1. //
  2. // Match amical
  3. // France/Allemagne

L'Allemagne sans défense ?

En équipe d'Allemagne, il y a toujours eu Philipp Lahm, et il y a aujourd'hui Mats Hummels. Le reste, c'est du freestyle. Le jour où la Nationalmannschaft aura une défense à la hauteur de ses autres secteurs de jeu, elle sera intouchable. En attendant, il s'agit d'un colosse aux pieds d'argile.

5 21
Lorsque l'Allemagne s'apprête à disputer un match, amical ou non, tout le monde s'en réjouit à l'avance. Le travail de Khedira, les passes de la rampe de lancement de Schweinsteiger/Kroos, les courses folles de Müller/Reus/Götze, la finesse d'Özil et la finition de Klose/Gómez. Si jamais l'équipe adverse venait à essayer d'en planter un, Manuel Neuer allonge ses grands bras et tente de l'en dissuader. Seulement voilà, entre le portier et le reste de l'équipe, il y a parfois des trous d'air. Si l'on vante généralement le milieu et l'attaque teutons, ce n'est pas vraiment le cas pour la défense.

Mertesacker, le VRP de Löw

Avant le match face à la France, il y a des points d'interrogation. Schmelzer et Badstuber blessés, il reste six défenseurs à la disposition de Joachim Löw : Boateng, Höwedes, Hummels, Lahm, Mertesacker, Westermann. Si le sélectionneur allemand aime le bricolage, il peut faire appel aux services des frères Bender : Lars peut jouer à droite (comme contre le Danemark à l'Euro) et Sven – appelé suite au forfait de Klose – peut jouer dans l'axe. Mais vu qu'il faut bâtir en vue des prochaines échéances (qualifications, puis Mondial brésilien), vaut mieux mettre des mecs qui connaissent leur métier. Le problème, c'est que, hormis Philipp Lahm - et Mats Hummels depuis peu - les autres éléments qui composent la « Viererkette » (chaîne de quatre) sont loin d'être souverains. Si Lahm devrait bloquer le couloir droit pour empêcher son coéquipier Ribéry de faire des siennes, la place à gauche est encore libre. Ce qui ne semble pas vraiment troubler Löw. « La problématique existe depuis un moment, un sélectionneur doit vivre avec. Ça me donne la possibilité d'observer des joueurs.  » À voir, donc, qui pour bloquer le flanc opposé à celui de Capitaine Lahm. Quant à l'axe, aux côtés de Mats Hummels, on devrait retrouver Per Mertesacker.

Ceux qui suivent régulièrement Arsenal s'étonneront de voir le longiligne défenseur (1,98m) aligné par Joachim Löw. Vu tous les talents que produisent les Teutons en ce moment, il devrait y avoir mieux, non ? Oui et non. Arrivés à maturité, Höwedes, Boateng et Badstuber seront meilleurs. En attendant, c'est la perche blonde qui est alignée. Un type à l'image de l'ancien défenseur qu'est Joachim Löw : il joue propre avant de jouer méchant. Alors certes, Mertesacker ne fait pas beaucoup de fautes, ne se prend pas beaucoup de jaunes, mais il est trop tendre. Au stade ou devant leur télé, Jürgen Kohler, Christian Wörns et Guido Buchwald doivent s'arracher le peu de cheveux qu'il leur reste.

À la recherche d'une stabilité

Dans cette Mannschaft qui s'illustre surtout par sa vitesse, Mertesacker fait un peu figure de charrue. Les glorieux défenseurs cités au-dessus n'étaient pas connus pour leur rapidité, mais au moins, ils ne laissaient rien passer. Mats Hummels, en passe de devenir le numéro 1 dans l'axe, avait mis le doigt sur ce problème. « Au BVB, je sais que l'un de mes deux joueurs défensifs est là en cas de problème. Je ne retrouve pas ça en équipe nationale.  » Compréhensif, Joachim Löw ne lui en avait pas tenu rigueur. Toutefois, il serait peut-être temps de mettre en confiance ceux qui attendent sur le côté. Boateng et Westermann sont peut-être polyvalents, il faudrait penser à les fixer à un poste. De même pour Höwedes, qui peut jouer à droite, mais qui est bien meilleur au centre. Bref, si ça devrait le faire pour les qualifications, il y a un Mondial brésilien qui approche. Pour l'Allemagne, les deux équipes à abattre sont le Brésil à domicile bien sûr, mais aussi (et surtout ?) l'ogre espagnol, tenant du titre. Et Joachim Löw le sait mieux que personne : face à un tank, on ne défend pas avec une arbalète.

par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
bergkamp-laudrup Niveau : CFA2
Howedes-Hummels en charnière une bonne fois pou toute. Point
Je pense que pour les battre, il faudra au minimum leur mettre "De Gaulle"
bergkamp-laudrup avec un logo de l'USAP... Fallait oser, mais ça reste du bon goût.

