1. //
  2. // 50 ans, 50 histoires

L'année du K

Le 24 août 2013, la Bundesliga a « officiellement » soufflé ses 50 bougies. Pour l'occasion, voici 50 histoires, petites et grandes, qui ont fait la légende de ce championnat situé outre-Rhin. À déguster avec une bonne bière bien fraîche, bien sûr. 4e de notre classement, la folie du 1. FCK. En 1998, la Bundesliga s'offre un coup d'un soir. Une folie nommée Kaiserslautern, un promu qui devient champion d'Allemagne. La seule et unique fois dans l'histoire qu'un tel exploit est accompli, par la grâce de Rehhagel et d'un groupe mêlant Andreas Brehme à Michael Ballack.

Modififié
Le 18 mai 1996, le Bayer Leverkusen vient prendre un point à Kaiserslautern. Le match est décisif pour les deux clubs, menacés par la relégation. Pour que sa vedette Rudi Völler puisse partir à la retraite sans perdre la face, le Bayer est prêt à tout. Alors que Kadlec met le ballon en touche volontairement, Leverkusen ne le rend pas, continue de jouer, obtient un coup franc et marque. Sept minutes plus tard, c'est officiel : les Rote Teufel descendent. Un drame pour Kaiserslautern, qui jouera pour la première fois de son histoire à l'étage inférieur, après 33 ans au sein de la Bundesliga, soit 1118 matchs. Un drame pour un autre champion du monde 90, adversaire du soir de Völler : Andreas Brehme. Le joueur blessé lorsque Kadlec frappe en touche.

En 96, le K n'est plus un animal qui fait peur. Seuls restent le Dino, Hambourg et les boucs de Cologne. La faute à une attaque de Lautern en panne toute la saison : 31 buts marqués seulement. La sanction est donc directe, froide, sévère. Arrive alors un homme honni par le Bayern Munich, la même année. Otto Rehhagel n'a pas su garder sa place en Bavière plus de dix mois, malgré un départ canon et un beau parcours en Coupe UEFA. Il trouve refuge dans l'antichambre du pouvoir, dans ce club fraîchement descendu. Là, il décide pourtant de ne rien changer. L'équipe en place est conservée, mise en confiance et revient aussitôt. Le titre de 2. Bundesliga n'est qu'une formalité.

Otto et la nouvelle objectivité


Avec cette saison de transition, Otto fait tout ce qu'il faut à la perfection. Il modèle son équipe pour en faire une machine prête à un exploit qui restera sans équivalent. Rehhagel injecte notamment à son groupe quelques milieux créatifs, comme Ciriaco Sforza, et surtout un état d'esprit irréprochable.

Le groupe est dressé par Rehhagel pour ne faire qu'un. « Nous étions comme une famille. On le constate encore aujourd'hui. Nous sommes une dizaine à être restés en contact, ce qui est très inhabituel » , note Thomas Riedl. Lui a 21 ans cette année-là, tandis qu'Andreas Brehme affiche déjà 37 ans. Mais le constat est le même. Le champion du monde 90 se rappelle une « équipe très compacte, très cool » . Les vieux accompagnent et conseillent, les jeunes s'épanouissent. « La différence d'âge au sein de l'équipe n'était pas un problème, bizarrement. Si Andreas [Brehme] ne jouait pas beaucoup, il apportait quelque chose sur le terrain. Mieux, il était important dans le vestiaire. » Comme un père ? « En quelque sorte. Il avait tant atteint dans sa carrière, déjà, qu'il était un exemple à suivre pour nous, les jeunes. »

Dès l'ouverture de la saison contre le Bayern, champion sortant, les Rote Teufel font leur match. Costaud, solide, affamé et réaliste. L'exploit est déjà en marche. Une victoire 1-0 à l'Olympiastadion et trois points qui feront la différence neuf mois plus tard. « Nous avons gagné beaucoup de matchs 3-2 ou 2-1, en étant menés au score très souvent. Nous cherchions toujours à marquer un but de plus que l'adversaire, avec un jeu très offensif. » L'euphorie gagne les travées du stade et de la Westkurve, la tribune la plus dynamique. Sophie, membre de Generation Luzifer 98, raconte : « Après le début de la saison, tous les matchs à domicile ont été très rapidement à guichets fermés, avec 38 000 places vendues. À domicile, mais également à l'extérieur, l'ambiance était sensationnelle. Le public formait un véritable mur derrière son équipe. Même après une défaite – et la première arrive à la huitième journée –, l'équipe était félicitée comme il se doit. »

En compensation, pour éviter que le FCK ne perde le fil de son parcours, Rehhagel joue au père fouettard, comme il sait si bien le faire. « L'influence d'Otto Rehhagel dans l'équipe était très importante. C'était bien d'avoir un coach aussi expérimenté, qui n'a eu de cesse de nous remettre les pieds sur terre. C'était un des facteurs qui nous ont permis de gagner le championnat » , avoue Brehme. Car parfois, les joueurs du Betzenberg perdent. Mais cette saison-là, tout leur réussit. Lorsque c'est le cas, le Bayern en fait de même. Et ainsi, Lautern passe toute la saison en tête de Bundesliga à partir de la 4e journée.

