1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Zone Europe

L’Allemagne assure, l'Angleterre cale

L’Allemagne a géré pour l’emporter contre l’Irlande du Nord. La Pologne contre une Arménie à dix et la Norvège contre Saint-Marin ont dû s’employer. L’Angleterre n’a pas réussi à se sortir du piège slovène.

Modififié
506 17

GROUPE C

Tchéquie 0-0 Azerbaïdjan



Et si le nouvel épouvantail des éliminatoires de la zone Europe était l’Azerbaïdjan ? Ce soir, la sélection du Caucase est deuxième de son groupe derrière l’Allemagne. Victorieux de la Norvège samedi, les protégés de Prosinečki sont allés arracher un point sur la pelouse de la Tchéquie. Pas un nul mérité, mais un point quand même au bout. On risque d’en reparler à la fin.

Allemagne 2-0 Irlande du Nord

Buts : Draxler (13e), Khedira (17e) pour l'Allemagne // pour l'Irlande du Nord

L’Allemagne fait le boulot contre l’Irlande du Nord. Deux buts en début de rencontre facilitent les choses pour une Mannschaft dominatrice. Draxler frappe le premier d’un enroulé de l’entrée de la surface. Khedira touche à peine le ballon de la tête pour surenchérir quelques instants plus tard. Dans ses conditions, le rouleau compresseur allemand se met en place, sevrant de ballons les protégés d’O’Neill. Pour être tatillon, on pourrait souligner leur manque de réalisme. Mais à la fin, c’est l’Allemagne qui gagne.

Norvège 4-1 Saint-Marin

Buts : Simoncini (CSC, 11e), Diomandé (77e), Samuelson (82e), King (83e) pour la Norvège // Stefanelli (54e) pour Saint-Marin

On n'est pas passé loin de l’improbable à Oslo. Saint-Marin a longtemps cru pouvoir ramener un point de Scandinavie. Mais on ne la fait pas aux Vikings, qui s’en sortent à l’usure. Tout avait pourtant bien commencé pour les hommes d’Hogmo. Simoncini marque un but de renard de surface. Malheureusement pour lui, c’est dans ses buts. Les Nordiques n’arrivent pas à faire le break malgré de nombreuses opportunités. Ils s’exposent aux contres. Sur son unique tir de la rencontre, la petite sélection égalise. Stefanelli profite d’une défense attentiste pour envoyer un missile en pleine lucarne. Le reste ? La Norvège part à l’assaut des buts de Simoncini. Ça tient une vingtaine de minutes. Diomandé débloque la situation à un quart d’heure du terme. Suffisant pour montrer la voie à Samuelson et King pour une victoire finale 4-1. Après une défaite en Azerbaïdjan, c’est quand même loin d’être rassurant.


GROUPE E

Kazakhstan 0-0 Roumanie


Chaque équipe a eu sa mi-temps, chaque équipe a manqué de justesse. Le résultat ? Un 0-0. Les Roumains peuvent être déçus. Ils auraient pu marquer en toute fin de match, mais Pokatilov réalise un incroyable sauvetage. En première période, ce sont les Kazakhs qui auraient pu ouvrir le score quand un dégagement dévissé de la défense roumaine heurte le poteau. Le Kazakhstan gagne son deuxième point en autant de matchs à domicile. La Roumanie, elle, manque l’occasion de bonifier sa large victoire en Arménie.

Pologne 2-1 Arménie

Buts : Mkoyan (CSC 48e), Lewandowski (95e) pour la Pologne // Haroyan (50e) pour l'Arménie

Orpheline de Milik, la Pologne a fait le strict minimum face à l’Arménie. La tâche est pourtant facilitée avec l’expulsion prématurée d’Andonian. À onze contre dix pendant une heure, les Bialo-Czerwoni galèrent. Le salut vient d’un coup de pied arrêté. Un coup franc de Rybus est détourné dans ses propres filets par Mkoyan, mis sous pression par l’inévitable Lewandowski. Une joie de courte durée. Deux minutes plus tard, c’est un coup franc de l’autre côté qui finit au fond. La tête d’Haroyan trompe Fabiański. Un vrai hold-up, tant les Rouge et Blanc dominent. Heureusement, Super Robert met son costume de super héros. Sur coup franc toujours, la tête du capitaine fait mouche. Et le public pousse un ouf de soulagement.