Visca Catalunya !!!
Message posté par bergkamp-laudrup
Howedes-Hummels en charnière une bonne fois pou toute. Point


Tout à fait d'accord avec toi dennis-michael(brian?), à un moment faut arrêter de tergiverser, la charnière qui a probablement le plus de potentiel est celle-ci. Quand Jogi met Höwedes sur le coté, comme ça arrive parfois, ça ne marche jamais bien, notamment sur les phases offensives.
C'est un poil abusé cet article. Ya quand même des défenseurs en équipe d'Allemagne, et pas que Lahm. C'est juste que devant ça part dans tous les sens et ça crée des problèmes au niveau défensif.
En fait le réel problème est que les défenseurs sont aussi lent que les joueurs offensifs sont rapides. Je me souviens de Badstuber en latéral gauche à ses débuts pro, c'est comme Brandao en aillier droit, c'est marrant.
*somagic* Niveau : CFA
En défense centrale en équipe internationale je vois deux équipes avec un axe fort: l'Espagne et un peu derrière l'Italie et le Brésil.
Mais sinon en Argentine, Allemagne, Pays Bas c'est d'un niveau inférieur.
Attention, je ne dis pas que c'est faible mais moins impressionnant que ces 3 nations.
redond'eau fraîche Niveau : District
Pour les latéraux, je crois que pas mal de monde en Allemagne souhaitait voir le jeune Jung de Francfort aligné à droite, ce qui décalerait Lahm à droite.

Si j'ai bonne mémoire, Löw l'avait même appelé pour le match contre les Pays-Bas en novembre.
@somagic

Quand tu associes "axe fort" à l'Allemagne et l'Italie, est ce que tu peux développer ta pensée ?
@somagic
t'as oublié la Belgique dans tes axes forts :) Kompany-Vermaelen-Vertonghen-Lombaerts-Van Buyten, y'a de quoi voir venir :)
La défense est été le point faible de l'Allemagne depuis 2002 un bail quand même. Faut-il rappeler qu'en 2002, le lateral droit était Bernd Schneider (ailier avec Leverkusen) et Ziege (lateral gauche offensif), avec une défense Linke-Metzelder?

Depuis, y'a de bons joueurs mais pas de la classe internationale. Mertesacker est le maillon le moins faible, Boateng est un lateral avant d'être un axial, en 2010 le defenseur central était Arne Friedrich, un joueur qui a fait une super saison et une bonne coupe du monde mais qui est redevenu le joueur qu'il était avant (il joue à Chicago après un flop à Wolfsburg).
Quand à Badstuber, faut compter sur lui quand faut pas se placer, pas courrir et pas toucher le ballon.

La défense est plus faible que le reste de l'équipe, c'est un fait, qui est confirmé par les joueurs qui ont été appelés au cours des dernières années: Marvin Comper, Andreas Beck, Serdar Taşçı, Denis Aogo, Sebastian Jung, sans jamais y être installé.
Une défense Lahm-Hummels-Mertesacker-Boateng, même "point faible" de l'équipe, tient méchamment la route faut l'avouer. Ce qui signifie que le reste de leur équipe est fou.
Rakamlerouge Niveau : National
Moi je continuerai à defendre Badstuber, qui a fait des bons matchs pour le Bayern en C1 et pour l'Allemagne et qui n'est pas si nul qu'on veut bien le dire. Il est jeune et affiche deja une certaine maturité avec une marge de progression evidente vu son age. L'avenir c'est Hummels, certes, associé ensuite à Höwedes, Badstuber ou Boateng. Le faiblesse defensive de l'Allemagne tient egalemment à son style de jeu dans son ensemble et à la pholisophioe de l'entraineur, qui s'extasie après en avoir encaissé trois contre le Kazakstan (je carricature) parce que devant ils en auront planté 6.
J'ai rêvé ou quelqu'un a parlé de l'axe de l’Argentine ??? Depuis qu'Ayala n'est plus là, ça ne ressemble plus à rien... Walter Samuel il est bien gentil mais...Ouais, il est bien gentil.

