1. //
  2. //
  3. // Dijon-Monaco

L’ange Gabriel

Premier buteur face à l’OM, le Brésilien de vingt ans joue des bouts de match, mais facture déjà quatre buts en Ligue 1, dont trois coups francs directs. Dire qu’en août, il était à un pas de Nantes...

Modififié
1k 2
Une carrière se joue à rien. Pour Gabriel Boschilia, elle s’est, peut-être, jouée à une lucarne. Fin août, Monaco joue à Nantes entre les deux matchs de Villarreal, et dans le 44, Leonardo Jardim envoie son équipe de coiffeurs pour ne pas se polluer le match retour face aux Espagnols. Là, Gabriel Boschilia commence le match avec Tisserand, Diallo, N’Doram, Traoré et Jean. En première période, les Monégaques obtiennent un coup franc que le gaucher brésilien va envoyer dans la lucarne de Riou. C’est le seul but du match. Un caramel qui change beaucoup de choses, car avant la rencontre, Boschilia devait prendre la route de Nantes pour un prêt. Le but a tout changé. Surtout dans l’esprit de Leonardo Jardim qui a souhaité conserver le garçon et parier sur lui. Samedi, le gaucher lui a rendu encore un beau service en ouvrant le score face à l’OM d’un nouveau coup franc dans les ficelles. Le week-end d’avant, c’est la cage de Lorient qui était la cible. Trois buts sur coup franc direct, personne n’a fait mieux en Europe cette saison. Pas mal pour un mec qui affiche seulement 280 minutes de jeu en Ligue 1. Mieux, l’homme n’est qu’à deux friandises du record sur une saison française. Il est à cinq et appartient à un trio de Brésiliens plutôt adroits : Juninho, Nenê, Wendel.

« J’ai fait le pari de le garder avec nous. » Leonardo Jardim


Finalement, Leonardo Jardim est plutôt content de son pari estival si on se fie à ses commentaires d’après-match sur son joueur : « C’est déjà son quatrième but, il progresse. L’an dernier, il a découvert l’Europe, cette année, j’ai fait le pari de le garder avec nous, c’est une bonne solution pour faire souffler Lemar ou Bernardo Silva. Il est important pour deux choses : il est gaucher et comme on manquait aussi d’un latéral gauche, c’était important de ne pas commencer le match avec deux droitiers sur le couloir gauche. Et oui, il a – comme Lemar – la faculté à débloquer les situations sur phases arrêtées. » Difficile d’imaginer un tel câlin médiatique quand on se penche sur la saison 2015-2016 du jeune gaucher. Dans la pléiade de jeunes joueurs achetés par le club de la Principauté, on l’avait presque oublié. Noyé entre Bahlouli et Rony Lopes, Gabriel Boschilia semblait être un meneur de jeu à fort potentiel comme le club de la Principauté en compte beaucoup. Beaucoup trop, même. Jusqu’ici, ses passages sous le maillot monégasque n’avaient pas fait vibrer grand monde, et son prêt de six mois au Standard Liège (janvier-juin) était passé inaperçu. Petit format (1,72m), regard malicieux, Boschilia comprend le français, un peu, mais s’exprime en portugais. « J’ai passé six mois à Monaco, l’an dernier, sans avoir d’opportunité. Aujourd’hui, je suis plus mature, j’ai digéré le changement de vie, de continent, de pays, de langue, lâchait-il après son but nantais. Ce but, c’est la récompense de mon travail. Quand vous êtes un jeune joueur, un transfert est vite dépaysant, mais j’ai ma famille avec moi pour m’accompagner. » Depuis, l’homme s’est essayé à la coupe de cheveux blond platine avant de revenir à une couleur plus sobre. Il se cherche et semble avoir trouvé son utilité à l’ASM. Le remplaçant direct de Lemar, c’est lui. Son successeur ? Peut-être.

