1. // Autres championnats – Algérie

L'Algérie, le championnat qui rend maboul

à deux journées de la fin de la saison en Algérie, six équipes peuvent encore potentiellement viser le titre et, surtout, quinze des seize équipes en lice en sont encore à lutter pour le maintien. Une dinguerie qui soulève des questions sur le niveau du championnat et la stratégie des clubs…

Modififié
12k 25
L'Algérie championne du monde ! Véridique, le titre est incontestable. Dans quelle discipline ? Dans celle qui honore le championnat de football le plus serré, le plus compact, le plus homogène, celui qui rend le plus maboul ses participants et observateurs. Un titre décerné à l'unanimité à la Ligue 1 locale et à sa saison 2014/2015 complètement folle. Voici sa situation actuelle, à deux journées du terme : si l'ES Sétif possède une légère avance en tête du classement, cinq autres équipes sont encore en mesure théoriquement de lui contester le titre. Mais le plus spectaculaire est ailleurs : seulement six points séparent le deuxième du classement, le MO Béjaïa, de la zone rouge. Ce qui veut dire que sur les seize formations engagées dans ce championnat, seule la première a assuré son maintien… À deux journées du terme, on se permet de le rappeler. Vous voulez d'autres preuves que cette Ligue 1 algérienne est tarée ? Aucun problème, tous les chiffres et statistiques observés cette saison sont totalement anormaux par rapport à ce qu'on peut voir ailleurs sur la planète foot. Par exemple, il n'y a que deux défaites d'écart entre le bilan provisoire du leader, l'ES Sétif (sept défaites depuis le début de saison), et l'un des trois relégables, l'ASO Chlef (neuf défaites). Un autre exemple : l'ES Sétif, toujours, a marqué 34 buts sur l'exercice 2014/2015, soit un de moins que le MC El Eulma, qui squatte actuellement la zone rouge. Dernière anomalie observée : le concurrent avec la meilleure différence de buts, le MO Béjaïa, n'est qu'à +10 au bilan après 28 journées, quand le dernier du genre, le RC Arba, compte seulement -8. Histoire de comparer, en France, on est sur un rapport +46/-30 entre le PSG et Lens, en Espagne +86/-43 entre le Barça et Córdoba…

Instabilité et jeu défensif


L'extrême homogénéité, c'est une habitude du championnat algérien, mais elle n'avait jamais été observée dans ces proportions. Comment l'expliquer ? Alain Michel, l'entraîneur du CR Belouizdad, s'essaie à la réponse. « Les changements permanents opérés au niveau de l'encadrement technique commencent à se faire sentir, analysait-il dans un entretien accordé récemment au site de la FIFA. Aucune équipe ne parvient à s'approprier un système sur le long terme. La plupart des clubs pratiquent un jeu similaire. Le football algérien est devenu très physique et les matchs sont de plus en plus serrés. Les écarts se sont réduits, au point qu'il n'y a plus grand-chose pour séparer deux équipes. » En matière d'instabilité sur les bancs de la L1 algérienne, Alain Michel sait de quoi il parle : avant d'occuper celui de Belouizdad, il en a occupé quatre autres sur les six dernières saisons, dont le MC Alger sur trois périodes différentes. Et c'est loin d'être un cas exceptionnel… Cette particularité algérienne aurait des conséquences directes sur la façon de jouer des participants au championnat, observe également l'international du MC Oran Kamel Larbi, lui aussi interrogé par le site de la FIFA : « Toutes les équipes défendent énormément. Elles pensent avant tout à ne pas encaisser de but. Dans ces conditions, la victoire est perçue comme un bonus. » Jules Accorsi, entraîneur français du MC El Eulma, au rebond : « Les clubs ont peur de perdre avant tout. Tout le monde joue avec le couteau sous la gorge et cette menace pèse sur les comportements. » Illustration parfaite de ces déclarations : lors de la dernière journée disputée samedi dernier, on a recensé sept résultats nuls en huit matchs !

Un carton sur la scène continentale…


Ce constat effectué, quelques explications avancées, se pose désormais la question du niveau de cette Ligue 1 algérienne. Et là encore, il apparaît bien difficile à lire. D'un côté, les observateurs s'inquiètent de cet état de fait, synonyme selon eux de nivellement vers le bas. Voici par exemple ce qu'en disait il y a quelques jours le journaliste Samir Lamari dans un article paru dans le quotidien Liberté Algérie : « Le futur champion ne sera pas forcément la meilleure équipe, mais la moins mauvaise ou plutôt la moins faible. Le reste, c'est-à-dire les quinze clubs, des cancres en série, sont aspirés vers le bas dans ce championnat version 2014-2015, collé, serré et atypique, qui fonctionne comme un immense aspirateur. » C'est vrai qu'il n'y a pas de quoi se réjouir de voir des « gros » du championnat tels que l'USM Alger, le MC Alger ou la JS Kabylie être capable de perdre contre n'importe quelle équipe… Quelque part, ce n'est pas très rassurant. En même temps, paradoxalement, les représentants algériens sur la scène continentale n'ont jamais été aussi performants. La saison dernière, l'ES Sétif a remporté la Ligue des champions locale, ce qui n'était plus arrivé depuis près de 25 ans à un club algérien. Cette saison, cette même C1 est squattée encore par les Algériens. Sur les huit participants à la phase de poules, il y a trois équipes algériennes encore en lice : l'ES Sétif, le MC El Eulma et l'USM Alger, les deux premières ayant sorti tout de même le Raja Casablanca et le CS Sfaxien au tour précédent. Drôle de football algérien, décidément…

