En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options

L'analyse de Mick Jagger

Passionné de football, Mick Jagger assiste en Afrique du Sud à sa troisième Coupe du Monde.

On l'a vu notamment supporter les Etats-Unis en huitièmes de finale aux côtés de l'ancien président américain Bill Clinton. Mais le chanteur des Rolling Stones est avant tout un grand fan de l'Angleterre. Et Jagger a son explication au sujet de l'élimination précoce de sa nation. « Je crois que l'Angleterre se considère toujours comme l'une des grandes puissances mondiales. Cela explique les énormes attentes de ses supporters. Tout le monde s'attend à ce que l'équipe aille au moins en demi-finale, indique le rocker sur le site de la FIFA. Et quand les résultats ne sont pas au rendez-vous, la déception est à la hauteur de l'espoir. Bien sûr, tout le monde a le droit d'avoir son avis, mais il faut dire que nous n'avons pas vraiment bien joué cette année. Nous n'avons marqué que trois buts, ça fait peu pour gagner un tournoi, continue-t-il. Si on enlève en plus ceux que nous avons encaissés, il ne reste pas grand-chose. Ce n'est pas très grave de prendre des buts mais il faut être capable d'en marquer au moins un de plus que l'adversaire. Ça n'a pas été le cas » .

Si ça c'est pas une putain d'analyse !


RP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 4 heures L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 17
il y a 7 heures Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 28 il y a 8 heures Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 77
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40 dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 166
À lire ensuite
Suarez se fout du beau jeu