En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // CdM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Résumé

L'Allemagne continue son sans-faute, l'Angleterre enchaîne

Ce dimanche après-midi, les favoris n'ont pas tremblé dans ces éliminatoires. L'Allemagne et l'Angleterre ont conforté leur place de leaders, pendant que l'Arménie et la Tchéquie se sont accrochées à leurs espoirs de barrages.

Modififié

Azerbaïdjan 1-4 Allemagne

Buts : Nazarov (31e) pour l'Azerbaïdjan / Schürrle (19e, 81e), Müller (36e), Gómez (45e) pour l'Allemagne

Bien décidée à défendre son titre à l'été 2018, l'Allemagne n'a pas vraiment de temps à perdre dans ces qualifications. Effrayante d'efficacité et de contrôle depuis le début de ces éliminatoires, la sélection de Joachim Löw n'a pas trébuché sur l'obstacle azerbaïdjanais, ce dimanche. Après l'ouverture du score de Schürrle, les locaux ont pourtant cru à l'exploit en parvenant à remettre les compteurs à égalité grâce à un beau but de Nazarov. Enfin l'espace de cinq minutes. Le temps pour Thomas Müller de redonner l'avantage aux siens. Avant de définitivement oublier tout rêve de match nul après un nouveau but signé Mario Gómez, son trentième en sélection. Schürrle viendra même clôturer le spectacle à dix minutes de la fin du match. Cinq matchs, cinq victoires. Vingt buts inscrits et un seul encaissé. Oui, l'Allemagne sera sans doute un sérieux prétendant à sa propre succession.


Saint-Marin 0-6 Tchéquie

Buts : Barak (17e, 24e), Darida (19e, 77e sp), Selassie (26e), Kremcik (43e) pour la Tchéquie

Les Tchèques le savent, la première place de ce groupe C est absolument intouchable au vu de la force de frappe allemande. En revanche, il y a une place pour les barrages qui, elle, reste tout à fait jouable. Et pour ça, la Tchéquie n'a plus trop droit à l'erreur après des débuts laborieux dans ces éliminatoires. Mais face à Saint-Marin, ce dimanche, les hommes de Karel Jarolím ont enfin trouvé leur rythme de croisière. Résultat, une victoire sans sourciller : 6-0. Un score fleuve donc qui risque de redonner confiance à cette sélection dans la dernière ligne droite, car même si Saint-Marin n'était évidemment pas un adversaire terrifiant, il n'empêche que les Tchèques ont livré une belle performance, comme en atteste notamment l'ouverture du score de Barak au terme d'un superbe mouvement collectif. En tout cas, en attendant le match en retard de l'Irlande du Nord, ce sont bien les Tchèques qui tiennent cette deuxième place si précieuse.


Arménie 2-0 Kazakhstan

Buts : Mkhitaryan (73e), Özbiliz (75e) pour l'Arménie

Après des débuts catastrophiques dans ces éliminatoires, avec trois défaites en autant de rencontres, l'Arménie commence à sortir peu à peu la tête de l'eau. Depuis novembre dernier et sa victoire face au Monténégro (3-2). Face au Kazakhstan, il fallait donc impérativement confirmer pour ne pas définitivement dire adieu à une place de barragiste. Et que ce fut dur, pour les Arméniens. Dominateurs, ils se sont pourtant montrés incapables de trouver la solution pendant plus de soixante-dix minutes. Il aura finalement fallu attendre que le capitaine, Mkhitaryan, prenne les choses en main et vienne débloquer la situation à la 73e d'une belle frappe croisée. Un but libérateur que les Arméniens célèbrent avec un pion dans la foulée. Deux buts en deux minutes. Suffisant pour s'imposer et continuer à croire à ce billet pour la Russie.



Angleterre 2-0 Lituanie

Buts : Defoe (21e), Vardy (66e) pour l'Angleterre

Trois ans qu'il n'avait plus porté le maillot de la sélection anglaise. Une éternité. Titulaire face à la Lituanie, Jermain Defoe n'aura mis que 21 minutes pour prouver que ce n'était finalement pas une si mauvaise idée que ça de le rappeler en sélection. Le retour gagnant, quoi. Désireux de se montrer aussi, Vardy s'est chargé de doubler la mise peu après l'heure de jeu. Histoire de valider définitivement ce succès et la première place du groupe.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 13 heures 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 il y a 4 heures Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 46 il y a 14 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
il y a 9 heures Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 16
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:15 Lamine Sané signe à Orlando 8 Hier à 09:47 Ronaldinho se lance dans la musique 12
À lire ensuite
Les couloirs princiers