En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Les restes du monde – Eredivisie

L'Ajax sur son 31

L'avant-dernière journée du championnat néerlandais disputée hier soir a permis d'officialiser le nouveau sacre de l'Ajax d'Amsterdam. C'est toujours le suspense en revanche pour l'attribution des places d'honneur et des tickets européens.

Modififié
L'Ajax conserve son précieux

Hier soir, pendant que Hollande tentait d'imposer son "changement, c'est maintenant", la Hollande du football livrait un épilogue au goût de déjà-vu. L'Ajax d'Amsterdam a décroché son 31e titre, le deuxième consécutif. Il récompense la superbe fin de saison réalisée par les hommes du duo Frank de Boer (entraîneur) et Dennis Bergkamp (assistant), qui viennent d'enchaîner une 13e victoire en championnat, série en cours. Ce tour de force a permis de grignoter le retard pris pendant l'hiver sur la concurrence, notamment celle de l'AZ, la meilleure formation de la phase aller. L'Ajax clôture donc en beauté une saison qui n'a pas toujours été si sereine, particulièrement en coulisses. En novembre, il faut se souvenir qu'une guerre ouverte s'était déclarée entre les membres de la direction sur le cas Louis van Gaal, qui avait été désigné par une majorité d'entre eux pour revenir en tant que futur directeur général du club. Sauf que Johan Cruyff, un ennemi de longue date du pélican, n'avait pas été consulté sur cette décision et avait vu rouge. La guerre d'ego avait fait une première victime, Danny Blind, qui avait démissionné dans la foulée.

Le conseil des commissaires (l'organe décisionnaire du club) doit être entièrement renouvelé – assaini pourrait-on dire – d'ici la saison prochaine, afin de permettre que ce genre de guéguerre entre gloires du club ne cause pas sa perte. Sur le pré en revanche, les deux anciens de Boer et Bergkamp sont parvenus à constituer une équipe remarquable d'efficacité, qui affiche à la fois le meilleur bilan défensif et offensif de l'Eredivisie. Les cadres sont le défenseur Jan Vertonghen, le milieu défensif Theo Janssen, le meneur Christian Eriksen, l'ailier Ismaïl Aissati et l'attaquant Siem de Jong, sans oublier le retour de blessure gagnant du latéral droit international Grégory van der Wiel, décisif en cette fin de saison, notamment lors du match de dimanche sur la pelouse du rival Twente. Reste à savoir combien de ces joueurs précités – tous plus ou moins convoités par des clubs étrangers – seront encore à Amsterdam au début de la prochaine saison…

Places d'honneur : le come-back de Feyenoord ?


Derrière l'Ajax, rien n'est encore joué pour l'attribution des places d'honneur et des tickets européens. Alors qu'il ne reste qu'une seule journée à disputer (dimanche), l'actuel dauphin des Amsterdammers n'est autre que Feyenoord ! Cette saison apparait d'ores et déjà comme une véritable renaissance pour le club de Rotterdam, qui a vécu pas mal de grosses galères ces dernières années. La relégation avait même été évoquée au cours d'une pénible précédente saison (avec le fameux 0-10 encaissé face au PSV en octobre 2010). L'été dernier, les joueurs avaient fait pression pour faire partir leur entraîneur Mario Been, qui a été remplacé par ce bon vieux Ronald Koeman. Changement gagnant : sous les ordres de l'ancien Barcelonais, le plus jeune effectif du championnat réalise un excellent parcours. Le money time est particulièrement bien géré, avec une invincibilité en cours de 10 matchs et quelques révélations individuelles dont on reparlera certainement : Bakkal, Clasie, Guidetti, de Vrij…

Derrière, c'est le 3e larron historique, le PSV, qui reste seul en course pour contester à Feyenoord cette deuxième place qualificative pour la C1. Le club d'Eindhoven s'appuie sur sa force de frappe offensive, avec Mertens, Toivonen, Lens, Matavz, Wijnaldum… Aux manettes, une autre tête connue : Phillip Cocu. Enfin, s'agissant des places qualificatives pour la prochaine Ligue Europa, ça va se jouer entre Heerenveen, qui n'en finit pas de surprendre, et deux formations au ralenti, l'AZ et Twente. A noter qu'un choc décisif entre Heerenveen et Feyenoord va avoir lieu lors de l'ultime journée ce dimanche.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3