Trois coups francs marqués... sur quatre tentés


Les coups francs, c’est sans doute sa signature. Le signe d’un garçon qui ose. Même s’il est encore jeune, Boschilia a souvent pris ses responsabilités sur un terrain de football. En 2013, lors du Mondial U17 disputé aux Émirats arabes unis, Boschilia plante six buts en quatre matchs avant que le Brésil ne chute en quarts de finale face au Mexique à l'issue d'une mémorable séance de tirs au but (10 à 11). Ce jour-là, le milieu de terrain de Monaco est absent... CQFD. Deux ans plus tard, il s’invite en finale de l’édition du Mondial U20 en Nouvelle-Zélande et tape dans l’œil des recruteurs monégasques qui n’hésitent pas à coucher neuf millions sur la table pour le milieu de São Paulo qui a déjà un joli CV avec son club (quarante-quatre matchs et cinq buts pour un môme de dix-huit ans). Lors du Mondial U20, il compose déjà avec la pression que lui impose le maillot de l’équipe nationale. « Nous essayons de redorer l'image du football brésilien. Après ce qui s'est passé pendant la Coupe du monde 2014, le respect pour les joueurs du Brésil n'est plus vraiment le même. Nous voulons montrer au monde entier que nous sommes toujours capables de gagner. Nous avons eu des joueurs comme Pelé, Ronaldo et Ronaldinho. Aujourd'hui, la nouvelle génération est arrivée » , déclarait-il dans un entretien accordé au site de la FIFA juste avant la finale, perdue, contre la Serbie. Apeuré Boschilia ? Jamais. Contre l’OM, le garçon a marqué son troisième coup franc direct. Sur quatre tentatives.



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Doug Wilson Niveau : DHR
Joueur intéressant, surtout techniquement, mais encore un peu brouillon.
Tactiquement t'as l'impression qu'il part de zéro, pourtant ce n'est pas vraiment une des caractéristiques de notre ligue 1.
Il a une facilité à combiner dans les petits espaces, c'est impressionnant. Son jeu ressemble plus à celui de Bernardo Silva qu'à Lemar.
Remplaçant idéal car il peut occuper divers postes sur le front de l'attaque.
En revanche, il a un potentiel intéressant, mais clairement en dessous d'un Lemar, d'un Bernardo Silva, voire d'un Mbappe même si ce n'est pas exactement le même type de joueur.
Bon déja le mec c'est sa 2ème saison en Europe après avoir peu joué au Standard donc ca me semble normal qu'il soit encore un peu brouillon mais je fais confiance à Jardim pour le faconner, Lemar aussi quand il est arrivé n'était pas aussi appliqué tactiquement et plus brouillon qu'aujourd'hui mais tant que le potentiel est là et la technique aussi, le reste c'est le travail! Je trouve de même que c'est un peu tot pour affirmer qu'il a moins de potentiel que les autres, il a eu tellement peu de temps de jeu que ca me semble difficile à évaluer! Cela dit on devrait avoir la réponse cette saison puisqu'il semble parti pour s'imposer comme le 3ème choix sur les ailes derrière les 2 cracks voire le titulaire l'an prochain si un des 2 (ou les 2) s'en va et puis cette patte gauche...
Sinon c'est vrai qu'on a une palanquée de joueurs offensifs à fort potentiel dont forcément quelques uns étaient destinés à faire une bide (Jean Mimi si tu nous lis, merci pour Farès...), ca me rappelle la grande époque de Porto, tant qu'il y en a un qui est revendu minimum 30 millions, tu gagnes et vu ceux qu'on a, on est bien partis pour rester gagnants!

P.s: je prends le pari qu'il va peter le record de Juninho cette saison, ca fera les pieds aux lyonnais!
Je te rejoins ofwgkta sur le fait qu'il est encore tôt pour juger de son potentiel, mais je trouve que dès leurs premiers matchs à Monaco, Bernardo et Lemar montrait une intelligence de jeu beaucoup plus prononcée.
Boschilia, il a du ballon, c'est indéniable, ça se ressent dans ses contrôles, dans ses conduites de balle, par contre, dans ses choix, on voit qu'il manque largement d'intelligence vis à vis de Bernardo et Lemar.
Bon, en même temps, c'est plutôt ces deux là qui font figure d'exception avec une maturité extraordinaire pour leur age.
Après voilà, espérons que ça vienne avec le temps, au vu de son jeune âge, il devrait gagner en justesse dans son jeu.
Et puis sa précision sur les coups de pied arrêtés, j'avoue que c'est assez exceptionnel. Face à Marseille, on voit comment ça a pu nous débloquer le match.
C'est exactement ca, on a été gatés avec Lemar et Bernardo qui sont des cracks donc forcément si tu compares Boschilia à eux, le mec n'a aucune chance (alors tentes la?)! Il fait un bon début de saison, Jardim semble lui faire confiance et In Jardim We Trust!
3 réponses à ce commentaire.
valeureux liégeois 74 Niveau : National
Alors c'est certain, son prêt au Standard a été décevant. Mais à sa décharge, l'équipe ne tournait pas du tout et p-e que le côté bourrin de notre championnat ne lui convenait pas vraiment. N'empêche qu'on voyait qu'il avait quelque chose, et il a su être assez décisif le peu de fois où il a joué. Je poste d'ailleurs son but contre Mouscron, une bonne minasse! Par contre, cette saison, on a Bahlouli en prêt, et il n'a mm pas une seule minute à facturer. Il vaut quoi ce joueur?

