans le rôle de relayeur, et Javier Pastore, plus en vue en seconde période quand les espaces se sont élargis. Ce milieu de terrain foncièrement plus technique que celui aligné par Alejandro Sabella au Brésil rend plus sereine et fluide une Argentine dont la belle circulation de balle était célébrée dès la fin d'une première période par les « olé » de ses supporters, largement majoritaire dans la petite enceinte de la Serena (18 000 sièges).

Les anciens de Dortmund punissent l'Argentine


Souveraine, cette Argentine a toutefois cru trop tôt que ce match tournerait à la simple formalité. Passive en début de seconde période, elle a fini par se faire surprendre par ce Paraguay vieillissant, où Roque Santa Cruz et Nelson Valdez occupent toujours les avant-postes. C'est justement l'ancien joueur du Borussia Dortmund qui sanctionnait la baisse de régime argentine d'une puissante frappe tapée à l'entrée de la surface (60e). L'Argentine lâchait alors le frein à main pour débouler à nouveau sur les buts de l'Albirroja, mais les Paraguayens se montraient tout aussi menaçants durant les vingt dernières minutes un peu folles. Un centre fusant de Derlis González rôdait dangereusement devant la ligne de Sergio Romero, avant que Samudio ne se trouve tout près d'expier ses pêchés, mais Romero renvoyait sa frappe dangereuse (77e). Parti des quarante mètres, Messi manquait pour sa part de redonner un break d'avance aux siens (64e). Dans la foulée, Pastore chauffera les gants de Silva, avant de céder sa place à Tévez (75e). Au même moment, Higuaín entrait à la place d'Agüero. De l'insolente qualité du banc argentin…

Un Argentine/Uruguay alléchant en vue


Finalement, cette Argentine qui semblait partie pour taper du poing sur le table dès son premier match, a fini par se faire reprendre à la 89e, sur un but de Lucas Barrios. Le Montpelliérain à la frappe limpide avait été habilement servi en retrait par une tête du défenseur Paulo da Silva. Brillante, mais pas assez constante, à moins qu'il ne s'agisse d'un manque d'équilibre, celui qui avait d'ailleurs conduit Alejandro Sabella à opter pour une stratégie plus prudente lors des matchs couperets au Brésil, l'Argentine va voir la pression escorter son avant-match face à l'Uruguay, son petit voisin qui se fait toujours un grand plaisir de lui compliquer la vie. Partie pour faire un carton, l'Argentine reçoit finalement un avertissement, qui devra lui servir de leçon.



Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
J'avais beaucoup de peine à voir Santa Cruz et Valdez se débattre en première mi temps mais comme quoi, quand ils veulent jouer c'est pas dégueulasse et ils méritent amplement leur match nul. Coaching un peu bizarre il faut l'avouer de la part de Martino à faire entrer Tevez et Higuain en même temps que qu'Aguero était très bien. L'Argentine obligée de battre l'Uruguay ça peut donner une opposition de style intéressante et à n'en pas douter très tendue. En tout cas un des deux meilleur troisième sera dans ce groupe c'est presque une certitude
A noter quand même le coaching très "bielsiste" de Tata Martino... Franchement quand tu gagnes 2-1 à 20 minutes de la fin tu fais pas sortir Pastore et Aguero pour Tevez et Higuain, tu mets directement un Biglia pour gérer tout ca ! Ah c'est sur que ça change de Sabella.
Colocolo-de-chile Niveau : Loisir
"Les supporters, ils veulent le Mondial, c'est tout. L'Argentin veut être le meilleur du monde, d'autant que notre sélection a l'effectif pour l'être. Donc la Copa América, c'est moins excitant. Et puis, on a déjà démontré qu'on était les meilleurs d'Amérique en étant vice-champions du monde derrière l'Allemagne."


