Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Politique

L'ancien boss de la Bundesliga plaide pour des clubs plus politisés

Modififié
Qui a dit que le football était une affaire de neutralité ?

Certainement pas Andreas Rettig, ancien patron de la ligue allemande de football professionnel (DFL). Aujourd'hui directeur commercial du FC Sankt Pauli, il appelle à davantage d'engagement de la part des clubs professionnels. « Nous avons trop peu d'équipes politiquement actives. Lorsque l'on voit ce qui se passe autour de nous, la droitisation de notre pays, de l'Europe entière, l'élection de Donald Trump, c'est effrayant » , déplore-t-il dans les colonnes du Reutlinger General-Anzeiger.

Et Rettig de citer en guise de contre-exemple le licenciement d'Änis Ben-Hatira par le club de Darmstadt, après la révélation de ses liens avec une organisation jugée salafiste. « Le sport et la politique sont inséparables, on ne peut pas prétendre le contraire. C'est pourquoi nous avons besoin de signaux positifs, de plus de gens qui ont le courage de prendre position. »



Des propos qui ne manqueront certainement pas de faire réagir. Peut-être auraient-ils eu encore plus d'impact s'il les avait tenus lors de son passage à la tête de la Ligue ? JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68