Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2014
  2. // Éliminatoires
  3. // Zone Europe

L’Angleterre en démo, la Belgique en orbite

L'Espagne a été tenue en échec, la France s'est imposée tranquillement. Mais 42 autres équipes ont également lutté aujourd'hui sur les pelouses européennes. Entre confirmations, surprises et déceptions, petit tour du Vieux continent.

Modififié
Groupe A

Bon, bah, ça y est hein, on connaît les deux premiers du groupe A. Si on ne sait pas encore qui de la Belgique ou de la Croatie sera directement qualifié pour le Mondial, ces deux sélections, en s’imposant ce soir, ont écrasé toute concurrence. Et c’est surtout vers Zagreb qu’il faut se tourner pour s’en expliquer. Ce soir, les Croates recevaient la Serbie. Le second contre le troisième, sachant que les coéquipiers de Srna comptaient déjà six points d’avance. Et avec un succès, validé dès la première période grâce à Mandžukić et Olić, les Croates sont désormais à +7 en tête du groupe – les Gallois ayant repris la troisième place à la faveur d’une victoire en Écosse (1-2). Une première place qu’ils partagent avec la Belgique, vainqueur ce soir en Macédoine (0-2), grâce à De Bruyne et Hazard, auteur d’un pénalty. Pour le suspense, mieux vaut repasser, et attendre le 11 octobre prochain une confrontation directe entre les deux ogres.

Groupe B

L’Italie ayant disputé hier un amical face au Brésil (2-2), elle était exemptée d’éliminatoire pour la journée. Les Azzurri auront donc pu constater, devant leur téloche, que ce sont bien les Bulgares qui s’annoncent comme leur principal adversaire. Larges vainqueurs de Malte sous la neige (6-0, avec un triplé notable du milieu du Lech Poznan Alksandar Tonev), les Yaourts sont provisoirement revenus à un point de la tête du groupe, et donc, de la Squadra. Pendant ce temps, se jouait un duel entre deux participants au dernier Euro : la République Tchèque et le Danemark. Deux équipes qui traînaient jusque-là une sacrée gueule de bois. Et curieusement, ce sont les plus mal en point au classement, à savoir les Danois, qui se sont imposés. Et de belle manière, avec un cinglant 3-0 en terres tchèques, grâce aux réalisations de Kjaer, Cornelius et Zimling (0-3). Une victoire qui ne fait que creuser les écarts de points, ces deux sélections demeurant à quatre points de la Bulgarie.

Groupe C

L’Allemagne déroule. Déjà en tête de sa poule, la Mannschaft a conforté son leadership ce soir à la faveur d’une victoire au Kazakhstan. Un succès construit en début de match, avec deux buts inscrits coup sur coup aux alentours de la 20e minute. Schweinsteiger – suite à un bel enchaînement – fut le premier, Götze le second, Müller concluant la démonstration en fin de rencontre (3-0). Mais si les Allemands ont assuré, ils pourront aussi se satisfaire du nul de leurs deux poursuivants directs, l’Irlande et la Suède, qui s’affrontaient ce soir. Un 0-0 qui permet à la bande de Löw de prendre cinq points d’avance en tête du classement, et qui permet aussi à l’Autriche, qui a claqué les Îles Féroé 6-0, de revenir dans la course à la seconde place. Elle est désormais à hauteur de l’Irlande, à un seul petit point de Zlatan.

Groupe D

A l’instar des Allemands, les Néerlandais ont également confirmé leur supériorité. Sans surprise, les Oranje ont pris le meilleur sur la plus faible Estonie. Ils ont cependant attendu la seconde période pour faire la diff’, van der Vaart, van Persie et Schaken assurant alors le spectacle (3-0). En vrai, le plus intéressant se trouve derrière, où se profile une belle bataille entre la Hongrie et la Roumanie. Les deux sélections s'affrontaient d'ailleurs ce soir dans une confrontation directe pour la seconde place. Une confrontation qui restera sans doute en travers de la gorge des Hongrois, qui ont mené deux fois au score, grâce à Vanczak et Dzsudzsak. Mais Mutu – d’un péno qui lui permet d'égaliser le total de Hagi au nombre de buts en sélection – et Chipciu au bout des arrêts de jeu, en décideront autrement. Au classement, les deux équipes laissent donc les Pays-Bas filer, cinq points devant, mais voient également revenir la Turquie. Larguée jusque-là, la formation d’Abdullah Avci a dominé sans souci Andorre, grâce aux Selçuk Inan et Burak Yilmaz (0-2). De quoi se tenir en embuscade.

