1. // Bilan
  2. //
  3. // Phase de poules

L'Angleterre rentre dans le rang

Certains se sont fait chier. Et pourtant… Entre le sauvetage miraculeux des deux Olympiques, la chute des deux Manchester et la domination des deux géants espagnols, la phase de poule a dessiné de vraies tendances.

Modififié
Certaines voix s’élèvent pour crier au trucage... et c’est réjouissant. Les Grecs qui raillent l’axe franco-allemand prolongé de la politique au sportif lors de Dortmund - OM (2-3)... Et puis les supporters français qui se gaussent de l’invraisemblable exploit de l’Olympique Lyonnais vainqueur mercredi à Zagreb (7-1) à onze contre dix et qualifié grâce au succès dans le même temps du Real Madrid à Amsterdam (3-0) net mais pas sans bavure puisque deux pions ont été injustement refusés aux Néerlandais. Oui certains crient au scandale, à l’arrangement, et d’une certaine manière (mais d’une certaine manière seulement, hein) on peut s’en réjouir. Car la pratique des matches disons influencés, pour ne pas dire plus, est un truc de puissants. Ici le Marseille de Tapie, là la Juve de Moggi et on en oublie évidemment. Et forcément, à l’heure où toutes les émissions, tous les journaux, tous les forums d’internautes se sont ingéniés à faire du football hexagonal de clubs un truc de tiers-mondistes, l’affaire a quelque chose de savoureux et même d’un peu rassurant. Et en l’état, peu importe que certains ne croient pas une seule seconde que des mallettes aient pu circuler dans quelques coursives croates (par exemple), cette simple perception d’un football français encore suffisamment solide et influent pour « orienter » un destin n’est pas la plus mauvaise des nouvelles.

Le background insuffisant du Losc

Evidemment, la réalité est très probablement autre. C’est juste une époque d’un cynisme absolu qui ne veut pas croire, qui ne veut plus croire à ce genre d’exploit. Est-on naïfs ? Possible, possible… Maintenant, si on est encore tout chamboulés par le double retournement de situation réussi par Marseille puis par Lyon, on ne se gargarisera pas non plus. Car on peut aussi s’interroger sur la faculté qu’ont eu les deux Olympiques à se compliquer l’existence pour devoir en arriver là. En raflant six points sur six lors des deux premières journées, l’escouade de Didier Deschamps était dans un fauteuil. Au vrai, comme pour l’OL, c’est le scénario qui a enthousiasmé. Car on ne va pas se mentir, aller battre Dortmund dont les errements défensifs sont à peine dignes d’une Ligue 2, n’était pas en soi insurmontable. De la même façon, Lyon aurait dû se caler tranquillou dans la roue du Real, le petit cheval blanc. Lyon derrière et lui devant. Mais non, les hommes de Rémi Garde ont préféré se compliquer l’existence en facturant un non match face à l’Ajax (0-0). C’est une façon déprimante de voir les choses ? Oui, sauf si l’on remet sur la table le statut des représentants français redécouvert par la grâce d’allégations sur un supposé jeu d’influences favorables. Et du coup, sur la foi de ce principe, il ne faut guère s’étonner que Lille, qui historiquement ne boxe pas dans la même catégorie que ses deux comparses en C1, soit passé à la trappe dans un groupe où vraiment les huitièmes lui tendaient les bras. Un background insuffisant (tant sur le pré qu’en dehors): il ne faut sans doute pas chiner plus loin les raisons pour lesquelles la meilleure équipe des trois a chuté dès les poules.

England is a bitch

D’une certaine manière, c’est un raisonnement qui vaut pour Manchester City. La plus grosse puissance financière du moment découvrait la Ligue des champions, sa petite musique, ses charmes grandioses mais aussi son exigence toute particulière. La plus belle des compétitions de clubs est une dame qui se courtise avec assiduité et pas une vulgaire catin qui se monte en exhibant ses atouts de nouveau riche. Et au fond, à voir les quelques sourires fleurirent à la fin du match face au Bayern, malgré l’élimination, il faut croire que les Citizens eux-mêmes savent bien que c’est un long apprentissage et que leurs objectifs immédiats sont davantage domestiques ? A moins que la bonne humeur ne soit le fruit d’un autre résultat, du côté de Bâle, où le voisin honni, Manchester United, s’est fait humilier dans les grandes largeurs. Pour la première fois depuis 2005, les Red Devils ratent la marche des huitièmes. Une rareté pour Ferguson, à quai pour la troisième fois seulement de son histoire. Et on ne sait pas bien ce qu’il faut conclure de cette immense cagade. Peut-être un brin de suffisance à force de prendre certains matches de poule pour des premiers tours de Carling Cup, et d'envoyer paître les sceptiques. S’il ne s’agit que de ça, alors cette élimination est un moindre mal. Mais peut-être faut-il voir un affaissement du niveau de United ainsi que celui de l’ensemble du football anglais, Chelsea s’étant qualifié lors de la dernière journée et Arsenal s’étant tiré d’un groupe d’une faiblesse insigne. Après sept années de copieuse domination globale (deux victoires, quatre finales, et sept demi-finalistes entre 2004 et 2011), Albion rentre peu à peu dans le rang.

