1. //
  2. // 34e journée
  3. // Valenciennes/Nancy

L'Ange Gabriel

S'il en est bien un à qui on incombe la renaissance de l'AS Nancy-Lorraine, c'est bien Patrick Gabriel. Lui, le formateur apprécié et écouté le recruteur qui a ressuscité la formation lorraine et surtout l'entraineur en train de faire bien plus que de sauver le club de la L2. Et si le meilleur entraineur de L1 était tout simplement là ?

Modififié
Carlo Ancelotti, Rémi Garde, Christophe Galtier, Claude Puel, Elie Baup, Rudi Garcia. Si pour la plupart des aficionados de Jour de Foot et du CFC, le meilleur entraineur de L1 figure parmi cette demi-douzaine de noms, c'est aussi parce qu'on se penche moins sur le boulot des besogneux, des « petits » , de ceux dont le visage est aussi connu que celui des Daft Punk. Et notamment Patrick Gabriel, plus que jamais en passe d'être le second coach de L1 – après Antoine Kombouaré à Valenciennes en 2009 - à sauver une équipe ne comptant qu'onze petites unités à la trêve, alors que nombreux en sont encore au stade de Genesis à la simple évocation de son nom. Aujourd'hui, les Nancéens sont cinquièmes de la phase retour, devant l'OL et l'OM, aux fesses de Lille ou Nice. Et ce, après avoir été amputés d'éléments comme Haïdara, Mollo ou André Luiz, fourgués en prévision de la chute programmée en décembre, au moment même où le onze de Jeannot Fernandez faisait le plus peur à voir, avec un collectif frileux au possible. Dès lors, une seule question : comment est-ce possible ? Parce que l'homme a transformé en or tout ce qu'il a touché.

Enfin presque. Sa carrière de joueur s'est transformée en joli calvaire, de graves blessures aux genoux la réduisant au minimum. Pour preuve, entre 1981 et 1985, « Gaby » ne joue en tout et pour tout que douze matches, toutes compétitions confondues. Des années de galère bien vite oubliées une fois la machine à manager lancée. Car partout où il est passé, le Parisien d'origine a réussi. Au début des nineties, il prend en charge la formation de l'ASNL, ainsi que sa réserve. Un temps d'apprentissage avant une première mise en pratique vertueuse. Au milieu de nulle part, dans un club alors en D2, mais prenant l’ascenseur comme personne : Louhans-Cuiseaux. Petites structures, petits moyens, mais déjà, ce mordu de football impose sa patte. « Gaby a vraiment été dans son élément dans la mise en place de la structure de formation. Il avait une telle détermination et une envie de faire grandir ces jeunes. Il était réputé dur, mais si vous demandez à ses anciens joueurs, la plupart en gardent un super souvenir  » appuie d'ailleurs Nicolas Mermet-Maréchal, en fin de carrière et débutant comme éducateur à l'époque. C'est précisément à ce moment-là que le club bressan sort alors plusieurs joueurs (Alou Diarra, Fabrice Pancrate, Alaeddine Yahia, Lionel Bah, etc.) et voit ses jeunes pousses remporter les titres de champion de France et du monde chez les scolaires.

Football Manager, mais en réel

Tantôt paternaliste, tantôt intransigeant, mais avec déjà un cerveau en ébullition et des idées qui fourmillent à la pelle, Patrick Gabriel convainc. A commencer par sa maison-mère, qui ne l'oublie pas et le fait revenir au chevet de sa réserve en 2002. « Il a rapidement prouvé qu'il était très bon avec les jeunes. Il est revenu au club alors que la CFA n'allait pas bien. Et d'ailleurs, quand celle-ci était en dedans, on a très souvent fait appel à lui » raconte Nicolas Holveck, le bras droit du président Rousselot. Parce qu'il est chez lui à Nancy, connait tout le monde et fait preuve d'une générosité dans l'effort et les missions qui lui incombent. « Beaucoup d'entraineurs disent qu'ils sont sur les terrains, mais ça me fait rire. Des mecs comme Patrick, qui vont fréquemment voir les U17, les U19, la CFA ou les féminines et qui peut facilement atteindre les 80 000 km au compteur par an pour son boulot et pour voir des matches, je n'en ai pas vus tant que ça » atteste d'ailleurs le vice-président, qui ne tarit pas d'éloges à l'égard de son protégé.

Sans doute parce qu'en plus de ses talents de formateur, Patrick Gabriel a aussi complètement revitalisé la cellule de recrutement. En 2007, il prend la tête du service avec pour mission de le régénérer, ce dernier ayant un rendement défaillant et trop insuffisant. Alors le sosie non-officiel de Louis Acariès prend le taureau par les cornes. Il noue des connexions dans la région parisienne, terreau plutôt fertile pour les chineurs de talents bruts. Rapidement, son réseau commence à le fournir en bonne came. Et le résultat, c'est encore Nicolas Holveck qui nous le donne : « C'est bien simple : avant qu'il ne soit au recrutement, on signait zéro ou un contrat pro par an. Mais sur la génération '92, celle sur laquelle il a commencé à œuvrer, on en a signé cinq. Et cette année, nous faisons le même résultat avec cinq nouveaux pros sur la génération '93. » Autrement dit, les recettes des ventes d'Haïdara (Newcastle) ou Jeanvier (Lille), qui ont donné un bon bol d'air frais aux finances meurthe-et-mosellanes, c'est grâce à Gaby. On dit merci qui ?