Le but contre Mouscron: https://www.youtube.com/watch?v=qv35jgVQgqQ
Je vois que tu ne t'es pas encore pendu suite aux rares prestations d'Echiéjilé. Des news de Bahlouli la quenelle lyonnaise?
valeureux liégeois 74 Niveau : National
Non, mais je n'en suis pas loin... Pour le moment, le jeune Fiore fait le taf à gauche, mais suite à la suspension du TAS de 4 mois d'Andrade, ce sera Elderson à gauche en cas de suspension ou blessure de Fiore, je peux te dire que je prie pour que Fiore ne se blesse pas. Concernant Bahlouli, il n'a pas encore joué la moindre minute et a p-e été sur le banc 1X ou 2 grand max. Mais il faut dire qu'on a un noyau de 33 joueurs, dont certains sont cata (Elderson, Soares, Yattara "quenelle lyonnaise", ...).
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Et bien mon cher ami il va bientot etre temps pour toi de prouver que tu mérites ton pseudo, que la blonde soit avec toi!
Vahiruascz Niveau : CFA2
Ben dis donc c'était bien vide Sclessin, une raison particulière? Il me semblait que les Rouches allaient en masse au stade, du moins c'est ce que j'en ai vu personnellement
valeureux liégeois 74 Niveau : National
C'était en playoff 2, et comme les Ultras du Standard sont anti playoffs.... (surtout les 2, les 1; ils gueulent, mais ils sont là, le summum de l'hypocrisie quoi... ;-) )
Ce commentaire a été modifié.
Pour complèter l'avis pertinent de Valeureux Liégeois

Comme il le dit , d'abord les Po2, donc pas spécialement d'engouement de la part du public ,je dirais même une volonté de montrer sa déception par rapport à son attente en ne venant pas, tout simplement .
Il faut savoir que le championnat étant scindé en 2 parties (30 rencontres qualificatives et ,dans le cas des P-o 1 en tout cas, 10 autres rencontres attribuant le titre ), les ventes d'abonnements sont scindées aussi en deux en fonction des Po atteints.
Donc ,vu le manque d'engouement pour l'objectif Po2....
Si cela avait été Po1 donnant accès au titre et à la LDC ,le stade aurait été plus que rempli
Mais PO2,non seulement cela donne juste accès à un tour préliminaire quelconque d'Europa League mais en plus le Standard ayant déjà gagné la Coupe de Belgique, était donc déjà qualifié pour les poules même sans jouer ces Po2.
Aberration du calendrier belge.

Par contre ,concernant le Brésilien ,je ne me rappelle pas l'avoir vu décisif dans quelque compartiment de jeu que ce soit. Je le trouvais hors forme , lourd,emprunté (alors qu'il a pourtant une technique plus que valable), il prenait systématiquement les mauvaises options de passes, de tirs ,de déplacement .
Ok ,il n'était pas aidé par les choix tactiques du coach ,pour qui un joueur pouvait marquer deux buts et se retrouver sur le banc ou pire,en tribune le match suivant ,changements que le coach justifiait par des prétextes foireux tels que "turn over" , ""joueur moins adéquat dans telle circonstance", etc ... pas facile pour la confiance.

Ok aussi ,il était et est toujours très jeune,ce joueur mais, venant de Monaco et vu la somme dépensée à l'origine par les Monégasques, on pensait réellement qu'il apporterait carrément un plus à la compétition, mais ce fut un pétard mouillé..
Par contre,c'était un joueur qui ne posait aucun problème notable hors terrain, les pieds bien sur terre .
Et il est en train de prouver dans un club plus stable que les attentes le concernant commencent à se concrétiser.
6 réponses à ce commentaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les notes de Lyon
1k 2