Danemark 0-1 Monténégro

Buts : Beqiraj (32e) pour le Monténégro

Le Danemark prend un grand coup sur la tête. Les Scandinaves dominent toute la rencontre, mais s’inclinent face au Monténégro qui prend par la même occasion la tête de la poule. Hojberg, Eriksen et Fischer n’y arrivent pas. Au final, les protégés d’Åge Hareide sont piégés. Sur l'une de leurs rares occasions, les Monténégrins marquent grâce à Beqiraj. Juste avant la mi-temps, le joueur du Dinamo Moscou hérite d’un ballon de Jovetić sur une contre-attaque. Une victoire à l’arrache, mais trois points au bout.


GROUPE F

Lituanie 2-0 Malte

Buts : Cernych (76e), Novikovas (84e sp) pour la Lituanie

Pas le match le plus glamour, mais une victoire convaincante pour la Lituanie face à Malte. Dominateurs, les Baltes trouvent la faille dès l'entame du dernier quart d'heure grâce à Cernych sur corner. L’expulsion de Caruana à dix minutes de la fin signe la fin des espoirs maltais dans ce match. Novikovas marque même un penalty en fin de match.

Slovénie 0-0 Angleterre



La tête de la poule était en jeu à Ljubljana. Pas de quoi impressionner la Slovénie qui hausse son niveau de jeu pour rivaliser avec l’Angleterre. Les Dragons se procurent les meilleures occasions. Kurtić trouve le poteau, Cesar oblige Hart à l'un des arrêts de l’année. Le portier du Torino est le seul Anglais à avoir joué à son niveau sur la pelouse du Stadion Stožice. La défense des Three Lions a pris l’eau, le secteur offensif a été transparent. Les partenaires d’un Wayne Rooney remplaçant ont eu la possession du ballon, mais ne savaient pas quoi en faire. Oblak n’a été que très peu sollicité. Srečko Katanec a de quoi être déçu, Valter Birsa & co auraient pu réaliser un très grand coup.

Slovaquie 3-0 Écosse

Buts : Mak (18e, 56e), Nemec (68e) pour la Slovaquie

La Slovaquie se reprend après sa défaite en Slovénie. Les coéquipiers de Marek Hamšík s’imposent contre l’Écosse dans le match des outsiders de la poule F. Le match est équilibré, mais les Slovaques jouent plus juste. À la demi-heure de jeu, un modèle de relance met la pression sur le but de Marshall. La défense écossaise dégage mal, Róbert Mak reprend de volée et ouvre le score. Le joueur du Zénith est très en vue ce soir. Plein de sang-froid, il fait le break au retour des vestiaires avant de déposer un corner sur la tête de Nemec pour le 3-0. La Slovaquie se remet à l’endroit. Un duel à trois s’annonce avec l’Angleterre et la Slovénie. Passionnant.

Par Nicolas Kohlhuber
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Comme tout Erasmus qui se doit, j'ai regardé Slovaquie-Ecosse et contrairement à ce qu'affirmait SoFoot il y a quelques jours (la malédiction s'abat à nouveau), on est loin de voir la Tartan Army en Russie. Pas d'idée hormis des centres qui n'aboutissent pas, une défense affligeante, des choix de coaching étranges... Fletcher sérieusement c'est au moins aussi nul qu'à Marseille (Griffiths a montré bien plus en 30min), et quelqu’un peut m'expliquer les raisons de l'absence d'Oliver Burke -même pour mes colocs écossais c'est pas clair- ?
Sinon la Slovaquie, comme à l'Euro, c'est loin d'être impressionnant, donc au final groupe au niveau moyen plutôt faible.
Toon Eastman Niveau : National
L'Angleterre, ce running gag...

