L'arbitrage vidéo autorisé à titre expérimental par la FIFA

Modififié
0 25
Voici un pas technologique de plus dans l'aide aux arbitres.

L'usage de la vidéo pour l'arbitrage en match à titre expérimental a été officiellement autorisée par la FIFA. Elle débutera sous certaines conditions au plus tard lors de la saison 2017-2018, et pour au moins deux ans comme l'a annoncé l'autorité du football mondial ce samedi à Cardiff. Qualifiée de « décision vraiment historique pour le foot » par Gianni Infantino, comme le rapporte Le Monde.

Dans un premier temps, les tests seront effectués sans communication entre l'arbitre central et l'assistant vidéo et porteront sur quatre types d'actions : le but marqué, le carton rouge, le penalty et l'erreur sur l'identité d'un joueur. La « triple peine » (penalty, carton rouge, suspension) a également été réformée. « Si le gardien ou un défenseur dans la surface essaie d’aller au ballon, d’aller au duel, de manière correcte et fait la faute, il n’y aura pas de carton rouge, seulement un jaune, continue Infantino. Pour tout autre cas, jeu violent, but empêché, il y aura carton rouge. Cela entre en vigueur le 1er juin, pour l’Euro et la Copa América Centenario. »

Gianni Infantino prend là ses premières véritables distances avec Michel Platini, pas le plus grand fan de l'arbitrage vidéo.

PLL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

A peine élu, il tombe le masque.
U'Marranzanu Niveau : CFA2
Plutôt une bonne nouvelle concernant la triple peine, généralement trop sévère. Par contre on risque peut-être d'avoir des joueurs un peu moins "stressés" défensivement avec la disparition de cette pression.
Non mais ça va il commence bien, on retiendra que sa premiere action aura été de tuer le football.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 25