L'Allemagne perd un crack

0 1
La question des binationaux se pose également chez nos voisins allemands. Samed Yesil est à la fois teuton et turc et fêtera ses 17 ans demain. Mais Samed Yesil est aussi un futur crack du ballon rond. Avec les moins de 17 ans du Bayer Leverkusen, club où il est formé, l'attaquant a notamment marqué la bagatelle de 22 buts en 14 matchs cette année. Pas mal, n'est-ce pas...


Forcément ses performances ne passent pas inaperçues et il est naturellement sélectionné pour l'équipe nationale d'Allemagne de sa catégorie. Là aussi il déchire tout puisque depuis le 15 septembre 2010, date de sa première sélection, il a inscrit 13 buts en 14 apparitions. Malheureusement pour la Nationalmannschaft, Samed vient de décider qu'il porterait les couleurs du pays d'origine de ses parents.


C'est le troisième changement de nationalité pour l'Allemagne après Mehmet Ekici, milieu du Werder né à Munich et Tunay Torun, ailier de l'Herta Berlin né à Hambourg. Une petite vengeance pour la Turquie, qui a vu Mesut Ozïl lui passer sous le nez...


NB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Ces histoires pour anecdotiques qu'elles soient ne vont pas améliorer le climat général en Europe.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Bastia recrute Rothen
0 1