L'arbitre seul décideur pour la vidéo

Modififié
5 11
Même pas mise en place, la vidéo pose déjà problème. A partir de ce jeudi, le Mondial des clubs, qui se déroule au Japon, sera la première compétition de l’histoire à bénéficier d’une aide technologique.

Comme prévu, deux systèmes sont disponibles pour les tests : le GoalRef et le Hawk-eye (utilisé par l’Association of Tennis Professionals). Les prochains rendez-vous « filmés » seront la Coupe des Confédérations 2013 et le Mondial brésilien de 2014

Attention, quand même, à ceux qui s’en réjouiraient trop hâtivement. Le secrétaire général de la FIFA, le Français Jérôme Valcke, a apporté quelques précisions, tout sauf anodines : « L'arbitre a le dernier mot quand il s'agit de la technologie sur la ligne de but  » a-t-il notamment déclaré.

Autrement dit, certains officiels pourront décider de se passer de la vidéo et, en dernier recours, être seuls décideurs en contredisant le verdict électronique. PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Comme d'habitude la FIFA fait de la FIFA , l'arbitre pourra contredire l’électronique... Trop fort
footchampagne Niveau : Ligue 2
RIDICULE. Pourquoi faire évoluer le football ? Non mais honte à la vidéo, l'arbitre est plus fort que tout, l'arbitre c'est Dieu. Vive les erreurs d'arbitrage, ce n'est que la punition divine.
Quelqu'un peut m'expliquer l’intérêt de mettre en place ce genre de système alors?

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 11