Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lyon-Bastia (2-1)

L’arbitre a voulu « se payer Bastia » pour le club corse

Modififié
Les Corses ont la rancune tenace.


Les Bastiais ne décolèrent pas à la suite du match perdu face à Lyon (2-1) et continuent de fustiger l’arbitrage. Les hommes de François Ciccolini avaient terminé la rencontre à neuf contre onze, après notamment l’expulsion de Jean-Louis Leca pour une faute peu évidente sur Nabil Fekir.

D’après le Sporting, qui a eu accès au rapport de l’arbitre de la rencontre, M. Schneider maintient que Leca a « anéanti une occasion nette de but » et qu'il n'a « pas touché le ballon, mais le pied de l'attaquant » . Une attitude inadmissible pour les dirigeants corses qui ont publié un communiqué ce lundi soir dans lequel ils estiment que l’arbitre « a préféré s'enfermer dans un déni inadmissible. C'est pourquoi (...) notre club ne peut cette fois que sortir de sa réserve, en interpellant directement les instances du football français sur le caractère particulièrement intolérable de ces rapports complémentaires faisant fi de toute objectivité. Comment M. Schneider peut-il toujours "pondre", a posteriori et avec tous les éléments techniques disponibles en sa possession, un rapport totalement à rebours de celui de l'ensemble des observateurs ? Comment interpréter cette attitude si ce n'est de s'être payé Jean-Louis Leca et Bastia ?  »

Le feuilleton n'est pas près de se terminer. MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25