1. //
  2. // 32e j
  3. // Borussia Dortmund/Bayern Munich

La réponse est non, bien entendu. Mais à l'heure où les deux prochains finalistes de la Ligue des champions se retrouvent en championnat ce samedi pour une répétition générale, la question de savoir ce que cette finale hundertprozentig deutsch nous apprend du niveau de la Bundesliga ?

9 22
Voilà, c'est fait. Douze ans après, la coupe aux grandes oreilles va retourner en Allemagne. Reste à savoir si elle va prendre la direction de Munich ou de Dortmund. Le Bayern la veut, histoire de vaincre le signe indien que lui imposent les années 2000 (victoire en 2001, mais défaites en 2010 et 2012) ; le Borussia la veut aussi, histoire d'emmerder le Bayern (et lui empêcher de réaliser un probable triplé qui serait historique) et aussi de se rappeler toute la joie que lui a procurée l'année 1997. Et ces deux clubs la veulent tellement, cette Coupe, qu'ils ont fait preuve d'une concentration maximum face au Real Madrid et au FC Barcelone. La Liga, premier championnat au coefficient UEFA, se fait donc gifler par la Bundesliga, qui compte bien lui ravir son trône dans les prochaines années.

Money, money everywhere

Car à terme, il est là, l'objectif de la Bundesliga : se poser sur le toit de l'Europe. Pour le moment, c'est en bonne voie. Comme toujours, le championnat est tourné vers l'avant, le public vient en masse au stade, le merchandising se développe de plus en plus, ce qui fait plus de recettes pour les clubs. En outre, les droits télé sont en constante progression. Pour les quatres dernières saisons (celle-ci incluse), la Ligue allemande (DFL) a touché 1,65 milliard d'euros. À partir de la saison prochaine, et jusqu'à l'exercice 16/17, la DFL encaissera 2,5 milliards d'euros. En gros, Sky (la chaîne per-pay-view made in Germany) payait 412 millions/saison jusqu'alors ; elle devra débourser 628 millions chaque année désormais. Quant aux droits à l'étranger, même chose : ils sont actuellement de 70 millions d'euros/an, mais il est fort à parier que ça risque encore d'augementer...

Un Bayern dominateur, mais pas tant que ça

Car il se trouve que ce championnat est de plus compétitif. Alors les mauvaises langues se délieront pour caler l'affaire et dire que la Bundesliga, c'est « le Bayern et les autres » . C'est vrai. Mais en partie, seulement. Effectuons une comparaison avec les deux championnats qui sont devant, l'anglais et l'espagnol, et prenons comme point de repère la date de création de la Premier League. En Liga, les ogres que sont le Real et le Barça ont remporté à eux deux 17 des 21 derniers titres. En Angleterre, Manchester United met la douille à tout le monde et a soulevé 13 trophées. En Allemagne, le Bayern n'en a remporté « que » onze. Alors après, il est vrai que les Bavarois déglinguent par moments leurs concurrents, allant même chercher le Meisterschale avec plusieurs points d'avance, comme en 02/03 (16 unités d'avance sur Stuttgart), en 04/05 (14 sur Schalke) ou encore cette saison (20 sur Dortmund, à trois journées de la fin). Mais l'an dernier, le Real gagne son championnat avec 9 points d'avance sur le Barça. Et cette année, MU a 14 points et un match d'avance sur un City à qui il reste quatre matchs...

De l'argent qui circule en interne

Après, il est vrai que le Bayern Munich met à genoux son championnat d'une manière simple, mais efficace : comme le board bavarois n'est pas réputé pour balancer son argent par les fenêtres, il investit dans du solide. Et, quand il ne va pas chercher des cracks à l'étranger (Makaay, Ribéry, Robben, Javi Martínez...), il pique les meilleurs joueurs du championnat. Dernier exemple en date : Mario Götze, qui va bouger de la Ruhr pour 37 millions d'euros. D'aucuns parlent de « pillage » , et accusent les Bavarois d'affaiblir le championnat. Mais est-ce vraiment le cas ? Avec cet argent, Dortmund va faire des emplettes, sans doute en Allemagne. Et filer de la tune à d'autres équipes du pays. Et ainsi de suite... Au final, c'est toute la Bundesliga qui pourrait être irriguée par l'argent du Bayern. Si l'on ajoute à ça que les 3/4 des écuries de l'élite font des bénéfices, que les droits télé vont encore augmenter et que le fair-play financier va être mis en place sous peu, alors la Bundesliga pourrait à l'avenir redevenir le championnat le plus puissant d'Europe, comme dans les années 70. Comme quoi, l'histoire est un éternel recommencement.

par Ali Farhat
Scheiße Bayern!


