Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options

L’architecte de la Beaujoire juge sa démolition « ridicule »

Modififié
La Beaujoire fait de la résistance.


Prévue dans le cadre du projet nantais baptisé Yellopark en 2022, la démolition du stade de la Beaujoire ne fait pas que des heureux. L’architecte de l’actuel écrin du FC Nantes, Berdje Agopyan, était ainsi invité à témoigner de la fiabilité de sa construction, lors d’une réunion publique organisée par le collectif contestataire À La Nantaise, ce lundi.


«  Si le stade n’était pas aux normes comme annoncé par M. Kita, cela ferait longtemps qu’il n’y aurait plus de matchs » , a ainsi avancé l’architecte, avant de juger « ridicule  » le projet de destruction de la Beaujoire. Toujours d’après Berdje Agopyan, la Beaujoire pourrait facilement compter plusieurs milliers de places supplémentaires, moyennant un coût évalué entre quinze et dix-huit millions d’euros. Bien loin des estimations de Waldemar Kita, donc, qui estimait que les travaux d’aménagements retrancheraient la Beaujoire de trois mille places.


Jean-Pierre Clavier, président d’À La Nantaise, a, par ailleurs, précisé qu’une loi peut permettre d’empêcher «  toute atteinte contre un bâtiment conçu par un architecte » , loi que Agopyan souhaiterait utiliser pour un éventuel recours en justice. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16