En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2006
  2. // Finale
  3. // Italie/France (1-1, 5 tab 3)

L’arbitre qui a exclu Zidane a feinté

Modififié
Sept ans après les faits, de nouvelles déclarations à paraître dans le prochain numéro du magazine de foot britannique The Blizzard (relayé en France par Slate.fr) apportent un éclairage nouveau sur le fameux coup de tête de Zizou. Des propos qui viennent contredire ceux tenus à l’époque par Raymond Domenech, selon lesquels l’arbitre aurait pris sa décision sur base d’images vidéo, et validé le rapport de la FIFA qui avait, lui, conclu quelques jours après la finale que le 4e arbitre, Luis Medina Cantalejo, avait vu la scène de ses propres yeux.

Horacio Elizondo, l’arbitre principal de la finale de la Coupe du Monde 2006, raconte: « Tout s'est passé dans l'oreillette. Quand Materazzi est tombé au sol, le ballon était en jeu à l'autre bout du terrain et j'étais bien évidemment concentré sur ça. »

L'arbitre argentin demande alors à ses deux arbitres de touche, via oreillette, s'ils en savent plus que lui. Nada : « J'avais beaucoup de doutes, quelque chose s'était clairement passé, mais si personne n'a vu ce que c'était... et là, la voix de Luis Medina Cantalejo apparaît dans mes écouteurs, et il dit : "Horacio, Horacio, je l'ai vu". Il me dit : "Un coup de tête vraiment violent de Zidane sur Materazzi, en plein dans le torse." »

Mais alors comment réussir à légitimer l'expulsion de Zidane alors que tout le monde constate que l'homme en noir était dos à la scène et n'a rien pu voir. Horacio a alors une idée : « Je vais alors voir Dario [un des arbitres de touche NDLR] en sachant qu'il ne savait rien! Pourquoi? [...] Si vous allez voir l'assistant, tout le monde comprend que c'est parce que l'assistant va vous dire quelque chose pour vous aider à prendre une décision. Je vais donc voir Dario et lui dis juste : "Concentrés! » Je le lui dis, mais aussi à moi-même, pour nous rappeler à tous les deux "il reste encore 10 minutes à jouer, restons concentrés." Je me retourne, m'approche de Zidane et sors le carton rouge. [...] C'était une sorte de feinte, mais elle contenait une certaine vérité sur la manière dont la décision a été prise. »


Bien vu l’aveugle. MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 16 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 10 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9