Qui pour clasher les Espagnols ?

Un phénomène qui coïncide avec la mainmise désormais assez nette des deux géants espagnols. Pour Barcelone, ce n’est évidemment pas une nouveauté. Voilà plus de trois ans que la plus belle équipe de handball de tous les temps (une formation n’a-t-elle jamais eu autant de maîtrise dans la circulation et la conservation de balle ?) goinfre à tout va et on ne va pas ici faire un nouveau panégyrique du jeu catalan. Mais la nouveauté est qu’elle est désormais accompagnée par le Real Madrid, qui n’a jamais été plus fort depuis, allez, 2003. L’an passé déjà, les Merengues s’étaient rapprochés du Mes (demie fratricide). Mais cette saison, la méthode Mourinho semble avoir atteint une dimension supplémentaire. Le grand chelem (sans forcer) de la phase de groupe n’est qu’une traduction de ce cap franchi. Mais surtout, il y a le jeu proposé, le pressing étouffant et la rapidité de ces mouvements qui posent le Real en vrai candidat à la victoire finale. Reste que la vérité de l’automne n’est pas toujours celle du printemps et il faudra vérifier tout ça, dans le mano a mano du clasico. Car actuellement, on ne voit guère qui peut arrêter les deux Formula one espagnoles. Les Italiens pointent de nouveau leur nez ? Oui, Milan surtout mais ça paraît un poil juste face aux Ibères. Alors qui ? Le Bayern Munich peut-être bien. Techniques et tout en vitesse d’exécution, Ribéry et ses potes ont une bonne gueule d’outsiders. Pour résumer, des Espagnols en rut, des Allemands en premiers rivaux, des Italiens en embuscade, des Anglais plus si forts et des Français entre sueur et pot de cocus : mis à part pour les Néerlandais, ceci ressemble finalement d’assez près à la carte du prochain Euro. Malgré l’internationalisation à outrance de ses clubs, l’Europe ne ment pas tant que ça.


Par Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il y a 2 points ac lesquels je ne suis pas tt à fait d'accord. ManCity était ds un groupe très dur et si City n'avait pas l'"expérience C1", Naples ne l'avait pas non +, c'est dc pas vraiment un argument, ce manque d'"expérience" pr justifier l'élimination précoce.

Qt à Arsenal, soit disant ds un groupe "facile" : Dortmund, champion d'Allemagne, l'OM, 2e français, et l'Olympiakos (1er grèce ?). Ils n'étaient pas comme le Barca et le Milan ac le Bate Borisov et le Pilzen, voire ac l'APOEL Nicosie et le Zenith. Et pourtant, j'aime pas Arsenal, ms faut reconnaître ça.
Le coup de trouver ça positif que des soupçons soient émis quand au résultat tellement peu crédible de Zagreb-Lyon (4 goals de Gomis, une équipe croate qui se fout de prendre une humiliation à domicile, goals annulés à Amsterdam, etc.)

Faudra m'expliquer ce qu'il y a de positifs dans tout ça.

Vivement les 1/8e qu'ils soient vite renvoyés à la maison par le FCB ou le Real... Enfin, si l'APOEL les a pas éliminés 9-2 et 6-0 avant
" à voir les quelques sourires fleurirent"
Affligeant!

Sinon c'est bien typiquement parisien de parler de corruption. Je comprends les remontées acides après une élimination par une boisson énergisante mais quand même...

Sinon, on peut juste se taire et dire "Bravo"


Rakamlerouge Niveau : National
L'expérience n'a pas de prix en C1, City en est l'exemple : armada offensive 5 étoiles, mais incapacité à faire mouche le jour J. Personnellement, je m'en réjouis, ne pouvant pas blairer ce club. Autre exemple, Dortmund, équipe vraiment classe quand elle joue à son meilleur niveau (au risque de contredire l'auteur de cet article, la manière dont elle a étouffé le jeu du Bayern en bundesliga il y a 15 jours était impressionnante). Et pourtant elle s'est faite .... par ce collectif de rigolos en pyjama fluo qu'est l'OM, plus expérimenté, plus cynique.
England is a bitch !

En hommage à LKJ ?
il y a 2 heures Falcao s'essaye au baseball 2
il y a 3 heures Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 10 Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 60
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35
Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 6 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2
À lire ensuite
Le Real favori ?