L’analyse de Gillot

0 0

La fin d’année, c’est la tradition de Noël, des fêtes, mais c’est aussi celle des bilans. Et à Bordeaux, il n’est pas top. Francis Gillot a pourtant bien voulu revenir sur les dates importantes du début de saison des Girondins, qui sont 10e avec 23 points.

« Le premier moment clé, c’est le premier match qui nous fout en l’air (perdu 2-1 face à Saint-Étienne, à domicile, 1e journée, ndlr) ! Avec déjà un manque de confiance de l’année d’avant, un horaire à 21h00, ce qui a peut-être paralysé l’équipe (sic)… Et même si l’on ne fait pas un mauvais match, on perd ! Après, ça s’enchaîne, avec toujours le manque de confiance. Et il faut du temps pour remettre tout ça à l’endroit  » , détaille avec recul, le coach aquitain.

Mais si les Bordelais ont réussi à passer de la 18e à la 10e place, c’est parce qu’il y a aussi eu un élément déclencheur. « Le déclic, c’est peut-être Ajaccio (victoire 2-0 en Corse, 12e journée) : on maîtrise le match et on gagne normalement, et là, ça nous remet bien à l’endroit, relate Gillot. Etre relégables (18e à trois reprises), ça a touché les joueurs… Et quand on est au fond, on ne peut que remonter ! »

Disons qu’avec 6 défaites, 8 nuls et 5 victoires, il est encore trop tôt pour se projeter.
LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0