L'image de l'ASNL en passe de changer

Avant que l'inconnu des bancs de touche ne débarque dans la lumière en janvier pour ce qui s'apparente dès à présent comme une success-story. Un entraineur novice et presque chanceux pour le grand public ? Patrick Gabriel est un tacticien culotté et un meneur d'hommes capable de transformer les morts-vivants de l'ère Fernandez en sacrés footballeurs. C'est d'ailleurs là que sa méthode a de quoi surprendre. Outre les résultats sacrément positifs qu'il a récoltés depuis sa prise de fonction le 12 janvier dernier et un match contre Lille héroïquement fini sur un score nul (2-2), son apport est bien plus vaste. Nancy la frileuse et la défensive est en passe de devenir une équipe culottée, comme elle l'a montré à plusieurs reprises, que ce soit au Vélodrome, contre le onze léché lorientais – qui culmina seulement à 40 % de possession à Marcel Picot – voire même au Parc des Princes, où le futur champion fut loin d'infliger une correction à la lanterne rouge, Nancy frappant même quatre fois de plus qu'Ibra et consorts malgré la défaite. « Si on reste sur des affluences à 18 000 ou 19 000 personnes à domicile pour les réceptions d'Evian et Troyes, c'est aussi parce qu'il a redonné une identité au club » insiste d'ailleurs Nicolas Holveck, témoin de la métamorphose opérée.

Tandis que Jean Fernandez faisait sa frileuse (bloc équipe, première lame défensive, latéraux interdits de passer la ligne médiane, jeu direct, etc.), Patrick Gabriel met, lui, de la folie dans ses causeries et captive littéralement le vestiaire selon les témoignages rapportés de plusieurs joueurs, jeunes ou expérimentés d'ailleurs. Il transcende ses troupes et en tire la quintessence, pour pouvoir ensuite appliquer ses lubies tactiques, pensées comme insensées mais qui finissent très souvent par payer. « Je me souviens du match contre Lorient, où il nous sort une sorte de 3-3-3-1, avec trois défenseurs chargés d'occuper toute la largeur, des latéraux devant monter et apporter le surnombre en alternance, tout comme pour les milieux. Un truc osé de prime abord » se rappelle Nicolas Holveck, qui reste sur le banc de touche depuis son intronisation. Mais le résultat est là et Nancy s'impose ce jour-là face aux Merlus, non sans dominer outrageusement et offrir un jeu plein de panache. Mais si l'apport de l'intéressé est énorme, il demeure toutefois une inconnue : sa capacité à en faire de même maintenant que l'exigence de résultat et la pression sont de retour. En 1997-1998, alors qu'il était à Louhans-Cuiseaux, le groupe pro, alors dans l'antichambre, passe l'essentiel de sa saison à la dernière place, bien loin de la ligne de vie, avant de se sortir incroyablement de la zone rouge à l'avant-dernière journée, pour finalement y retomber lors de l'ultime. Alors Gaby, quitte ou double ?



par Arnaud Clement
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


"plus que jamais en passe d'être le second coach de L1 – après Antoine Kombouaré à Valenciennes en 2009 - à sauver une équipe ne comptant qu'onze petites unités à la trêve"??

Je ne sais pas d'où vous sortez cette info, sur le site de la Lfp, il est indiqué que Valenciennes avait 15 points à la trêve en 2008-2009 et non 11. http://www.lfp.fr/ligue1/classement#sai … 19&cat=Gen

Si l'Asnl se maintient, ce serait tout simplement historique!

Merci en tout cas pour cet article sur l'Asnl, c'est pas si souvent qu'on parle de nous et ça fait plaisir de lire autre chose que l'actualité du PSG...

Allez Nancy, encore une année de plus en L1 pour faire taire nos détracteurs!
Jean-Thierry Niveau : District
Le CS Louhans-Cuiseaux champion du monde scolaire...what else put1?
Et si Nancy descend au final, ce sera la plus grande chèvre de L1 ?
dede62137 Niveau : DHR
toute façon si ils se maintiennent l'année prochaine ça sera la même histoire... tous derrière et on n'attaque pas... sauf les dernières journées pour se maintenir... je serais pas mécontent de les voir descendre
En lisant le titre j'ai cru que vous alliez nous faire le portrait du 3ème du TOP 100 des meilleurs entraîneurs de tous les temps... Un coup à la Titi Camara quoi !
Heureusement, ce n'est pas le cas. Il reste de l'espoir pour Furlan !
Davethesith Niveau : Loisir
Pour avoir vu joué Nancy plusieurs fois cette saison, en option Fernandez et option Gabriel, il est clair que Gaby était largement l'entraîneur qu'il fallait ! Non seulement, l'ASNL joue dix fois mieux, mais surtout Nancy gagne, se rebiffe et peut franchement espérer le maintien. Il reste 5 matchs à jouer à fond et cela passe par un bon résultat contre Valencienne, un nul au minimum.
Je me surprends à souhaiter voir Nancy se sauver maintenant, alors que je les enterrais à la mi-saison. Mais il est vrai qu'une équipe qui produit du jeu et se cherche à marquer des buts pour se sauver est éminemment plus sympathique que les blocs en béton armé de Correa et Fernandez. Rien que pour ça, je souhaite que Gabriel reste l'an prochain, et de préférence en L1 !
S'il réussit son opération commando, le plus dur restera à venir : confirmer la saison prochaine... En tout cas, je lui souhaite bonne chance, même si je préférerais garder les lionceaux en L1 !
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30
À lire ensuite
Sous le Sau de la passion