L'ANS appelle (encore) au dialogue

1 0
Vendredi dernier, le tribunal administratif de Strasbourg a rejeté une requête de l'association de supporters stéphanois « Lutte pour un football populaire » qui contestait un arrêté de la préfecture de Moselle interdisant aux fans des Verts de se rendre au stade Saint-Symphorien pour assister à la rencontre entre le FC Metz et l'ASSE.

Cette décision, associée à celle de la LFP concernant Furiani ou le récent huis clos entre l'OGC Nice et Guingamp, a poussé l'Association nationale des supporters (ANS), qui regroupe plusieurs groupes ultras français, à réagir via un communiqué de presse.

Dans ce texte, l'ANS déplore le « refus totalitaire des instances du football français et des pouvoirs publics d'engager la moindre forme de dialogue préalable avec les représentants de supporters » et invite tout ce joli monde à se « mettre autour d'une table » pour commencer à « définir un cadre clair et cohérent en matière de gestion des supporters » . AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 0