Pardon, j'ai un Latourette depuis deux semaines...
Note : 2
C'est pas contre vous, mais vous en faites pas un peu trop sur le sujet? Ils placent 2 clubs en finale de la LdC okay mais est ce une raison pour la centaine d'articles sur le fait que "la-BuLi-c-mieux-que-la-Liga"? On a bouffé du clasico les dernières saisons, du foot anglais avant... On pourrait pas apprécier le foot sans faire des classements inutiles (genre ballon d'or, meilleur championnat sur critères non statistiques...)?
saucissonbière Niveau : CFA2
Note : -1
"la réponse est non, bien entendu".

Je suis d'accord pour dire que la tendance est du côté de la Bundesliga comme l'explique fort bien l'article. Mais pourquoi le championnat allemand ne peut-il pas être considéré dès maintenant comme le meilleur championnat du monde?

Santé sportive, santé financière, santé de l'équipe nationale, etc.
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Note : 1
L'intérêt n'est pas de savoir quel championnat est le meilleur, mais de voir comment le modèle allemand, depuis sa coupe du monde, a pu être un modèle singulier de développement économique et structurel.
Les allemands ont fait un super boulot depuis 10 ans qui a permis de mixer les intérêts de tous : entrepreneurs, landers, supporters.
La culture de foot semble être resté la même. Alors, la visibilité est aujourd'hui permise avec les 2 ténors en finale de LDC. Mais, la réussite du modèle allemand est visible depuis quelques années déjà, mais il manquait un titre sportif pour que les média y trouvent de l'intérêt.
Alors, selon les critères de définition de meilleur championnat, on peut infirmer ou confirmer la position de la bundesliga en tête des compétitions nationales. Finalement, on s'en fout... ce championnat est toujours compétitif sans avoir vendu forcément les entités sportives aux grosses fortunes étrangères. Ca te fout une claque chez nous qui n'avons pas su profiter de l'organisation d'une coupe du monde pour faire progresser structurellement notre football.
ilguerriero_vidal Niveau : District
Note : 2
pour nous les amateurs du calcio en tout cas moi je classe ce championnat à part pour certain la tactique est de l'ennui mais pour moi c'est une putain de guerre psychologique avec un but de malade qui peut arriver à tout moment, puis soyez s objectif le calcio n'a t'il pas en ce moment les meilleurs pépites qui vont explosé ou sont en train. une question de goût et de valeur finalement...
Ca parle beaucoup de puissance économique du championnat que du niveau de jeu....

Pour moi oui la Bundesliga est le meilleur championnat pour son niveau de jeu, un championnat physique intense porté par un bel engouement populaire, et sans doute plus subtil tactiquement depuis quelques années que la première League. Evidemment on y voit beaucoup de buts. Egalement un sens du respect et du fair play assez présent, pas beaucoup de vilaine faute, relativement peu de cartons.

Les 2 équipes qui ont dominé le championnat c'est 2 dernières années ont pu y parvenir en développant un football très exigeant et complet (bien plus que Barça ou Real, je pense) alliant physique sens tactique, concentration permanente et intelligence de jeu, volonté de défendre à 11, et technique de très haut niveau permettant un large panel d'attaque placée, et de phases de domination.

Car le niveau moyen de la Bundesliga est très relevé, et chaque match nécessite un investissement de 100%. Si le Bayern gagne autant et aussi largement cette année, c'est parce qu'il joue toujours à fond, jouer à 90% en Bundesliga c'est s'exposer à une défaite... Dortmund de part la faible profondeur du banc et l'enchainement des matchs à sans doute souffert de ça dans la lutte au titre (ça et leur mauvais début de saison).