Sinon j'ai maté les 20 dernières minutes de l'Allemagne. Les supporters Nord Irlandais n'ont pas arrêté de chanter une seconde. Faudrait peu être qu'ils pensent a rajouter un couplet ou deux a leur chanson d'ailleurs.
Olivier Burke inimaginable en public.
Je viens de voir l'info sur le Djib', ca sera 96 buts, pas plus.
Pfffiou !
j'ai failli craqué mon pantalon devant Pologne-Armenie.
nan mais sérieux sans lewandowski cette équipe est vraiment faible.
j'exagère un peu mais heureusement qu'il est là pour mettre un coup de tête à la 95ème. Que d'occasions ratées, que d'erreurs techniques et quelle fébrilité en défense. Bon match aussi de Zielinski du Napoli.
Par Contre, les polonais de L1 sont dans le trou (mis à part Turbo Grosik') Rybus en est à sa 3eme erreur qui coute un 3ème but dans ces éliminatoire, Krychowiak était invisible sur ce match. Et Glik bah je sais pas pourquoi il s'est chié dessus sur les 2 matchs.

L'Armenie aurait mérité le nul tellement ils ont bien défendu pendant 90 min.

Sinon pour avoir vu aussi Kazakhstan-Roumanie je me dit quand même que ce groupe est hyper équilibré
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Et puis Joe Hart, tranquillement homme du match qui a pu briller notamment grâce à deux très belles passes en retrait parfaitement dans le timing de l'attaquant slovène, une de Dier, une de Henderson. Et un autre arrêt vraiment dingue où il sort une frappe de la tête qui était littéralement dans la lucarne.

Une Angleterre bien médiocre qui s'en sort très bien ce soir. Cahill est à la rue, Walcott et Lindgard n'ont servi à rien. Les latéraux, habituellement le point fort de cette équipe, transparents. Et Delle (il ne faut plus l'appeler Alli à cause de son père qui l'a abandonné quand il était petit, donc c'est juste Delle maintenant) a beaucoup raté.
Top-player Niveau : CFA
Note : -1
Au lieu de réclamer la tête de Rooney, les Anglais devraient s'occuper de leurs vrais problèmes : le manque de discipline tactique. Chacun semble jouer comme il le veut. Entres Stones qui se prend pour Pirlo dans ses remontées de balles, Dier et Henderson qui communiquent pas,.. Heureusement que Hart était là car la victoire Slovénienne n'était pas si loin que ça.
Sinon ils attendent quoi pour installer la charnière Smalling-Stones. C'est completmentaire et les deux sont nettement supérieurs à Cahill
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Message posté par Top-player
Au lieu de réclamer la tête de Rooney, les Anglais devraient s'occuper de leurs vrais problèmes : le manque de discipline tactique. Chacun semble jouer comme il le veut. Entres Stones qui se prend pour Pirlo dans ses remontées de balles, Dier et Henderson qui communiquent pas,.. Heureusement que Hart était là car la victoire Slovénienne n'était pas si loin que ça.
Sinon ils attendent quoi pour installer la charnière Smalling-Stones. C'est completmentaire et les deux sont nettement supérieurs à Cahill


D'accord avec toi sauf pour "slovénienne".
Top-player Niveau : CFA
Message posté par GalateaTêtenjoy
Et puis Joe Hart, tranquillement homme du match qui a pu briller notamment grâce à deux très belles passes en retrait parfaitement dans le timing de l'attaquant slovène, une de Dier, une de Henderson. Et un autre arrêt vraiment dingue où il sort une frappe de la tête qui était littéralement dans la lucarne.

Une Angleterre bien médiocre qui s'en sort très bien ce soir. Cahill est à la rue, Walcott et Lindgard n'ont servi à rien. Les latéraux, habituellement le point fort de cette équipe, transparents. Et Delle (il ne faut plus l'appeler Alli à cause de son père qui l'a abandonné quand il était petit, donc c'est juste Delle maintenant) a beaucoup raté.