Jajajajajaj ça resume bien l'arrogance des argentins qui se croient toujours invincibles et supérieurs ! Le Paraguay n'avait qu'un plan A pas de plan B comme l'a fait remarquer le commentateur, mais le plan A suffisait ! C'est toujours quand l'argentine est annoncée favorite qu'elle se casse la guele et c'est d'autant plus jouissif !!! sans rancune les argentins c'est de bonne guerre (au sens propre et figuré jaja)

PS : nos vemos en final, esperamos a los vecinos, se k utds van a ganar contra Uruguay y salír primero del grupo CHE
Un match très agréable à regarder, surtout pour la remontée inattendue du Paraguay. L'Argentine ne m'a pas fait forte impression, ça joue bien en attaque, ça combine, mais c'est compliqué pour conclure, même s'il faut penser à la tradition défensive du Paraguay. Au final, un but cadeau et un péno généreux, l'Albiceleste n'a pas été capable de concrétiser par elle-même. Je croyais le Paraguay un peu faiblard mais ils nous ont montré qu'ils avaient de quoi faire. Il faudra voir demain soir ce qu'auront donné la Colombie et le Brésil, mais la compétition a l'air assez ouverte, même si on peut espérer une montée en puissance du Chili et de l'Argentine, et bien sûr le fait que les 2 meilleurs troisièmes seront repêchés comme d'habitude.
floyd pink Niveau : CFA
INCROYABLE !
Quel coaching de Martino, ouah ! Déjà quand j'ai vu que Tevez Et Higuain allaient tous les deux rentrés, je me suis dit pourquoi ? Mais alors quand j'ai vu que c'était Aguero et Pastore qui sortaient, c'est une faute professionnel grave quand tu vois ce qu'ils faisaient depuis le début de la seconde mi tps.
Pastore (et ça me fait mal de le dire) était clairement sorti de son rodage après avoir raté pas mal de truc en première, le quatuor de devant commençait vraiment à être dangereux sur tous les ballons, et ces 2 changements putain... ça a juste cassé tout le rythme tout simplement.
Mais le pire, c'est que Di Maria reste tout le match sur la pelouse, dingue ! Il a quasiment tout raté. Pour moi Di Maria, c'est à droite ou rien.
Le seul changement qui pouvait être utile, c'était Tevez à la place de Di Maria.

Vraiment, ça craint, autant la compo type est vraiment séduisante, Pastore-Banega ça peut marcher, mais ce soir L'Argentine n'a pas les 3 points à cause de son coach.
Argentine tres tres decevante. Reconglia il sort d'ou ce tocard? Le mec a passe tout le match a faire des fautes!!! Di Maria catastrophique, trop de mauvais choix. Entree en matiere tres poussive, mais je crois que ca va aller. Messi a interet a elever le niveau le jeu, il a pas droit a l'erreur cette fois ci.
Ahmed-Gooner Niveau : National
Note : 3
Si Tata rate son coaching, son homologue paraguayen a amplement réussi le sien, superbe entrée de Derlis Gonzalez et Edgar Benitez qui ont régalé et mis en danger la défense albiceleste, ajoutant l'entrée de Barrios qui plante le but décisif, c'est dejà plus de but que l'édition précédente pour le Paraguay, qui avait tout de même atteint la finale.
Les paraguayens étaient déjà entrain de marcher sur les argentins quand Martino fait son coaching....
Sinon Di Maria, c'est pas réglé, quelques fulgurances mais manque de rigueur honteux, des passes dans l'axe à 3 mètres ratées, trop négligeant et à ce niveau, c'est banc de touche.
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Tata martino est une sombre merde. Rarement vu un coach déstabiliser l'équilibre de son équipe comme ça. Déjà avec le Barca il me faisait peur, il confirme tout l'estime que j'ai pour lui...
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par Colocolo-de-chile
"Les supporters, ils veulent le Mondial, c'est tout. L'Argentin veut être le meilleur du monde, d'autant que notre sélection a l'effectif pour l'être. Donc la Copa América, c'est moins excitant. Et puis, on a déjà démontré qu'on était les meilleurs d'Amérique en étant vice-champions du monde derrière l'Allemagne."


Jajajajajaj ça resume bien l'arrogance des argentins qui se croient toujours invincibles et supérieurs ! Le Paraguay n'avait qu'un plan A pas de plan B comme l'a fait remarquer le commentateur, mais le plan A suffisait ! C'est toujours quand l'argentine est annoncée favorite qu'elle se casse la guele et c'est d'autant plus jouissif !!! sans rancune les argentins c'est de bonne guerre (au sens propre et figuré jaja)

PS : nos vemos en final, esperamos a los vecinos, se k utds van a ganar contra Uruguay y salír primero del grupo CHE


Sabes qu estamos Frances amigo ?