Le seul défaut, c'est que derrière le duo (je pense que Dortmund est partit pour durer), il faut que quelques équipes sortent du lot, et réussisse à enchainer plusieurs bonnes saisons. Cela me semble essentiel que 2 ou 3 équipes jouent sur la scène européenne plusieurs années de suite afin de prendre de l'expérience. Au delà de l'aspect financier qui va dans le bon sens, cela passe aussi par une bonne gestion des effectifs (certains clubs allemands ne sont pas bien géré (Wolfsburg en tête)). Il semble que Leverkusen et Schalke commencent à y parvenir, en début de saison je pensais voir Schalke faire partie d'un trio, mais je crois qu'une mauvaise série, en partie liée à une ou deux blessures, ont un peu gâché ça. Malgré tout cette année les 7 ont franchis les barrages, mais arriver au confrontation directe en Europa ligue ça n'a pas été ça.

Bref à mes yeux c'est le championnat le plus agréable à regarder aussi les autres championnats, et l'angleterre à ce coté intense, avec de très très grands joueurs, l'espagne il y a un niveau technique impressionnant, mais le niveau moyen est pas si élevé que ça (par contre le premier quart du championnat est d'un très gros niveau), l'Italie, beh toujours ce jeu fermé très presque trop intelligent défensivement, même si certaines équipes attaquent très bien. Mais de loin la bundesliga me semble plus homogène, et avec un niveau moyen plus élevé).
Note : 6
Mais non voyons, c'est notre ligue 1 le meilleur championnat, avec son niveau homogène, son suspense insoutenable pour savoir qui ira se ridiculiser en Champions League, son actuel 2ème au jeu léché, des joueurs talentueux que des clubs anglais nous piquent pour réaliser des perfs monstrueuses. Et pis Beckham, il joue pas au Herta Berlin.
Quand les allemands disposeront d'infrastructures de qualité, réussiront à couver leurs joueurs dans leur championnat et éviter qu'ils aillent se griller trop vite à l'étranger, arriveront à être plus que compétitifs sur la scène européenne,là on pourra discuter.
Note : 2
le Fair-Play financier on l'attend nous hein ! Parce que Les Real, Barça, Malaga, ManU, Liverpool, ManCity, Chelsea, PSG, nous emmerdent soit avec leur petrodollars soit avec leur surendettement toujours toléré, les allemands représentent un vrai modèle, mais pas que, les italiens aussi sont en train de préparer l'avenir, encore faut-il qu'on se mette vraiment au fair play financier (cc Agnelli), l'Inter et Milan qui dégraissent conséquemment, surtout au niveau des salaires faramineux (exit les 10 millions pour Eto'o, les investissements fous) la Juve quant à elle est un miracle, malgré la chute en Serie B, malgré les deux 7èmes places, malgré les Diego Felipe Melo Amauri Poulsen Tiago Almiron Motta Grosso.. ils arrivent à construire une superbe équipe qui monte en puissance, qui sort honorablement en LDC face à vraiment plus fort et tout et tout..
Note : 1
Message posté par saucissonbière
"la réponse est non, bien entendu".

Je suis d'accord pour dire que la tendance est du côté de la Bundesliga comme l'explique fort bien l'article. Mais pourquoi le championnat allemand ne peut-il pas être considéré dès maintenant comme le meilleur championnat du monde?

Santé sportive, santé financière, santé de l'équipe nationale, etc.


Je suis plutôt d'accord avec toi mais toujours est-il que beaucoup de bon jeunes continuent toujours de quitter la BuLi alors qu'ils jouent dans les équipes du top 5 (je pense à Holtby, ex-Schalke néo-Spur, ou à Schürrle qui devrait quitter le Bayer pour la PL) sans parler de la saignée que subit le BVB chaque année (Sahin, Kagawa, maintenant Götze et Lewa)

Tant que les concurrents du FCB ne pourront garder leurs joueurs en cas d'offre venue de l'étranger, la Bundesliga sera toujours un peu au dessous de la PL ou de la Liga.
Je sens qu'on va encore nous saouler longtemps avec ça.

Sofoot, vous commencez à me faire penser à tous ces clown qui s'extasient sur le Borussia alors qu'il y a 2 mois, ils ne pouvaient même pas te citer 3 joueurs !

Ce n'est pas parce que les clubs de PL ont connu une année sans que la Bundesliga a déjà dépasser ce magnifique championnat qu'est la Premier League !
Partenaires
Trash Talk basket Le kit du supporter Vietnam Label
9 22