1. // Euro 2012
  2. // Allemagne/Autriche (6-2)

L'Allemagne composte son billet

En étrillant l'Autriche 6-2 à Gelsenkirchen, l'Allemagne s'est qualifiée pour l'Euro 2012. Le grand bonhomme de la soirée est Mesut Özil, l'enfant du pays, qui a inscrit un triplé. Klose a taffé dur, Müller aussi, et Joachim Löw a réalisé par deux fois ce que l'on appelle un « coaching payant » .

Modififié
Allemagne / Autriche: 6-2


Buteurs: Özil (8è, 23è, 47è), Podolski (28è), Schürrle (84è), Götze (89è) pour la Mannschaft; Arnautovic (42è), Harnik (51è) pour Das Team

Pour ce match de qualif, Joachim Löw ne s'est pas pris la tête: il a aligné son équipe-type, Mats Hummels prenant la place du néo-Londonien Per Mertesacker et Toni Kroos pour Sami Khedira, blessé. Pour l'association Özil-Götze attendue par tous, on repassera. Néanmoins, le sélectionneur fan de mickeys et de chemises cintrées a promis que ce serait pour bientôt. Son homologue Dietmar Constantini a fait de son mieux pour aligner le plus de joueurs évoluant chez le voisin; dans le groupe autrichien, huit joueurs gagnent leur pain en Bundesliga. Autant dire que la BuLi est aux Autrichiens ce qu'est la Premier League aux Irlandais.

Özil trop puissant

Les enjeux étaient simples: si l'Allemagne gagnait, elle se qualifiait pour l'Euro polono-ukrainien. Quant à l'Autriche, si elle venait à s'incliner, l'aventure s'arrêterait ici. Christian Fuchs, capitaine ce soir malgré la présence d'Emmanuel Pogatetz, savait que ce serait bien difficile de se rendre en l'Europe de l'Est en juin prochain. Aussi son choix était-il fait: « Une victoire contre l'Allemagne serait encore plus importante que la qualification » . Pour mettre à 25 ans de disette.

Une intention louable, mais qui part en fumée au bout de huit minutes de jeu, seulement, le temps de laisser Schweinsteiger centrer. Le centre est repoussé par Schieber de la tête, Özil reprend de volée du plat du pied, Klose, sur la trajectoire, s'esquive, Gratzei est battu: Deutschland Eins, Österreich Null. La Mannschaft prend alors le jeu à son compte et fait courir l'Autriche, mais rien de bien méchant. Au bout d'un quart d'heure pourtant, Mesut Özil décide d'aller aggraver le score, seul, ou presque. Il récupère le ballon côté gauche, se retourne accélère, sollicite Klose pour un une-deux, accélère, dribble Gratzei et pousse la balle dans le but vide: Deutschland Zwei-Österreich Null. Özil, quand il joue, on dirait Kaka au Milan AC: le foot, ça a l'air tellement facile. Pas un hasard si le Turc a pris la place du Brésilien au Real Madrid. Enfin, l'ombre du Brésilien.

L'orgueil du petit frère

L'Allemagne maîtrise complètement la rencontre. Du jeu à une, deux touches de balle maximum, des combinaisons dans de petits espaces, en veux-tu, en voilà. Alors quitte à bien jouer, autant se mettre très vite à l'abri. Podolski s'amuse à faire des une-deux avec Badstuber, et finit par marquer de près son 43ème but en 91 sélections. Deutschland Drei-Österreich Null. Joachim Löw l'avait annoncé: Poldi ferait un super match. En même temps, obligé, derrière, il y a Götze et Schürrle qui poussent. L'Autriche finit par avoir sa première occasion, une frappe d'Ekrem Dag juste à côté du cadre (31è). On se dit que les Autrichiens vont passer une soirée difficile. Mais l'Autrichien est fier, il a de l'orgueil, surtout un: Marko Arnautovic le terrible. Fuchs change d'aile, pour Klein; celui-ci centre pour Arnautovic, qui devance Badstuber et place une tête que Neuer ne peut parer: Deutschland Drei-Österreich Eins (42è).

