1. // Match amical
  2. // Allemagne/Argentine

L’Allemagne veut faire table rase

L’Allemagne commence sa saison par une rencontre alléchante face à l’Argentine. Les Allemands sont de retour deux mois après le fiasco du match contre l’Italie. Un fiasco qui a accouché de plusieurs polémiques jugées bidon par Joachim Löw, et que le sélectionneur de la Mannschaft s’est empressé de dédramatiser, sous peine de voir son équipe démolie comme celle du premier partenaire économique de l’Allemagne.

Modififié
0 15
Pour cette reprise de la saison 2012-2013, l’Allemagne s’offre un match de gala face à l’Argentine dans la magnifique Commerzbank Arena de Francfort. Un match en guise de préparation de la campagne de qualification pour le Mondial brésilien de 2014. Mais surtout un match pour commencer un nouveau cycle, et oublier l’Euro polognukrainien. En soi, une équipe d’Allemagne défaite en demi-finale par une Italie plus conquérante, ce n’est pas ce qui pose problème. C’est surtout ce qui s’est passé ensuite, notamment la pluie de critiques qui s’est abattue sur le "DFB-Elf". Et ça, Joachim Löw ne l’a pas supporté. Aussi a-t-il tenu à remettre les points sur les i et les umlaut sur les u avant que la situation ne dégénère.

Un débat sur l’hymne déplacé

Lors de la traditionnelle conférence d’après-match, Jögi Löw s’est empressé d’éteindre les incendies naissants, les différentes critiques à l’encontre de ses joueurs, de son groupe. «  Après le match contre l’Italie, il y a eu de nombreuses critiques. Pour ce qui est du sportif, d’accord. Mais il y a d’autres points que je ne cautionne pas. Ça me fatigue. […] Au sujet de mes leaders, Lahm, Schweinsteiger et Klose, ont fait ce que je leur ai demandé. De nos jours, il y a des types de joueurs différents, des types de leaders différents. Il n’y aurait pas eu autant des millions de gens devant leur télé, devant les écrans géants s’il n’y avait pas eu de joueurs sur le terrain qui voulaient gagner!  » Tuer dans l’œuf toute polémique inutile, remettre tout à plat, voilà ce que Joachim Löw à cherché à faire avant de jouer l’Argentine. Cette Mannschaft a besoin d’amour, de soutien, et non pas d’être démolie pour des points que le sélectionneur considère comme futiles. Au cours de ces dernières années, Löw a bien vu ce qui se faisait dans le grand pays voisin, la France. Il cherche à en retirer le bon, le produit de la formation et l’intégration de joueurs aux origines étrangères, tout en écartant le mauvais, comme cette histoire d’hymnes.

Car en Allemagne aussi, l’hymne, c’est quelque chose de sacré. Et nombreuses sont les mauvaises langues qui ont diffusé leur venin pour expliquer la défaite, allant même jusqu’à faire les mêmes raccourcis que chez nous: « C’est parce qu’ils ne chantent pas l’hymne  » . Non, non, et non. Car si victoire il y avait eu, ce débat n’aurait jamais eu lieu. «  J’ai lu que les joueurs d’origine étrangère ne chantaient pas l’hymne et que c’est pour ça qu’ils ne se bagarraient pas sur le terrain. Ce que je trouve fatal, c’est qu’on les considère comme étant de mauvais Allemands. Chanter l’hymne, c’est bien, mais ce n’est pas un critère pour déterminer de la qualité de l’équipe. […] Les gars s’identifient parfaitement au maillot, et des mecs comme Özil, Khedira et les autres l’ont suffisamment démontré » . Un faux débat, donc, une chose que Robin Dutt avait déjà comprise lors de sa prise de fonction comme nouveau directeur sportif de la Fédé: chanter l’hymne, c’est une bonne chose, encore faut-il que les joueurs apprennent à chanter dès leur plus jeune âge, et non quand ils arrivent chez les A.

Une équipe qui reste dangereuse

Joachim Löw se veut donc prévenant, et surtout, il veut protéger ce groupe encore jeune, quoi qu’on en dise. Il suffit de voir l’équipe qui sera a priori alignée face aux Argentins. Dans les bois, Ron-Robert Zieler (Hanovre) bénéficie de la blessure de Manuel Neuer et de la mise à l’écart de Tim Wiese (ce que son entraîneur Markus Babbel n’a pas kiffé, mais c’est une autre histoire). En défense, Boateng occupera le flanc droit, Schmelzer le gauche, et Hummels et Badstuber se tiendront compagnie dans l’axe. Khedira (qui ne chante pas l’hymne) coiffera la brosse de Kroos durant le match, et Klose sera en pointe, soutenu par un trident Reus-Özil-Schürrle. Une bien belle équipe, donc. Et ce serait dommage de la briser alors qu’elle est en train de prendre son envol pour des broutilles. Et ça, Joachim Löw l’a bien compris.


Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 1
Je doute que ça finisse sur un 4-0... quoique si Messi est en pleine forme et que Neuer n'est pas dans les bois !

Même problème que la France pour les hymnes? c'est censé nous rassurer, nous, Français? ^^
Dans le sens où la presse, et les supporteurs s'abaissent à croire que c'est pcq un joueur ne chante pas l'hymne qu'il ne donne pas tout sur le terrain?

Je croyais l'Allemagne plus solidaire sur ce plan-là !
En tout cas, il ne faut pas qu'elle perde cette solidarité sur le terrain qui en a fait la + belle et la + joueuse équipe de l'Euro 2012, et qui sera tombé sur un Balotelli ***, ***, *** etc (<---- je vous laisse mettre les superlatifs à votre guise) !

En tout cas, la saison commence fort avec tous ses matches.. (championnat, supercoupe, matches internationaux..)
Ouais enfin d'accord les allemands ne gagnent plus mais si on regarde depuis 2002 ils sont quasiment tout le temps minimum en demie (à part en 2004 je crois) et ils ont derrière une équipe de jeune absolument monstrueuse, les jeunes allemands viennent de coller 6-1 à l'équipe de jeune d'argentine.

Ils ont un vrai vivier de joueurs hyper talentueux notamment Gotze et Reus qui sont énormes ! Il y a aussi le petit erme can (un truc comme ca), Merkel, rudy...

LA grosse erreur de Löw dans cet euro, c'est d'avoir persister à laisser Lahm à gauche et foutre Boateng à droite qui est défenseur central de métier alors qu'il pouvait mettre Lahm à droite, il est l'un des meilleurs au monde à ce poste, et l'arrière gauche (j'arrive pas à écrire son nom) de dortmound sur le flanc gauche.
On peut regretter aussi que Schweinsteiger, un de mes joueurs préféré, n'ai pas retrouvé son niveau de début de saison ou il était sur un nuage, mais sa blessure lui à bouffé sa saison.

Concernant L'hymne, franchement j'en ai marre de ce débat que ce soit en france ou en allemagne. Podolski, Klose, Kedhira, Ozil ne le chantent pas et alors ? Ca les empêches pas d'avoir rendu bien des services à l'allemagne, Klose c'est combien de buts en coupe du monde déjà ? 12 ou plus je crois...

Contrairement à nous, Lôw adore faire confiance aux jeunes et c'est tant mieux, ainsi les joueurs deviennent matures plus vite, Götze en sélection à 19 ans... c'est pas en france qu'on verra ca avec Varane ou Griezmann (à voir si Varane reste en EDF)même si bien sur Gotze à plus de matchs pros dans les jambes que ces deux derniers, du moins que Varane.

Je m'en fait pas trop pour cette équipe et je suis quasi sur qu'il vont massacrer l'argentine qui n'a pas de défense. Et puis une équipe avec Reus, Gotze, Ozil, Gomez perso ca me fait bien rêver en attaque !
Mainvault Niveau : DHR
L'arrière gauche de Dortmund est Schmelzer qui est en effet énorme. Tu ne parlais pas de Ilikay Gundogan ( pas sûr de l'orthographe du prénom). ensuite y a aussi des jeunes comme Holtby qui sont juste géniaux. J'adore la Mannschaft depuis tout petit ( mes 4ans 1998 ) Je les suis depuis toujours et j'en suis vraiment fier d'aimer ce pays ( et le mien bien sûr la Belgique). Klose c'est 14 buts en coupe du monde !! ( Deuxième dans l'histoire derrière Ronaldo 15). En effet c'est bête de polémiquer pour le chant. Que tu chantes ou pas en Allemagne si t'es là c'est que tu aimes ton pays. Un pays avec une vraie culture foot.. Leur vivier de jeunes est exceptionnel chaque année 2 ou 3 ENORMES joueurs se démarquent et je suis d'accord avec toi, Lahm à droite , Marcel ( Schmelzer ) à gauche avec un repositionnement de Boateng + Hummels ( Badstuber ne me convainc pas bien que je suis un MunchenBoy). Ensuite Schweini pas au top c'était très mauvais pour notre Mannschaft mais ça a permis à Khedira de prendre une autre ampleur. Ma seule déception est le nombre de fans de l'Allemagne grandissant chaque jours juste parce que les perfs suivent et non pour sa ligne de conduite. Et en effet excepté l'élimination en poules lors de l'Euro 2004 l'Allemagne c'est : 2002 ( Finale 2-0 perdue face au Brésil)
2004 : /
2006 : Troisième
2008 : Finaliste défait 1-0 part l'Espagne
2010 : Troisième
2012 : Eliminé en demi par l'Italie 2-1.
Message pour Zhenord ! ^^
Ah oui merci pour les rectifications en effet ! J'ai toujours adoré l'allemagne, Ballack, magnifique looser qui n'a jamais rien gagné malheureusement, et je suis Schweini depuis qu'il est tout jeune j'adore ce joueur.

Oui je connais Gundogan aussi qui a pris beaucoup de coffre dans l'entre-jeu de dortmound. C'est vrai qu'en allemagne il y a un paquet de joueurs prometteurs... On pourrait citer Draxler, Leitner, le gardien Ter Steken (un truc comme ca).

Parlons aussi des joueurs qui doivent confirmer tout le bien que l'on pense d'eux, comme Müller et aussi Marko Marin, certains l'ont enterré mais pour l'avoir vu jouer un peu lors des matchs amicaux de Chelsea, il était vraiment bon.
Et en plus avec la montée en puissance de Dortmound on assiste à une Bundesliga bien plus intéressante !
Mainvault Niveau : DHR
Ballack restera pour toujours mon capitaine préféré... Il a tout changé de ma vision footballistique.. Le milieu par excellence bien au dessus des Xavi et Iniesta à mon goût..
L'Espagne n'avait rien gagné ou presque jusqu'au déclic en 2008. Le jour où cette équipe d'Allemagne aura le déclic, avec le réservoir de joueurs, la santé de la Bundesliga, elle signera un bail de 10 ans au moins.
Ballack était un énorme joueur, un énorme capitaine.
Mais sans le ballon, c'était un joueur agressif, qui faisait bcp de fautes !

Et ces années en Angleterre n'ont pas été merveilleuses (à l'instar de Schevchenko !)

Dommage qu'il n'est pas joué au Real..
papaboubadiop Niveau : CFA2
La BILD et autres torchons similaires se sont fait une joie de lancer le débat sur l'hymne après la défaite contre l'Italie, c'était vraiment à gerber... ce qu'ils ont oublié de dire, c'est que l'hymne allemand n'est justement traditionnellement PAS chanté. Finale 1974: aucun joueur qui chante. Quoi, c'était une autre époque? Finale 2002: 3-4 joueurs qui chantent pas, dont Kahn, le capitaine. Ca les gênait pas à l'époque qu'on la chante pas l'hymne hein?? Fascho Arschlöcher...
Ce débat sur l'hymne c'est tipique des stupidités importées des USA. En France, avant que Canal n diffuse du basket et le superbowl avec des ricains la main sur le coeur pour chanter l'hymne, la question ne s'était jamais posée. Puis vint Le Pen, la droite à la remorque et dans le sillage les "philosophes" sans mémoire mais avec leur rond de serviette à la télé. Et maintenant, les braves clones posent la main sur le coeur pour chanter, comme les américains, c'est tellement bien !
pas grand chose a ajouter au débat, comme d'hab l'article d'ali et les commentaires sont cool a lire. Maintenant pour avoir suivi la conf de presse, Loew a été très rigide, limite agressif et pas très ouvert. Ok sur l'hymne, je suis d'accord c'est un non débat. Mais, et d'autres le dise indirectemment dans les comment, il manque un "leitwolf", un vrai leader sur le terrain. et ca je trouve que JL aurait du y penser. Peut etre qu'il l'a d'ailleurs fait, et qu'a la facon d'un mourinho il défend son équipe, mais ni Lahm, ni Schweini (deux joueurs que j'adore) ont une personalité qui fait qu'a un moment on se rebelle contre un coup du sort "alla italia". (je dis pas que l'italie méritait pas). Et a force de vouloir que des gentils, et de ne pas accepter la critique, on peut vite s'enfermer. A ce sujet, @shevagoal, que penses tu du départ de Sammer, et de son remplacant, le sympathique mais peu charismatique Robin ?
papaboubadiop Niveau : CFA2
@chuey --> Löw était assez agressif c'est vrai... c'était assez drôle... S'il s'était laissé pousser une petite moustache avant, je pense qu'avec cette conf' il aurait définitivement cloué le bec à ses détracteurs...^^
@Schuey
Honnêtement, je ne sais pas quoi en penser. Je trouve ça bizarre, mais sans vraiment savoir si c'est bien ou mal. Je ne comprends pas ce qui l'a poussé à aller au Bayern. A voir...
Maintenant, oui, il est clair qu'il manque un "Leitwolf"; Khedira peut remplir ce rôle, à condition qu'on ne lui mette pas des bâtons dans les roues et qu'il se cantonne à son rôle. Un mec comme Hummels prend de l'assurance, et je pense que s'il continue comme ça et si son pote Höwedes le rejoint dans la charnière centrale, on peut avoir deux leaders derrière. Enfin, c'est bizarre à dire, mais je pense que le franc-parler de Podolski peut le conduire à assumer ce rôle. Oui, ce n'est pas le plus vif de tous, mais on ne peut pas lui reprocher d'avoir la langue dans sa poche, ni ses mains, d'ailleurs (cf. la gifle à Ballack). Des joueurs avec du caractère, il y en a. Il faut juste trouver un certain équilibre. Pour ce qui est du côté technique et tactique, l'Allemagne déroule quand ça se passe bien. Quand un grain de sable vient perturber la mécanique, on a l'impression de ne plus reconnaître les joueurs. Pour 2014, c'est sur ça qu'il faudra travailler. Surtout que les joueurs des autres équipes seront arrivés à maturité, et donc il y a moyen qu'on assiste à un Mondial de feu !!!

En attendant, c'est du côté de Francfort qu'il faudra zyeuter ce soir... ;-)

Ali F.
Ma vision personnelle c'est que Löw est en difficulté et aurait du gicler après l'Euro. Le résultat et le fond de jeu sont bien plus porteurs de négativité que ceux de la CDM 2010. L'équipe ne semble pas progresser, au contraire...
Le plus inquiétant c'est surtout l'absence d'âme et de combativité qui semblent se dégager de l'équipe. C'est beau, ça joue offensif, c'est jeune et cool, multikulti et surfer-look pfff mais mer.de c'est froid, timide, weichei(erisch) et une mentalité de beaux-losers semble s'être installée sans honte. Chaque défaite se ressemble : pas de combativité, pas de nouveauté, pas de capacité de rebellion ni d'adaptation. C'est la mort sans instinct de survie.
Voilà ce qui me dérange le plus dans cette équipe allemande. Pour moi, ils ont toujours incarné des guerriers, ambitieux, bourrins mais surtout efficaces et qui ne renoncent jamais. Maintenant c'est des mecs cools qui donnent juste l'impression de "gérer" un truc sans être trop affectés par le résultat. "Mon" équipe d'Allemagne est morte à cet Euro et ça me déçoit vachement.

Le débat sur l'hymne n'est peut-être pas complètement éloigné de cette question d'ailleurs. Ce qui est reproché à certains joueurs c'est leur manque d'implication. L'hymne le cristallise mais la vérité est sur le terrain (je ne dis pas que ceux qui ne chantent pas s'impliquent moins).
Bien sûr la révolution du début des années 2000 avec ses changements tactiques (la fin de la défense à 3), de structure (désormais plus de leader mais l'équipe avant tout, l'équipe est le leader) sont aussi responsables de la situation actuelle...Le revers de la médaille.

Et autre chose, @Ali, je me rappelle de ton itw du mec qui a écrit le livre sur les Boatengs. Il souhaitait, par principe, plus de mecs d'origine étrangère dans l'équipe nationale! Jouer avec le feu est dangereux... Attiser la question "raciale" (ethnique, etc ), même si c'est de manière a priori positive, provoque forcément en cas de defaite un retour négatif. Les blackblancsbeurs de 98 (la "diversité" comme source de succès) deviennent les sales caillras du bus sudafricain (la France est prise en otage par sa banlieue!). Faut faire gaffe à pas trop manier ces concepts politicos-sociétaux et j'espère que l'Allemagne arretera bientôt de vanter son multiculturalisme footballistique si elle veut pas que ce soit celui-ci qui soit un jour désigné responsable de ses échecs.
Ouais en fait l'Allemagne d'avant c'était une fille un peu costaud, pas très belle mais avec une forte gueule qui t'envoyait (et s'envoyait) au septième ciel de grè ou de force...
alors que maintenant c'est une ado un peu canon, aux yeux vides et un peu plate (oui à bien y réfléchir, elle manque de formes là où il faut) qui maitrise bien la base mais qui te laissera à coup sûr sur ta faim ...
@bunk, pendant longtemps j'ai préféré qu'on joue bien, meme si on gagnait pas. On revenait de si loin, avec ce jeu grotesque qui ne correspondait vraiment plus à rien. Mais cette défaite contre l'Italie, que j'estimais franchement prenable, m'a fait beaucoup de peine, car et c'est le vrai fond du débat en Allemagne et je pense que Jogi avec l'hymne fait une diversion, c'est la gagne en effet. Et je suis entierement d'accord avec toi, seul Müller semblait vraiment dévasté par cette défaite, tous les autres, surtout les plus jeunes, soit ne s'en rendaient pas compte ou pire relativisaient. Quand on a ce potentiel, il faut aussi le déployer. Le résultat d'hier a peu d'importance.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Top 10 : Uruguayens
0 15