L’ancien boss du foot chinois en prison

Modififié
0 2
Ce n’est pas Darío Conca, Nicolas Anelka, et peut-être bientôt Didier Drogba, qui diront le contraire : le foot chinois brasse aujourd'hui pas mal d’argent.

Il y a deux ans, un scandale de corruption avait éclaté dans le championnat local. Plusieurs joueurs et dirigeants de club sont déjà passés sur le gril de la justice. Et, désormais, c’est carrément au tour de l’ancien chef de la Fédération chinoise de football (CFA). Nan Yong vient d’être condamné à dix ans et six mois de réclusion pour corruption. Il a été reconnu coupable d'avoir empoché 1,48 million de yuans (186 000 euros) de pots-de-vin pour truquer des matches.

Récemment, son prédécesseur s'est, lui aussi, présenté devant les tribunaux. Le jugement devrait bientôt tomber. Bien du courage !
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Heureusement pour la Chine, tonton Nico39 est arrivé. Et depuis, la répartition des richesses dans le foot chinois est respectée. Ave Nico.

Santé.
les chinois c'est vraiment pas des petits déconneurs dis-donc : en france pour faire 10 ans de cabane il faut commettre un sacré crime (braquos, meurtre, viol, traffic de stups, etc). Une escroquerie de 180 K€ c'est un ou deux ans, et encore...

pas trop l'endroit où s'amuser à faire du biz, l'empire du milieu.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2