Au retour des vestiaires, Löw procède à un premier changement: Höwedes sort, remplacé par Jerome Boateng. En même temps, Höwedes, capitaine de Schalke, était tellement content de jouer dans son stade qu'il s'est trompé de short: il portait le numéro 2, alors qu'il arborait le maillot numéro 3. Le genre d'erreurs qui ne pardonne pas. Un autre joueur sentait aussi très à l'aise à Gelsenkirchen, le terrain de ses débuts: Mesut Özil. Klose dégage de la tête un coup franc de Fuchs, Alaba veut la remettre, c'est dégagé au loin; Müller prolonge, toujours de la tête, pour Özil, qui file plein gaz. Fuchs essaye de le rattraper, mais ne peut que dévier légèrement la frappe du numéro 8 teuton. Deutschland Vier-Österreich Null (47è). Pas le temps pour les regrets, les erreurs n'appartiennent qu'à nous-mêmes, pourrait se dire Fuchs. Özil qui marque un triplé, c'est toujours ça que Klose n'aura pas, lui qui poursuit le record de buts de Gerd Müller en sélection (61 contre 68).

Le coaching payant de Löw

Pas le temps pour les regrets, en effet, parce que l'Autriche n'a pas totalement abdiqué. Cinq minutes plus tard, Harnik tente le une-deux (décidément) avec Arnautovic, la balle est contrée, Arnautovic lève la jambe et réussit à la glisser à Harnik. L'attaquant du VfB Stuttgart se présente seul face à Neuer, et ne se pose pas trop de questions. Deutschland Vier-Österreich Zwei (52è). Les visiteurs sont même sur le point de rajouter un autre but, mais Harnik se loupe sur le centre d'Alaba (53è). Puis, plus rien. L'intensité du match retombe. Les Autrichiens sont sûrement conscients d'avoir laissé passer leur chance. Les Allemands, eux, ont eu chaud, alors, ils calment le jeu.

C'est à un quart d'heure de la fin que Joachim Löw veut décide de montrer à tous que, lui aussi, si il le veut, même s'il n'a presque rien gagné, il peut-être un grand entraîneur. Pour commencer, il fait rentrer Schürrle à la place de Podolski. Dix minutes plus tard, la réplique: une-deux Müller-Klose, Müller se faufile entre deux Autrichiens mais ne peut reprendre, Schürrle arrive lancé et conclut. Deutschland Fünf-Österreich Zwei (84è). Löw insiste, et lance Götze à la place de Kroos. Et là non plus, ça ne rate pas: Müller, encore lui, se met sur son pied gauche et centre, Götze arrive lancé, devance son garde du corps et reprend de façon un peu acrobatique. Poteau rentrant. Deutschland Sechs-Österreich Zwei. Alors, c'est qui le patron, hein? Jeu, set et match. Une fois de plus, l'Allemagne a joué à un niveau intéressant, et a validé son pass InterRail pour aller faire un tour en Orient. En face, l'Autriche, éliminée, était trop faible pour rivaliser, même si son duo d'attaque Arnautovic-Harnik a montré quelques bonnes choses. 25 ans sans battre le grand frère. Dur. Bah, pas grave, la prochaine, ce sera dans un an, à peu près, quand il faudra se traîner pour aller au Brésil en 2014...





Ali Farhat

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


La question étant maintenant de savoir si les teutons sont nés pour amener leur part de progrès... :)
Cette équipe là a l'art de concrétiser tous ses temps forts
St3uh-> J'aurai pas dit mieux.

Sinon, j'ai lu ça: "Pas un hasard si le Turc a pris la place du Brésilien au Real Madrid."
A priori Ali, Ozil joue pour l'équipe d'Allemagne, mais je suis pas sur...
Putain de binationaux, faut faire quelque chose quoi, même en Allemagne ils prennent la place des "vrais" Allemands!
Six

je ne comprends pas. Özil est autant turc que Zidane* est algérien**... et autant allemand que Zidane est français.

Je comprends pas qu'on ose définir Özil comme "turc", surtout en France...





* à remplacer par : Benzema, Nasri, Vieira, Mandanda, Sagna, Gomis etc...

** à remplacer par : sénégalais, ivoirien, congolais etc...
C'est toujours comme ça. Quand les journalistes parlent d'Özil, c'est toujours "l'allemand d'origine turc", alors qu'il est né en Allemagne et a vécu toute sa vie là bas. Ils disent la même chose pour Khedira et ses origines tunisiennes.

