En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

L'Apache Tévez épouse la Vieille Dame

C'est fait ! Carlos Tévez rejoint la Juventus. L'attaquant argentin quitte Manchester City après quatre saisons de joies, de titres, de polémiques, de golf et, bien sûr, de buts. Tévez + Llorente = duo gagnant pour le champion d'Italie ?

Modififié
On appelle ça « gagner au sprint » . Ils étaient deux, sur le coup. Deux à vouloir s'attacher les services de Carlos Tévez, attaquant de Manchester City, qui a fait son temps en Angleterre. Ces deux clubs, la Juventus et le Milan AC, ont tenté plusieurs approches. On jauge, on tâte le terrain. Et puis, on passe à l'attaque. Et les premiers à être passés à l'offensive ont empoché la mise. Hier, dans la soirée, les dirigeants de la Juventus, Marotta et Paratici, ont effectué une opération blitz à Manchester, pour convaincre l'agent du joueur et le club. L'affaire a rapidement été bouclée. 12 millions d'euros pour Manchester City (9 + 3 de bonus), et un salaire de 5,5 millions d'euros pour l'Apache, plus les primes, ce qui en fait déjà l'un des 3 joueurs les mieux payés de Serie A, aux côtés de Buffon et De Rossi. Le pré-accord dans les valises, les Turinois sont rentrés en Italie et se sont empressés de faire savoir la nouvelle aux médias transalpins, histoire de bien faire comprendre au Milan AC que la course était terminée et qu'elle avait été remportée. Tévez débarque à Turin aujourd'hui et devrait passer ses visites médicales demain. Un gros coup à la hauteur des ambitions turinoises ?

Cramé ou affuté ?

Ce n'était un secret pour personne. La Juve était à la recherche d'un buteur. Quelqu'un en mesure de rôder dans la surface, pour finaliser les actions offensives des ailiers et des latéraux, ou pour convertir en but les ouvertures de Pirlo. Il y a quelques mois, les Turinois s'étaient déjà assuré les services de Llorente, mais ils voulaient plus. Ils voulaient un gros nom. Après avoir longuement suivi Higuaín, les Bianconeri ont changé de stratégie. Cap sur Tévez, plus abordable en matière de prix. Toutefois, une question se pose : Tévez est-il réellement le joueur décisif que la Juve recherche pour progresser en Europe ? Il est indéniable que l'Apache est un grand joueur avec un sacré palmarès (14 trophées dans sa carrière !), un grand buteur (59 buts en 113 matchs de Premier League avec Manchester City), mais ses meilleures années ne sont-elles pas derrière lui ? Entre 2009 et 2011, il a été au top de sa forme, plantant but sur but. Mais son transfert avorté et ses embrouilles avec Mancini l'ont éloigné des terrains. La saison du titre de City, par exemple, il n'a disputé que 11 matchs (avec 4 buts à la clef), ayant d'ailleurs été à deux doigts de signer au Milan AC lors du mercato hivernal. Sa dernière saison à Manchester City n'a pas été aussi brillante que ses deux premières, mais il a tout de même retrouvé la forme par rapport à sa « saison blanche » .

Oui, car au final, sa carte d'identité dit qu'il n'a que 29 ans, et qu'il est donc, potentiellement, en pleine possession de ses moyens. D'autant qu'en Italie, les trentenaires (Di Natale, Totti…) s'éclatent toujours autant. Non, la question n'est pas celle de l'âge, mais bien du rendement. Tévez n'est-il pas « cramé » ? Du moins, ne s'est-il pas cramé tout seul, avec toutes ses histoires de voyages en Argentine et de matchs de golf ? Les dirigeants bianconeri sont convaincus que non, et sont même persuadés que Tévez va littéralement renaître en Italie. Il est vrai qu'à de nombreuses reprises, l'Argentin avait affirmé être déprimé par la ville de Manchester, son climat, son décor. Changer d'air, changer de pays, retrouver un pays latin peut effectivement le remettre sur les bons rails, d'abord mentalement puis, suite logique, physiquement. De plus, son profil semble parfaitement adapté à la Serie A : robuste, technique et rapide. Reste désormais à Conte à mettre au point un système tactique qui saura le mettre en valeur.

Trio Vučinić-Tévez-Llorente


Un point tactique, donc. L'arrivée de Tévez peut éventuellement changer le système de Conte, grand adepte du 3-5-2 et du 3-5-1-1. A priori, le coach turinois a déjà sa petite idée sur la question, puisque c'est lui qui a fait le forcing pour que l'Apache débarque à Turin. Grâce aux arrivées de Tévez, et aussi de Llorente, les possibilités tactiques se multiplient. Conte va donc repartir de son 3-5-2, mais pourrait aussi revenir à un plus classique 4-2-3-1, ou un 4-3-3. En 4-3-3, on pourrait imaginer un trio fou Vučinić-Tévez-Llorente sur le front de l'attaque. Le 4-2-3-1, en revanche, permettrait à Tévez de jouer plus bas, aux côtés de Vučinić et Marchisio, avec Llorente en véritable position d'avant-centre. Cette arrivée devrait en revanche pousser Matri ou Quagliarella vers la sortie. Il est en effet difficilement envisageable de conserver 6 joueurs offensifs dans son effectif (ne pas oublier Giovinco), même si la Juve veut jouer sur trois tableaux. Quant à Anelka… No comment.

Du côté des tifosi, l'annonce de l'arrivée de Tévez est accueillie avec satisfaction. Parce que le joueur est un joueur de renom, mais aussi parce qu'il s'agit là d'un joli croche-patte au Milan AC, les supporters n'hésitant pas, depuis hier soir, à publier sur les forums et les réseaux sociaux la photo d'Adriano Galliani, administrateur délégué du Milan AC, au restaurant avec Tévez et son agent. Tévez sera présenté lors des prochaines semaines, et pourrait même hériter du maillot numéro 10. Un numéro qui, à Turin, a une signification toute particulière, lorsque l'on sait à qui il a appartenu. Cela ne fera que rajouter une motivation supplémentaire à l'Apache. Mais à vrai dire, en a-t-il vraiment besoin ?

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 16 minutes La double fracture de McCarthy il y a 46 minutes Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 3
il y a 1 heure Un gardien espagnol marque de 60 mètres 1
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4