Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Assistance vidéo

L'arbitre Rizzoli parle des problèmes de la VAR

Modififié
Pratiquement cinq minutes.

C'est le temps qu'il a fallu attendre, ce dimanche, pour que Mauro Icardi puisse tirer un penalty contre la SPAL. Entre le moment où l'arbitre de la rencontre, M. Gavilucci, a sifflé penalty et celui où l'attaquant interista a pu enfin le tirer, il s'est en effet écoulé près de 300 secondes.

La faute au recours à l'assistance video, qui a mis énormément de temps avant de donner à l'arbitre la confirmation du penalty.

Du coup, dimanche soir, Nicola Rizzoli, qui désigne les arbitres de Serie A, a souhaité faire le point sur l'utilisation encore hésitante de la VAR. « Le retard de cinq minutes ne peut pas être satisfaisant, a-t-il assuré dans la Domenica Sportiva. Il y a eu une erreur de nature technique, qui n'a pas permis une communication correcte entre l'arbitre et la VAR. Sans cette erreur, l'action aurait pu être résolue en 40 secondes. »


Rizzoli admet également que M. Gavilucci aurait dû donner plus d'arrêts de jeu. « Quatre minutes (cinq, en réalité) ont été perdues sur cette action, et pourtant, il n'y a eu que deux minutes d'arrêts de jeu. Avec ce problème de communication, l'arbitre a certainement laissé quelques minutes en route. »

Bref, pour l'instant, ça ne VAR pas. EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier