En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018
  2. // Qualifs
  3. // Résumé de la soirée

L'Allemagne se balade, l’Angleterre s'est fait peur

Modififié

Norvège 0-3 Allemagne

Buts : Müller (15e et 60e), Kimmich (45e)pour l'Allemagne

Une belle branlée « Deutsche Qualität » . Thomas Müller, resté muet pendant l'Euro 2016, marque un but comme lui seul sait le faire : après une frappe contrée de Khedira, l'attaquant manque sa frappe du pied droit dans la surface, mais se relève et marque du gauche. C'est moche, vicieux et remarquablement efficace. On a retrouvé Thomas. Du coup, le joueur du Bayern plante même un doublé de la tête (60e). Entre-temps, la Nationalmmanschaft s'était déjà mise à l'abri grâce à un but de Joshua Kimmich peu avant la mi-temps. Neuer peut ensuite s'amuser à feinter les attaquants norvégiens. La routine pour lui.

Saint-Marin 0-1 Azerbaïdjan

But : Gurbanov (45e) pour l'Azerbaïdjan

Ruslan Gurbanov est un attaquant international azerbaïdjanais qui évolue à Qäbälä. Et c'est lui qui a permis aux siens de venir à bout de Saint-Marin sur la plus petite des marges. Un illustre inconnu, qu'il convenait de saluer en ce dimanche international.

Danemark 1-0 Arménie

But : Eriksen (17e) pour le Danemark

L'Arménie doit se passer de son seul joueur frisson, Henrikh Mkhitaryan, blessé. Relou. Coté danois, quelques noms plus flashy, en la présence de Simon Kjær et Christian Eriksen. Finalement, ces derniers arrachent une victoire minimaliste grâce à un but du milieu de Tottenham, qui conclut une belle action collective.

Kazakhstan 2-2 Pologne

Buts : Khizhnichenko (51e et 58e) pour le Kazakhstan // Kapustka (9e) et Lewandowski (35e sp) pour la Pologne

La grosse surprise de la soirée. Tout avait pourtant bien commencé pour les Polonais, pépères, qui mènent deux à zéro à la mi-temps, notamment grâce à un penalty de Lewandowski. Mais la défense polonaise est ensuite impuissante face à l'attaquant kazakh Khiznichenko, qui évolue au redoutable et redouté FC Tobol et qui claque un doublé. C'est ballot, ça fait deux points de perdus pour les coéquipiers de Kamil Glik.

Lituanie 2-2 Slovénie

Buts : Černych (32e) et Slivka (34e) pour la Lituanie // Krhin (77e) et Boštjan Cesar (90e+3) pour la Slovénie

Un match aux légers accents de Ligue 1. Surtout côté slovène, ou évoluent l'ancien Auxerrois Valter Birsa, ainsi que le Stéphanois Robert Berić. La Lituanie prend rapidement l'avantage en inscrivant deux buts coup sur coup peu après la demi-heure de jeu. Bien emmerdée, la Slovénie fait entrer son joueur star, le Florentin Josip Iličić, à la mi-temps et parvient à revenir par Krhin (77e). Avant d'égaliser à la 94e par Boštjan Cesar, qui claque une très belle tête après un centre téléguidé d'Iličić.

Slovaquie 0-1 Angleterre

But : Lallana (90e+5) pour l'Angleterre

Grande première pour Sam Allardyce a la tête de la sélection anglaise. Une entrée en matière face à un adversaire que les Three Lions connaissent bien, puisqu'ils s'étaient déjà frottés à la Slovaquie à l'Euro 2016 (0-0). Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Sami et ses ouailles ont bien galéré pour prendre les trois points face à Marek Hamšík et ses potes. Après une première période soporifique, le deuxième acte est plus agité, à défaut d’être réellement enthousiasmant. D'abord parce que Martin Škrtel s'est, semble-t-il, décidé à descendre Harry Kane avec autant de subtilité qu'un tacle de Joey Barton – période Queens Park Rangers –, ce qui lui vaut un carton rouge peu avant l'heure de jeu. Les Anglais multiplient alors les occasions, sans pour autant parvenir à franchir le mur slovaque. Jusqu’à ce que Lallana hérite d'un ballon dans la surface à la 95e minute, crochète, tente sa chance du gauche et voit sa frappe passer entre les jambes de Kozáčik, le portier slovaque. Débuts hésitants mais réussis sur le plan comptable pour Allardyce, qui prend les trois points à l'extérieur. Ah, sinon, avec 116 capes à son actif, Rooney a battu le record de sélection en équipe nationale pour un joueur de champ, détenu par Beckham. Le record de Peter Shilton (125 sélections) se rapproche.

Tchéquie 0-0 Irlande du Nord



C'était pas jojo. Le seul match sans but de la soirée. De toute façon, ce duel avait perdu toute sa saveur au moment de la non-sélection de Will Grigg par Michael O'Neill... Un peu de romantisme Michael , bordel.

Roumanie 1-1 Monténégro

Buts : Popa (85e) pour la Roumanie // Jovetić (87e) pour le Monténégro

Rien ou si peu avant la 85e minute. Popa claque alors une reprise à ras de terre du gauche qui libère les siens... pour seulement deux minutes. Le temps que Stevan Jovetić place une tête imparable à la 87e minute. Remplaçant de luxe en club, le joueur de l'Inter montre qu'il reste l'élément fondamental de sa sélection.

Malte 1-5 Écosse

Buts : Effiong (14e) pour Malte // Snodgrass (10e, 60e et 84e), Martin (53e), Fletcher (84e) pour l'Écosse

Une balade écossaise, et un triplé du joueur de Hull City, Robert Snodgrass, qui ouvre le score sur un lob involontaire avant de le conclure d'un but de crevard en fin de match. Mais les Marseillais seront ravis d'apprendre qu'on a surtout vu un but de... Steven Fletcher. Ou pas. Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 11 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 20
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18