Et sinon une source pour ta citation ?
declaubianco Niveau : CFA2
Yen a qu'essaie de dormir bordel !
Attendez je vomis...Ca y est donc on disait quoi, ah oui la seconde mi temps de Messi...Encore 2 petites minutes...
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par Cervantès
Attendez je vomis...Ca y est donc on disait quoi, ah oui la seconde mi temps de Messi...Encore 2 petites minutes...


Attends t'exagères, il a pas été en réussite totale, il a pas marqué, mais il a encore fait quelques percés ... vraiment perçante

...

C'est tout pour moi ce soir. Bisoux les filles
PhoenixLite Niveau : Loisir
Angel Dive Maria.

Incroyable la disparition de Pastore après 20 minutes de jeu. Il a raté 3/4 gestes/passes et on a la sensation qu'il s'est planqué jusqu'à la mi-temps.

Je critiquerai pas le coaching de Tata. Il a eu des balls pour la jouer offensive, il s'est fait avoir par le contre-coaching paraguayen. Pas de bol, mais c'était sympa plutôt qu'un énième coach qui fait rentrer 18 défensifs pour tenir le score.
Colocolo-de-chile Niveau : Loisir
Message posté par floyd pink


Sabes qu estamos Frances amigo ?

Et sinon une source pour ta citation ?



Aie essai encore pour l'espanol l'artiste. Sinon le PS c'est pour les argentins du forum pas pour toi.

Une source pour ma citación ? Voila : http://www.sofoot.com/copa-america-la-f … 02852.html

Tkt c'est en francais ;)
Et dire que j'ai regardé que la première période! ça m'apprendra la prochaine fois...
Assez déçu des Argentins quand même, ils maitrisaient le match et les Paraguayens n'ont pas existé dans les 45 minutes. Je sais pas ce qui s'est passé dans la tête de Tata, mais son mauvais coaching lui a complètement fait perdre 2 points. Le voila maintenant dans une mauvaise posture, devoir se coltiner l'Uruguay n'est pas la chose la plus aisée qui soit.
Pire coach que Maradona ? C'est désormais possible ! . Martino est un con , encore un mec qui va gâcher une des meilleurs génération de l'Argentine . Scandaleux son coaching a la noix .
Comment c'est possible de faire rentré deux numéro 9 et sort un milieu alors que tu commence a te faire marcher dessus ? Messi fait encore un gros match , mais il est tellement seul que ça en devient ridicule .
Di Maria ...plus je le vois et plus je comprend la haine des supporters du Real en vers lui . Ce mec est un poulet sans tête , il tente beaucoup mais rate 98% de ce qu'il tente . Même un centre en retrait il le fou 4 mètre trop long pour Messi .
Puis la tactique de Martino c'est de faire toucher à Messi le moins de ballon possible ? Même pas 50 ballon touché pour lui . Alors qu'il est proche des 100 avec le Barça .
JulianRoss83 Niveau : Loisir
J'ai regardé uniquement la 1ère mi temps et à 2-0 je me suis dit c'est plié tant le Paraguay se faisait dominer et ne proposait rien du tout. Je suis donc très surpris de voir que l'Argentine a fait match nul... Après il faut aussi admettre que l'Argentine contrôlait le match tranquillement en 1ère mi-temps mais qu'elle n'était pas super dangereuse (1er but est un cadeau du défenseur indigne d'un match de ce niveau et le 2ème but c'est un pénalty un peu forcé avec Di Maria qui vient heurter le défenseur avec ses jambes). Bref au final même si j'ai pas vu la 2ème mi-temps c'est peut être pas un vol pour le Paraguay mais ils ont du prendre des vitamines à la mi-temps car en 1ère ils faisaient pitiés...
Bref, même si l'Argentine reste l'une des meilleures équipes d'Amérique du Sud je ne les vois pas gagner la compétition. Le Brésil, déjà beaucoup mieux avec Dunga, et le Chili à domicile me paraissent au-dessus. Sans parler de la Colombie qui peut éliminer l'Argentine sur un match.
Frenchies Niveau : CFA



huuuuuum que c'est bon toute cette rage et haine <3 <3 <3
jalousie, sans doute.

y en a qu'un et un seul Penaldo, inutile d'inventer des termes T.T
faudra t'y faire bolossss
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 31