1. //
  2. // Éliminatoires
  3. // Résumé

L'Angleterre s'amuse, la Russie se rassure

Sans surprise, l'Angleterre n'a fait qu'une bouchée de Saint-Marin et continue son parcours parfait dans ces qualifications. Ça passe également sans problèmes cet après-midi pour les Ukrainiens, faciles vainqueurs de la Biélorussie, et pour les Russes, supérieurs à des Suédois privés rapidement de Zlatan. Le Luxembourg, lui, peut sabrer le champagne après avoir décroché sa première victoire.

Modififié
5 3

Luxembourg 1-0 Macédoine

Buts : Thill (90e+2) pour le Luxembourg

Champagne ! Grâce à un joli but au bout du temps réglementaire, le Luxembourg décroche une victoire inespérée face à la Macédoine, sa première dans ces qualifications. Et pourtant, dans un stade pour le moins clairsemé, ce sont les Macédoniens qui attaquent pied au plancher, alors que les locaux s'appuient essentiellement sur les longues touches de Da Mota pour amener un peu de danger dans la surface adverse. En première mi-temps, la Macédoine continue de plutôt bien combiner au milieu, sans grand succès. La seconde période se révèle bien plus décevante et ressemble plus à une rencontre amicale entre deux équipes de CFA2 en mode reprise. Et c'est donc finalement le Luxembourg qui arrache la victoire sur une frappe du nouvel entrant Thill (pas Grégory, hein), à la réception d'un mauvais dégagement macédonien. La Macédoine récupère au passage la dernière place du groupe. Dur.

Ukraine 3-1 Biélorussie

Buts : Kravets (7e), Yarmolenko (30e), Konoplyanka (40e) pour l'Ukraine, Kornilenko (62e) pour la Biélorussie

Le football est parfois très simple. Prenez un long dégagement d'un gardien, ajoutez-y un dégagement complètement manqué d'un défenseur, complétez le tout avec un attaquant pas maladroit avec ses pieds et vous obtenez une ouverture du score après sept petites minutes de jeu. 1-0 pour l'Ukraine, but de Kravets. Laissez ensuite vos joueurs frisson faire le travail. Yarmolenko, à la conclusion d'un joli mouvement, se charge d'abord du 2-0, puis Konoplyanka porte le score à 3-0 sur penalty. Rarement inquiétés en seconde période, et ce, malgré la réduction de l'écart biélorusse également sur penalty, les Ukrainiens décrochent trois points amplement mérités, et recollent même provisoirement sur l'Espagne, avec quinze unités au compteur. Prochain rendez-vous décisif pour l'Ukraine face à la Slovaquie, mardi prochain.

Estonie 1-0 Lituanie

But : Vassiljev (71e) pour l'Estonie

C'était le match à ne pas manquer pour les amateurs des traditionnelles purges du samedi soir en Ligue 1. Dans un groupe E archi-dominé par l'Angleterre, les Estoniens pouvaient espérer se rapprocher des Suisses. C'est chose faite, avec une victoire sans saveur obtenue face à de courageux mais trop limités Lituaniens. Seul fait notable en première mi-temps, une tête manquée du dénommé Ragnar Klavan, capitaine des locaux et défenseur d'Augsburg. La délivrance viendra finalement du pied droit de Konstantin Vassiljev, seul véritable éclair dans la nuit estonienne. Avec ces trois points, les Estoniens enchaînent un deuxième succès d'affilée et peuvent toujours croire à la qualification. En revanche, pour la Lituanie, ça semble toujours aussi mort.

Saint-Marin 0-6 Angleterre

Buts : Rooney (13e), Brolli (CSC), Barkley (46e), Walcott (68e, 78e), Kane (77e) pour l'Angleterre

Un peu plus près des étoiles, au jardin de lumière et d'argent. Voilà près de douze ans que Wayne Rooney brille sous le maillot des Three Lions et il devrait entrer encore un peu plus dans la légende mardi prochain. Face à la Suisse, le Mancunien aura l'occasion de battre le record de Sir Bobby Charlton, jusqu'alors seul meilleur buteur de la sélection. Car cet après-midi, l'ancien d'Everton a profité du déplacement des siens à Saint-Marin pour inscrire son 49e but en sélection, tranquillement, en profitant d'un tirage de maillot dans la surface pour ouvrir le score sur penalty. S'ensuit un festival anglais, et ce, malgré une pelouse digne des plus beaux terrains municipaux de DH. Les réalisations sont signées Brolli auteur d'un CSC à la DBZ, Barkley, Walcott, par deux fois et Kane, délicieusement servi en fin de match par Jonjo Shelvey, auteur d'une belle prestation pour son retour en sélection. L'Angleterre continue son sans-faute dans le groupe E, sans toujours briller mais avec une régularité assez remarquable.

Russie 1-0 Suède

But : Dzyuba (38e) pour la Russie

Le limogeage de Fabio Capello a visiblement fait du bien à la sélection russe. Bien mal embarqués dans ces qualifications avec déjà deux défaites au compteur, les Russes, emmenés par leur nouveau sélectionneur, Leonid Slutsky, étaient attendus face à la Suède. Ils ont plutôt bien répondu présent. Assez séduisants dans le jeu, la bande à Yuri Zhirkov, toujours là, a su percer la défense suédoise juste avant la pause, grâce à un Dzyuba à l'affût dans la surface. Blessé au dos, et accessoirement transparent en première mi-temps, Ibra est, lui, sorti à la pause, remplacé par l'ancien Rennais Ola Toivonen. Une entrée qui n'a pas franchement transcendé des Suédois remuants simplement quelques minutes au retour des vestiaires. Bien trop peu pour perturber des Russes qui se rassurent dans ce groupe G. La Suède manque, elle, l'occasion de creuser l'écart avec ses poursuivants, avant la périlleuse réception de l'Autriche, solide leader.

Par Rodolphe Ryo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Y a plus de petites équipes.

There is no more small teams, qu'ils disaient.
Ibra qui n'était jamais blessé depuis qu'il joue dans le même championnat que Gourcuff est tout le temps cassé. Et l'arrivée de Diaby n'a pas l'air d'améliorer les choses
Ibra n'est pas blessé, c'est la saison de chasse qui commence ...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 3