Groupe E

Le groupe E paiera assurément sa surprise. Si la Suisse – qui affronte demain Chypre – possède le statut de favori, derrière, les outsiders se bousculent. Parmi eux, l’Albanie et l’Islande, a.k.a les deux grands gagnants de la soirée. La première nommée est ainsi allée battre la Norvège sur son terrain, un petit but de Salihi à l’heure de jeu a suffi (0-1). Même topo pour l’Islande donc, qui a quant à elle battu la Slovénie, également à l’extérieur. Novaković a allumé une première mèche avec un bel enroulé dans le petit filet, une ouverture du score qui n’aura pour conséquence que de réveiller Sigurdsson. Le milieu des Spurs a claqué un doublé pour permettre aux siens de l’emporter, dont un splendide coup-franc, pleine lulu, des 25 mètres (1-2). Les deux équipes reviennent donc provisoirement à un petit point des Suisses.

Groupe F


On le sentait venir. On ne s’était pas trompés. Le Portugal a réalisé une nouvelle contre-performance cet après-midi en Israël, dans un match capital pour l’obtention de la deuxième place de son groupe. Les Portugais ont obtenu un nul 3-3, ce qui dans le fond n’est pas si troublant au regard du classement. Dans la pratique en revanche, c’est on ne peut plus inquiétant. Pas capables de concrétiser leur globale domination, les coéquipiers de CR7 ont attendu d’être menés 3-1 pour réagir et revenir à hauteur de courageux et réalistes Israéliens. La Selecção demeure donc troisième, mais la Russie aura l’occasion demain, en cas de victoire en Irlande du Nord, de prendre pas moins de sept points d’avance en tête de sa poule. A noter qu’il n’y a pas eu de vainqueur dans le match des petits. Luxembourg et Azerbaïdjan se sont quittés sur un triste nul (0-0).

Groupe G

La Bosnie en a marre de jouer les barrages et d’être la victime du Portugal. Bonne nouvelle, elle a pris une belle option, ce soir, pour la première place de groupe. Les Bosniens se sont en effet imposés face à la Grèce, le plus gros morceau de la poule, et sur un score pour le moins convaincant de 3-1. Étonnamment, c’est le duo Džeko- Ibišević qui a fait parler la poudre, le premier plantant un doublé, le second suivant bien le péno raté de son collègue Misimović. Au classement, si rien n’est fait, la Bosnie prend tout de même trois points d’avance sur son adversaire du soir. Les Helléniques pourront d’ailleurs souffler. Parce que cette défaite aurait bien pu profiter à l’outsider slovaque. Alors, heureusement que l’équipe de Marek Hamšík n’a pas été capable de prendre le meilleur sur la plus faible Lituanie. Surprise en début de match, elle n’obtiendra pas mieux qu’un nul (1-1), restant donc à distance. Autre enjeu, le Lichtenstein a glané son premier point des éliminatoires, en obtenant un nul face à la Lettonie (1-1). Pas fanny, c’est déjà ça.

Groupe H

Il est là, le carton de la soirée. Enfin, pas vraiment étonnant hein, sachant qu’on parle du loser continental, Saint-Marin. A domicile, il s’est vu infliger une sacrée rouste par une équipe anglaise en mode démo. Après un contre son camp malheureux – comme s’ils avaient besoin de ça, les pauvres – Oxlade-Chamberlain, Young, Lampard, Rooney, Sturridge et Defoe par deux fois, ont scoré pour porter la marque à 8-0. Facile. Enfin, facile, tout est relatif. Parce que les Three Lions ne marchent pas sur leur poule. Devant eux, il y a le Monténégro. Une sélection qui compte bien ne pas lâcher ses deux petits points d’avance en tête du classement, et qui a su les conserver ce soir, au terme d’un match difficile en Moldavie, où le seul Vucinić a marqué (0-1). L’écart se creuse entre ces deux nations et le reste du groupe, puisque dans le même temps, dans le duel des derniers organisateurs de l’Euro, l’Ukraine est allée taper la Pologne sur sa pelouse (1-3). Ces deux outsiders se retrouvent désormais largués à six points de la seconde place.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3