En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // CAN 2015
  3. // Gr. C
  4. // J3
  5. // Sénégal/Algérie (0-2)

L'Algérie gagne et élimine le Sénégal

Les hommes de Christian Gourcuff ont battu les Sénégalais d'Alain Giresse (2-0). Les Fennecs se qualifient pour les quarts, aux dépens de leur adversaire du soir.

Modififié

Sénégal - Algérie
(0-2)

R. Mahrez (10'), N. Bentaleb (82') pour Algérie.


20h38. Nabil Bentaleb vient d'inscrire le deuxième but algérien face au Sénégal. À la même minute, André Ayew marque le second but ghanéen dans l'autre match du groupe C. Deux buts en moins de 60 secondes qui font plonger le Sénégal à la troisième place du classement. Bouna Coundoul, le portier sénégalais, a compris, le second but des Fennecs sera fatal aux Lions de la Terranga. Dominateurs en seconde période, les hommes d'Alain Giresse peuvent avoir des regrets. Ils ne verront pas les quarts de finale, stade qu'ils n'ont plus atteint depuis 2006.

Les errements défensifs du Sénégal


Les choix tactiques d'Alain Giresse devraient faire débat du côté de Dakar. Le technicien français a décidé d'aligner une défense à trois composée de Lamine Sané, Papy Djilobodji et Kara Mbodj. Sur les ailes, deux joueurs chargés d'apporter du renfort dans les situations offensives, Cheikh M'Bengue et Stéphane Badji. Problème, lorsque l'Algérie a le ballon, les trois défenseurs axiaux sont souvent pris de court. Première situation chaude dès la première minute. Feghouli profite d'une erreur de Djilobodji et part seul au but, mais Bouna Coundoul, le portier sénégalais, remporte ce face-à-face. Dix minutes plus tard, sur un long ballon de Bougherra, Riyad Mahrez, oublié par la défense des Lions de la Terranga s'en va ouvrir le score, 1-0. Les Fennecs sont même tout proches de doubler la mise grâce à Faouzi Ghoulam (15e), puis Hillel Soudani (20e). Côté sénégalais, seul Sadio Mané surnage et se montre dangereux (21e). Peu avant la mi-temps, le match se crispe, les fautes sont nombreuses et le sang se met à couler. Celui de Cheikh M'Bengue en l'occurrence, après un violent choc aérien avec le Rémois Aïssa Mandi.

Une domination sénégalaise, le deuxième but algérien


La deuxième période commence sur les mêmes bases. L'arbitre doit mettre le sifflet à la bouche et sort les premiers cartons. Les Sénégalais mettent plus d'intensité dans la rencontre, mais ne parviennent pas à concrétiser. Sadio Mané, bien aidé par l'entrée en jeu de Papiss Cissé, remue la défense algérienne qui tient bon malgré tout (57e, 76e). Un penalty aurait tout de même dû être accordé aux Lions à la 64e après un accrochage entre Medjani et Diouf dans la surface (64e). Les Fennecs perdent rapidement le ballon et procèdent par contre. Ils perdent Yacine Brahimi sur blessure (68e), mais ne sont pas loin d'inscrire le but du 2-0 à la 74e. Un second but qui arrive à la 82e, inscrit par Nabil Bentaleb. Il est 20h38. Le Sénégal est éliminé, l'Algérie est en quarts.


Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 18
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7