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Que la faite commence !
Dani de Melo Niveau : CFA
Note : 4
La "faite"? Y a une blague? Je comprends pas! Help.
Note : 2
J'aime pas le principe que le MCA puisse descendre à deux journées de la fin, mais c'est tellement intense ! Et j'espère que l'ESS ne gagnera pas le championnat ^^
Jed mosly Niveau : CFA2
Heureusement le leader a dépassé les 42 points symboliques du maintien !
Note : 2
Je vais faire mon connard à casser un bon délire mais non tout le monde ne joue pas le maintient :

RCarbaa vs MC alger en dernière journée
NA Hussein Dey vs JS Saoura en dernière journée

Bref le principe de base d'un championnat c'est que tout le monde ne peut pas prendre 6 points en 2 journées et donc que minimum les 4 premier du championnat sont d'hors est déjà maintenu !

Mais j'ai quand même bien aimé ton article Régis.
Régis Delanoë Niveau : DHR
Effectivement GhostPSG, j'ai un poil exagéré le concept de maintien pour tous =)

Reste que ce championnat est quand même total maboul.

Mais merci pour les précisions !
S0cca_de_la_vega Niveau : Loisir
Le CR Bélouizdad peut être champion avec une différence de but négative. Ca serait beau !
gregoirelenormand Niveau : DHR
MC oran, 28 matchs joués, 17 buts marqués, 17 encaissés ==> 3ème
Quand je pense que certains osaient critiquer le LOSC de Girard ou l'OM de Baup!
misugi-27 Niveau : CFA2
Très peu d'équipes qui ont marqué plus de buts qu'il n'y a de journées jouées.
Ça doit être spectaculaire les matchs :)
J'aimerais que ce soit le MO BEJAIA qui soit champion si ce n'est pas l'USMAlger. Histoire de changer avec l'ESS. En plus ce club qui a pas mal galéré en ligue 2 est de loin le club le plus populaire de Bejaia (magnifique ferveur).

Après quant à voir le MCA descendre... Hors de question !!!!
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
Le MCO fait encore l'ascenseur: un année il joue la lutte pour pas descendre et celle d'après le titre
N'importe quoi mais au moins y'a du suspens et ça nous fait bien marrer
Message posté par misugi-27
Très peu d'équipes qui ont marqué plus de buts qu'il n'y a de journées jouées.
Ça doit être spectaculaire les matchs :)


en effet, la meilleure attaque est à 35 buts en 28 matches, c'est pas folichon tout ça
Bravo So Foot(Et surtout Régis) pour votre illustration de cette article. L'image qui accompagne cet article représente donc les fans de la JSK.J'aimerais bien connaitre les raisons de ce choix? Évidemment je ne suis pas supporter de ce club mais je le respecte. Eu égard à ce qu'il a apporté au tableau des récompenses du Foot Algérien. Mais au niveau galerie, supporters C'est juste pas possible. C'est comme si pour illustrer le foot en France un journal étranger le faisait avec la galerie de Bastia!!!!!!Ridicule. Et je ne vais pas tomber dans la facilité et vous mettre encore plus la tête sous l'eau en vous rappelant de quel acte morbide certains (ou un seul)supporters de la JSK ont été les auteurs en 2014. Donc Mr Régis j'aimerais bien connaître(si vous le voulez bien) la motivation qui vous a poussé à ce choix? D'autant qu'avec un minimum de recherche sur le sujet vous seriez certainement tombé sur ce qui ce fait de mieux an Afrique du nord, en Afrique subsaharienne et dans le monde arabe en terme de supporters, de passion vouée à son club et de fidélité. Les Tifos, la PASSION, et l'attachement au club des supporters du Mouloudia Club d'Alger font régulièrement la une des sites de supporters et des ultras de part le monde. Mais peut être que So Foot n'a pas la même profondeur de culture footballistique que les sites des supporters. Domage.
Poulpoul, t'as oublié de dire que cette meilleure attaque est relégable.
Régis Delanoë Niveau : DHR
Hello samca4ever, aucune idée ce ne sont pas les rédacteurs qui sont en charge de la mise en page. Et puis l'important, c'est peut-être l'article en lui-même, non ?
Ce qui est surtout intrigant, c'est que le 1er relégable est la meilleure attaque du championnat, et de constater que le 3ème du championnat a la pire attaque du championnat. Décidément, les algériens ne font rien comme tout le monde.
The-Francis-Llacer-Project Niveau : District
«Toutes les équipes défendent énormément. Elles pensent avant tout à ne pas encaisser de but.[...]» Jules Accorsi, entraîneur français du MC El Eulma, au rebond : «Les clubs ont peur de perdre avant tout.[...]»

J'ai déjà entendu ça quelque part mais oú?
ballondeplomb Niveau : National
rien que pour la cas ebossé ce "championnat" a tout mon mepris
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
12k 25