Et pour l'Allemagne, Höwedes-Hummels me semble encore être ce qu'il y a de plus solide. Lahm est un monstre à droite (et aussi à gauche), donc à Schmelzer faire sien ce poste...il a un boulevard devant lui.
Les deux équipes à battre pour l'Allemagne sont "le Brésil à domicile et l'Espagne" ? Et l'Argentine ça compte pour du flan ? Certes, l'Allemagne les avait sévèrement battu en Afrique du Sud, mais dans deux ans Messi sera au top niveau puisque 27 ans est l'age moyen où un joueur est au meilleur de sa carrière (quand on sait le niveau qu'il a déjà..) sans parler des Tevez, Higuain, Mascherano et autres...
KillerCroc Niveau : CFA
Message posté par bergkamp-laudrup
Howedes-Hummels en charnière une bonne fois pou toute. Point


et Metzelder? :)
KillerCroc Niveau : CFA
Message posté par SidLFC
J'ai rêvé ou quelqu'un a parlé de l'axe de l’Argentine ??? Depuis qu'Ayala n'est plus là, ça ne ressemble plus à rien... Walter Samuel il est bien gentil mais...Ouais, il est bien gentil.

Et pour l'Allemagne, Höwedes-Hummels me semble encore être ce qu'il y a de plus solide. Lahm est un monstre à droite (et aussi à gauche), donc à Schmelzer faire sien ce poste...il a un boulevard devant lui.


Campagnaro est pas ridicule avec Naples, Otamendi est pas ridicule avec Porto, Paletta commence sérieusement à s'affirmer, Mascherano est pratiquement converti, quand on voit le niveau du bonhomme.
Ils sont pas les plus à plaindre.
Serge Karamazov Niveau : District
Ils peuvent toujours mettre la grosse Bertha au pire.
TITRE D'UN ARTICLE DE L'EQUIPE"RIBERY L'ALLEMAND"...
Ah ben voila tout s'explique quant a son niveau en langue francaise...
Ralph Louren Niveau : DHR
On peut parler de leur gardien, ça fait parti de la défense, et ils sont très bien pourvus à ce niveau! Ter Stegen Adler Neuer (of course) Wiese Wendeifeller
Robert Enke. oups pardon (c'est evidemment de l'humour (noir))
"Les deux équipes à battre pour l'Allemagne sont "le Brésil à domicile et l'Espagne" ? Et l'Argentine ça compte pour du flan ? Certes, l'Allemagne les avait sévèrement battu en Afrique du Sud, mais dans deux ans Messi sera au top niveau puisque 27 ans est l'age moyen où un joueur est au meilleur de sa carrière (quand on sait le niveau qu'il a déjà..) sans parler des Tevez, Higuain, Mascherano et autres..."

Oui, l'Argentine, ou la sélection nationale la plus surcôtée du monde avec l'Angleterre et le Portugal. Dans 2 ans Messi... mais on l'attend depuis déjà un moment avec la Celeste. Higuain ? On parle bien du gars qui ne met plus un pied devant l'autre ? Tevez ? Désormais remplaçant à City.
Soyons un peu sérieux, pour taper le Pérou et le Vénézuela ils sont forts, quand ça tombe devant une équipe -souvent européenne- bien organisée, les Argentins se font dessus. Ok les noms sont impressionnants surtout au milieu et devant mais le reste est moyen.
L'Argentine n'a plus atteint le dernier carré d'une coupe du monde depuis 1990... Pourquoi autant de crédit, à cause du ptit gros qui jouait dans les 80's ? A cause de la cohorte de joueurs s'expatriant en Europe ?
L'Argentine a cette image romantique qui en fait rêver certains mais les chiffres parlent d'eux mêmes. Ils ne feront pas grand chose en 2014 à moins d'un malentendu. Espagne, Allemagne, Italie seront sûrement au rdv. Brésil aussi. L'Argentine, mouais, bof.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 21