En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe H
  3. // Corée du Sud/Algérie (2-4)

L'Algérie s'est lâchée

Étincelante en première période, l'Algérie a facilement disposé d'une Corée du Sud dépassée ce soir à Porto Alegre (4-2). 32 ans après leur dernier succès en Coupe du monde, les Fennecs peuvent rêver aux huitièmes de finale.

Modififié

Corée du Sud - Algérie
(2-4)
H. Son (54' csc), J. Koo (71' csc) pour Corée du Sud , I. Slimani (27'), R. Halliche (28'), A. Djabou (38'), Y. Brahimi (61') pour Algérie.


Deux minutes de folie peuvent effacer trente-deux ans d'attente. Ce dimanche soir, l'heure de l'Algérie est enfin venue. Sublimés sur la pelouse de Porto Alegre, les hommes de Vahid Halilhodžić ont décroché leur première victoire en Coupe du monde depuis 1982 et un succès contre le Chili (3-2). Trop timides face à la Belgique, les Fennecs ont cette fois facilement disposé de Sud-Coréens dépassés pour signer une victoire retentissante et historique (4-1). La qualification pour les huitièmes de finale, plus que jamais possible, serait un exploit sans précédent pour un pays déjà plongé dans l'allégresse. Cela tombe bien, la probabilité de voir cette équipe collective et soudée contrarier la Russie dans un match décisif est réelle. Pour le pays du matin calme, presque éliminé, 2002 semble loin.

Fennecs aux dents longues

«  One, two, three, viva l'Algérie !  » Jamais ce slogan n'a aussi bien retenti qu'à la 38e minute de jeu, au moment où, tous crocs dehors, les Fennecs étaient en train de dévorer la carcasse encore chaude de Coréens sous le choc. Parfaitement servi dans la surface, Djabou venait de tripler la mise au milieu d'une défense attentiste et déboussolée (38e). Passeur décisif sur le coup, Islam Slimani avait déjà prouvé sa valeur douze minutes plus tôt, en ouvrant la marque sur une longue ouverture de Carl Medjani (26e). Au duel avec deux joueurs, l'attaquant du Sporting pénétrait dans la surface pour tromper Jung au terme d'un rush rageur et punitif. Dans la foulée, sur corner, Rafik Halliche s'envolait au premier poteau pour tromper le portier à bout portant (28e). 2-0, le break était fait. Il est plus tard agrémenté d'un magnifique but collectif de Yassine Brahimi (62e), déjà dangereux en début de match (4e). Avec quatre buts inscrits, la fête est totale.

La Corée perd le Nord

Ce soir, au contraire, la Corée a perdu le nord. À la rue dans tous les secteurs de jeu, les hommes de Hong Myung-bo ont été punis par les lacunes qui leur ont fait perdre neuf de leurs onze derniers matchs dans la compétition. Déjà limités contre la Russie (1-1), les Coréens ont cette fois buté contre Rais M'Bohli, autrement plus solide qu'Akinfeev. Empêtrés dans leur maladresse, ils ont toutefois eu le mérite de se battre jusqu'au bout et de ne jamais abdiquer pour sauver l'honneur de la nation. Au retour des vestiaires, Heung-min Son parvient à dribbler Bougherra « à la Brandão » : son contrôle maladroit du dos lui ouvre le chemin du but et de la rédemption (50e). Il sera plus tard imité par Ja-cheol Koo, à la réception d'un centre de Keun-ho Lee (72e). La fin de match sera ouverte et disputée, mais les Algériens ne lâcheront jamais leur précieux break d'avance. En 120 secondes d'éternité, ils ont changé leur histoire.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7