Sacré arrêt de Hart pour le coup. C'est sur ce genre d'actions qu'il montre qu'il n'est pas n'importe qui
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Dire que j'ai presque osé me demander pourquoi le foot international ça me faisait chier.
Top-player Niveau : CFA
Message posté par GalateaTêtenjoy
D'accord avec toi sauf pour "slovénienne".


Slovène pardon il est temps que j'aille dormir mo..
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Message posté par Anfield_Road
Dire que j'ai presque osé me demander pourquoi le foot international ça me faisait chier.


Puis-je te demander pourquoi ?
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Message posté par GalateaTêtenjoy
Puis-je te demander pourquoi ?


Parce que je me suis dis l'espace de 5 secondes que supporter mon pays ce serait quand même la moindre des choses, mais en fait non.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Message posté par Anfield_Road
Parce que je me suis dis l'espace de 5 secondes que supporter mon pays ce serait quand même la moindre des choses, mais en fait non.


Je voulais plus savoir pourquoi le foot international ça te faisait chier, au-delà de considération bassement patriotique.
A une époque un 1-1 contre Chypre était un cataclysme, un scandale qui coûtait son poste à un sélectionneur.
Maintenant il faut s'employer pour battre toutes ces petites équipes, là on a St-Marin et Malte qui ont résisté une bonne heure.
C'est sympa je trouve, ces nations plus faibles qui mettent un peu le boxon dans les éliminatoires.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Joe Hart est vraiment l'un des gardiens les plus "schizophrènes" que je connaisse : capables certaines fois des pires bourdes et d'autres fois, infranchissable ! Ce soir, il était clairement "on fire", sans lui (et aussi sans la maladresse des attaquants slovènes), l'Angleterre serait repartie avec une défaite de Slovénie. Du coup, vu la physionomie du match, je trouve que c'est plutôt un point de gagné pour les Anglais.
Et pour revenir à Hart, son début de saison au Torino a confirmé cette impression : une grosse boulette pour son premier match face à l'Atalanta et depuis, il est globalement très bon... jusqu'à la prochaine erreur et ainsi de suite.
Message posté par GalateaTêtenjoy
Et puis Joe Hart, tranquillement homme du match qui a pu briller notamment grâce à deux très belles passes en retrait parfaitement dans le timing de l'attaquant slovène, une de Dier, une de Henderson. Et un autre arrêt vraiment dingue où il sort une frappe de la tête qui était littéralement dans la lucarne.

Une Angleterre bien médiocre qui s'en sort très bien ce soir. Cahill est à la rue, Walcott et Lindgard n'ont servi à rien. Les latéraux, habituellement le point fort de cette équipe, transparents. Et Delle (il ne faut plus l'appeler Alli à cause de son père qui l'a abandonné quand il était petit, donc c'est juste Delle maintenant) a beaucoup raté.


Hart depuis son arrivée au Torino n'a encaissé que deux buts, un sur peno face a Totti, l'autre sur une tête à bout portabt de Babacar. En revanche il a sauvé le résultat plusieurs fois et prouve qu'avec une defense basse et organisée il est très bon. On peut comprendre aussi les réticences de Guardiola vu le foot qu'il pratique. En tout cas ce n'est pas un tocard pour autant.
Message posté par Alain Proviste
Joe Hart est vraiment l'un des gardiens les plus "schizophrènes" que je connaisse : capables certaines fois des pires bourdes et d'autres fois, infranchissable ! Ce soir, il était clairement "on fire", sans lui (et aussi sans la maladresse des attaquants slovènes), l'Angleterre serait repartie avec une défaite de Slovénie. Du coup, vu la physionomie du match, je trouve que c'est plutôt un point de gagné pour les Anglais.
Et pour revenir à Hart, son début de saison au Torino a confirmé cette impression : une grosse boulette pour son premier match face à l'Atalanta et depuis, il est globalement très bon... jusqu'à la prochaine erreur et ainsi de suite.


C'est en soit globalement la caractéristique des gardiens anglais...David Seaman aussi en son temps était un super gardien mais se déchirait quelques fois de manière incroyable
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
506 17