L'Allemagne perd son gardien

Modififié
0 0
Pour le poste de gardien de but, le sélectionneur allemand Joachim Löw a dû revoir plusieurs fois sa copie cette saison.

En novembre 2009, il perdait sur suicide son numéro 1, Robert Enke. Oliver Kahn à la retraite et Jens Lehmann pas dans les petits papiers de Löw, il fallait donc trouver un nouveau portier pour rassurer la défense teutonne.

René Adler, le gardien de Leverkusen, auteur d'une bonne saison avec son club, était alors pressenti pour être le portier titulaire en sélection. Mais le 15 avril, Adler se fracture deux côtes contre Stuttgart et est aux arrêts pour 7 jours.

Adidas lui envoie alors un maillot de gardien rembourré, développé conjointement avec le médecin de la Mannschaft, le doc Hans-Wilhem Müller-Wolfhart, maillot censé protéger les côtes fragiles. Mais aujourd'hui, malgré son armure et un match joué contre le Hertha samedi, René Adler a jeté l'éponge : « Cela a été la décision la plus difficile de ma vie. Mais au final, cela aurait été irresponsable de ma part, vis-à-vis de moi-même, de mon club et de la sélection nationale de participer à la Coupe du Monde » .

Joachim Löw peut réfléchir à nouveau. Manuel Neuer, gardien de Schalke, pourrait devenir titulaire, Tim Wiese (Werder) la doublure. Du coup, l'improbable Hans Jörg Butt pourrait jouer le Lionel Charbonnier de la sélection. Vraiment moulu celui-là.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0