Comme le rappelle bunk, pourquoi ne pas dire "le français d'origine algérienne" pour désigner Benzema.
C'est vraiment grotesque et limite pénible à force.
Les mecs avaient Wagner, Kant et Schumacher mais ca leur suffisaient pas, fallait qu'ils aient la meilleure équipe du monde du moment

deustchland uber alles les mecs!
Droit du sang vs droit du sol.

Ozil lui même n'hésite pas à se définir comme turc. D'ailleurs contrairement à "algérien", "turc" désigne aussi un peuple... on peut très bien définir Ozil comme un turc ayant la nationalité allemande, un turc d'allemagne.
sissa

ça ne veut absolument rien dire ce que tu dis. Droit du sang et droit du sol ? Oui, il y a historiquement des différences entre l'Allemagne et la France sur l'acquisition de la nationalité. Différences qui sont abolies puisque depuis qques années : un enfant né sur le territoire allemand de parents d'origine étrangère peut acquérir la nationalité allemande s'il le désire. Özil est né en Allemagne et à toujours vécu en Allemagne. Il est d'origine turque de part ses parents. Il a la nationalité allemande. Il a choisi de jouer pour l'Allemagne, il aurait pu choisir la Turquie, comme l'ont fait par exemple Sahin ou les Altintop. Benzema est né en France de parents algériens. Il a la nationalité française. Il aurait pu choisir de jouer pour l'Algérie comme l'ont fait les deux tiers des joueurs de l'équipe d'Algérie, nés en France, de nationalité française, et n'ayant jamais vécu en Algérie. Quelle est la différence entre Özil et Benzema ? Ben, aucune. Seulement, parfois, la presse et quelques commentateurs un peu mou du bulbe se permettent de dire qu'Özil est turc ou d'origine turque. J'aimerais alors qu'ils emploient le même registre sémantique pour parler des joueurs de l'EDF, composée à plus des deux-tiers de joueurs d'origine africaine ou nord-africaine. Ca aurait une certaine cohérence ...mais ils pourraient vite être qualifié d'avoir une vision nationaliste (FN) de l'EDF... Donc : doubles standards et incohérence. De part sa nationalité et sa culture, Özil est autant allemand que Benzema est français. Point barre même si ça dérange qques Français qui se complaisent dans des clichés. D'ailleurs Özil ne renie pas ses origines turques mais a clairement expliqué et revendiqué son choix de jouer pour l'Allemagne. Car c'est son pays.

Ca plait pas à certains Français qui veulent continuer à voir l'Allemagne comme un pays mono-culturel mais c'est loin de la réalité et l'équipe d'Allemagne "multi-kulti" n'a rien d'artificiel. Elle reflète une certaine réalité du pays, comme celle de l'EDF par rapport à la France.

Turc désigne un peuple ? Oui, français aussi, algérien aussi, allemand aussi... reprends un dico et réfléchis un peu.
@ bunk

+ 1000

Et bizarrement on précise très peu que Podolski et Klose sont d'origine polonaise!
En plus en Allemagne ils ne précisent jamais ce genre de choses (bon suaf quand Cacau est entré en jeu dans "son" stade lors de Allemagne/ Brésil mais le contexte est très particulier)...

Je rappelle d'ailleurs que 11 des 23 joueurs allemands de la CDM 2010 étaient d'origine étrangère (les 3 que j'ai déjà cités + Aogo, Boateng, Marin, Khedira, Gomez, Tasci, Trochowski et donc Özil)!

Vive l'Allemagne multi-kulti (et surtout das Ruhrgebiet!)!
Je voulais répondre à St3uh & Six mais je constate que Bunk l'a déjà fait. Et parfaitement !

Quel commentaire ridicule Six !!!

Si tu t'imprégnais du dico des sports de temps à autre, tu constaterai l'apport infini de l'immigration au sport européen (ainsi qu'à l'art).

Sans ces gens-là, l'étendard de la France flotterait bien bas !
Aime-les Six, parce qu'avec une équipe de Jean-Baptiste, la France ne serait pas meilleure que les Seychelles.

Comme l'a écrit Gerrard, vive l'Allemagne multi-kulti. Vive la France multi-kulti. & vive tous les pays du monde multi-kulti.
mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11
mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4
À lire ensuite
Ennuyeux comme un Polonais