Otto dit, les autres la ferment


Pourtant, selon Thomas Riedl, les joueurs ne prennent « conscience qu'il est possible de faire quelque chose qu'à l'avant-dernière journée contre Wolfsburg » . La prise de conscience qu'il est vraiment possible d'aller au bout du travail et de faire ce que personne n'a encore fait en Allemagne : enchaîner un titre en 2. Bundesliga avec celui de la première division. Soit revenir du purgatoire et monter au sommet plus vite que Frank Underwood. Pour couronner le tout, c'est un grand spectacle qui est offert au Betzenberg, avec une des rares larges victoires : 4-0. La soirée peut alors s'allonger à tout jamais, et pour tous, du jeune Ballack au vieux Kadlec, encore présent et enfin prêt à repartir dans sa République tchèque originelle. Le K a réussi. Le K l'a fait. Le K est de nouveau un animal dangereux, un squale qu'il ne faut pas croiser.

Youtube

À la fin de la saison, quand on demande à Otto Rehhagel ce qu'il pense du parcours de son équipe, le Roi exulte autant qu'il exprime du ressentiment : « Si au théâtre, quelqu'un réussit une mise en scène telle que celle que j'ai faite, passant de la 2e division au sommet de la Bundesliga, alors il ne peut se passer qu'une chose dans la salle : les gens ferment leur gueule et applaudissent. » D'autant plus que la pièce ne devrait pas être rejouée de sitôt en Bundesliga, de l'avis de tous.

Les onze (autres) revanchards


Si le titre est une surprise, le gouffre entre la saison de la descente et celle de 98 n'est peut-être pas si béant. Dès 96, lors de la descente, l'équipe n'est même pas blâmée par ses supporters, qui savent qu'ils viennent de boire un cocktail qui a mal tourné jusqu'à la lie : des blessures à répétition, quelques postes qui n'ont pas été comblés lors du mercato et une terrible accumulation de matchs nuls. D'ailleurs, ce sont 30 000 Lauterer qui se déplacent à Berlin quelques jours après l'officialisation de la descente pour voir leur équipe triompher de Karlsruhe et remporter la Coupe d'Allemagne.

Alors l'effectif, similaire, profite de son année d'expérience supplémentaire et de la confiance engrangée à l'étage inférieur. Brehme le dit lui-même : « C'était bien d'avoir gardé toute l'équipe, au final. C'était le plus important. » L'ensemble est homogène, cohérent, combatif. Difficile d'en sortir des individualités, bien que certains joueurs aient un peu plus la cote auprès du Betzenberg : Martin Wagner et Harry Koch, prêts à ne rien lâcher ; Olaf Marschall, bien entendu, pour son rôle de buteur souvent décisif et spectaculaire ; et un petit Brésilien, Ratinho, surnommé « Zaubermaus » (sorte de petite souris magique). « C'était un joueur très technique, proche des gens, qui jouait avec le cœur et donnait ainsi tout ce qu'il avait sur le terrain. » À l'image du reste de l'effectif, Ratinho devient un enfant du coin. Il revient même s'installer, après avoir fini sa carrière de joueur, pour travailler avec les jeunes… et ouvrir « un steakhouse brésilien » . Sophie n'a pas précisé s'il était aussi bon qu'un titre éternel d'Aufsteiger Meister.

Youtube

Bundesliga 50 ans, 50 histoires (1 à 9)
Bundesliga 50 ans, 50 histoires (10 à 18)
Bundesliga 50 ans, 50 histoires (19 à 27)
Bundesliga 50 ans, 50 histoires (28 à 36)
Bundesliga 50 ans, 50 histoires (37 à 45)
Bundesliga 50 ans, 50 histoires: Quand une garden-party dynamitait la Bundesliga (n°46)

Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


The Truth Niveau : DHR
C'est beau, le foot
Mais où est Ali Farhat?????
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 2 heures La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 3 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 3 heures Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 32 il y a 4 heures Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 5 il y a 4 heures Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 6 il y a 5 heures La demi-volée de Gignac 3 il y a 6 heures Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29 Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13
Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103